Facilité d'investissement du voisinage

La Facilité d'Investissement Voisinage (FIV)

 

Depuis le 1er janvier 2007, dans le cadre de la réforme des instruments d'aide communautaire, les programmes MEDA (conçus pour véhiculer l'aide communautaire à destination des pays du pourtour de la Méditerranée) et TACIS (destinés aux pays d'Europe de l'Est), ainsi que d’autres programmes, ont été remplacés par un instrument unique - l'Instrument européen pour le voisinage (IEVP) région sud et région est. Plus flexible et conçu pour favoriser le développement durable et l'alignement sur les normes et politiques européennes, l'IEVP soutient les priorités convenues dans les plans d'action des pays européens du voisinage (ainsi que le partenariat stratégique avec la Russie, anciennement couvert par le programme TACIS).
 
Dans le cadre de ce nouvel instrument, une "facilité d’investissement du voisinage" (FIV), a été mise en place à la fin 2007 pour permettre aux pays concernés l'accès aux moyens financiers nécessaires à la réalisation d'infrastructures lourdes dans les secteurs sociaux, du transport, de l'énergie et de l'environnement.
 
La Commission a décidé de doter cette facilité d'une enveloppe de 700 millions d'euros (pour la période 2007-2013) et a demandé aux États membres d'égaler progressivement la contribution communautaire afin d'optimiser l'effet de levier des prêts octroyés par les institutions financières éligibles (dont l'AFD). Les EM ont décidé de verser leur contribution au travers d'un fonds fiduciaire. L'AFD, pour le compte de la France, s'est engagée à abonder le fonds fiduciaire à concurrence de 10 M d'euros.

La FIV accorde des dons pour couvrir des dépenses d'assistance technique, des bonifications d'intérêts, de participation directe à des investissements dans le cadre d'opérations obligatoirement pilotées par une institution financière publique européenne, qui financera seule ou en consortium les investissements. Dans les pays du Maghreb et du Maghrek ou opère l'AFD, les cofinancements avec la BEI et la KfW sont la règle.
La FIV est gérée par un conseil d'administration qui siège :

  1. Une à deux fois par an pour établir les priorités et les objectifs stratégiques;
  2. Quatre fois par an (ou plus) pour approuver les programmes d'opérations (le "pipe de projets" pour les pays du pourtour méditerranéen et le "pipe" des pays de l'Est) et décider des financements de chaque opération.

Les institutions financières éligibles participent comme observateurs à la fois aux sessions du  Conseil stratégique et à celles du Conseil opérationnel.

Site de la FIV

Les projets cofinancés par la FIV

  • Maroc

    Programme de développement intégré durable des transports urbains de Rabat et Salé : réalisation des infrastructures du réseau de tramway

    L'objectif du projet est l'amélioration durable de la mobilité et de l'environnement urbain dans l'agglomération Rabat-Salé via la mise en place d'un réseau de tramway comprenant deux lignes d'une longueur totale d’environ 19 km dotées de 32 stations.   

    Chef de file : AFD
    Cofinanceur : EIB
    Coût total : 348 M€
    Don FIV : 8 M€

    L'AFD au Maroc
  • Maroc

    Programme de soutien au secteur éducatif marocain

    Le programme soutient la réforme du système éducatif marocain et accompagne la mise en œuvre d'un plan d’urgence. Le programme répond à l’objectif stratégique visant un développement socio- économique équitable à travers le soutien au secteur de l'education.  

    Chef de file: AFD
    Cofinanceur : BEI
    Coût total: 1,900 M€
    Don FIV : 15 M€

    L'AFD au Maroc
  • Tunisie

    Réseau Ferré Rapide de Tunis

    Le projet vise certaines sections prioritaires du réseau ferré léger de la ville de Tunis. Ce réseau améliorera l'accès au transport en commun à la population locale et permettra un développement socio-économique équitable et favorable à l'environnement.        

    Chef de file: AFD
    cofinanceurs: BEI & KfW
    Coût total : 550 M€
    Don FIV : 28 M€

    L'AFD en Tunisie
  • Projet lié au réseau électrique

    Ce projet concerne un programme d'investissement multiple dans le réseau électrique égyptien (220-500kV). Ces investissements permettront de fournir de l'électricité de manière fiable à une demande locale en forte croissance. Cela devrait également permettre de relier les nouveaux parcs éoliens à l'ensemble réseau et à faciliter les interconnexions avec les pays voisins.        

    Chef de file : AFD
    Cofinaneurs : BEI, KfW
    Coût total : 762 M€
    Don FIV : 3 M €

     

    L'AFD en Egypte
  • Maroc

    Programme National d'Assainissement (PNA)

    Ce programme vise à améliorer les conditions sanitaires dans un nombre important de petites et moyennes municipalités grâce notamment à des investissements dans des infrastructures de traitement des eaux usées. Ce programme s'inscrit dans l'initiative "Horizon 2020" liée à la dépollution de la mer méditerranée.

    Chef de file : AFD
    Cofinaneur : BEI
    Coût total : 176 M€
    Don FIV : 10 M€

    L'AFD au Maroc
Mise à jour en février 2011

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus