Actualités rss actus Fil RSS Actualités http://www.afd.fr:80/home fr Wed, 27 Jul 2016 02:31:55 +0200 Wed, 27 Jul 2016 02:31:55 +0200 120 Fri, 27 Mar 2015 00:00:00 +0100<![CDATA[60 Solutions face au changement climatique]]>60 Solutions face au changement climatique
Alors que la France s’apprête à accueillir en décembre 2015, la 21è Conférence des Parties à la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (COP21); l’AFD et la Fondation GoodPlanet mettent en lumière et en images des solutions innovantes et efficaces associant lutte contre le dérèglement climatique et développement économique dans les 71 agences de l’AFD à travers le monde. L’exposition est composée de 21 photographies de Yann Arthus-Bertrand, issue de sa célèbre série « La Terre vue du ciel » présente des initiatives concrètes dans quatre secteurs : la ville, l’agriculture, la transition énergétique et l’adaptation au changement climatique.   L’AFD, un acteur majeur et innovant du financement climat au niveau international Selon sa stratégie Climat, l’AFD finance grâce à une large palette d’outils financiers (prêts d’investissement, aides budgétaires, garanties, investissements en capital ou en dons et assistance technique) des solutions positives et réalistes en matière de lutte contre dérèglement climatique. Elle dispose et mobilise des ressources en provenance de mandats européens et internationaux. Parmi les initiatives présentées dans cette exposition par des acteurs du Nord comme du Sud, 15 sont soutenues par l’AFD et illustrent des financements variés sur l’ensemble des pays où intervient l’AFD. Inscrite dans le cadre d’intervention régional de l’AFD en Méditerranée, l’action de l’Agence en Turquie contribue à renforcer le partenariat franco-turc sur les enjeux climatiques et environnementaux qui a pour objectif d’apporter des réponses communes à la préservation des écosystèmes méditerranéens et au contrôle des émissions de gaz à effet de serre. Cette année, l’AFD célèbre ses 10 ans de présence et d’engagement en Turquie. Au cours de ces 10 années, l’Agence a financé 2 milliards d’euros de projets en Turquie ; la moitié de ces projets ont un impact positif dans la lutte contre le changement climatique. L’AFD soutient les objectifs prioritaires que s’est fixés la Turquie dans ce domaine et inscrit son action dans le cadre des politiques que cette dernière met en œuvre dans les secteurs de l’énergie, du développement urbain et de la forêt. L’AFD en Turquie intervient non seulement auprès du secteur public (gouvernement central, entreprises et banques publiques, collectivités locales) mais aussi, par l’intermédiaire de sa filiale Proparco, auprès du secteur privé (banques, entreprises). Informations pratiques Exposition photo 60 SOLUTIONS FACE AU CHANGEMENT CLIMATIQUE Lieu: Zorlu Center Date: 6-14 avril 2015 Entrée libre A propos de l’AFD Institution financière publique, l’Agence Française de Développement (AFD) agit depuis plus de soixante-dix ans pour combattre la pauvreté et favoriser le développement durable dans les pays du Sud et dans les Outre-mer. Elle met en œuvre la politique définie par le Gouvernement français. Présente sur quatre continents où elle dispose d'un réseau de 71 agences et bureaux de représentation, dont 9 dans les Outre-mer et 1 à Bruxelles, l’AFD finance et accompagne des projets qui améliorent les conditions de vie des populations, soutiennent la croissance économique et protègent la planète. En 2014, l’AFD a consacré 8,1 milliards d’euros au financement de projets dans les pays en développement et en faveur des Outre-mer. Ils contribueront notamment à la scolarisation d’enfants, à l’amélioration de la santé maternelle, à la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes, à l’appui aux agriculteurs et aux petites entreprises, au renforcement de l’accès à l’eau, à l’énergie et aux transports. www.afd.fr   climat.afd.fr   A propos de GoodPlanet La Fondation GoodPlanet, présidée par Yann Arthus-Bertrand, a pour objectifs de mettre l’écologie au cœur des consciences et de promouvoir le vivre ensemble. Elle souhaite susciter l’envie d’agir concrètement en ce sens. Contact presse AFD : Mme Göksen SAHIN (+90212) 283 31 11 sahing@afd.fr ]]>
Fri, 3 Apr 2015 00:00:00 +0200<![CDATA[Comment concilier le climat et le développement ?]]>Comment concilier le climat et le développement ?
Les circonstances telles que l'augmentation des investissements dans le secteur des énergies renouvelables et le développement de politiques sectorielles d'adaptation climatique dans de nombreux pays offrent une occasion unique de prendre des mesures pour le développement durable à travers le prisme du changement climatique. Afin de répondre à ces questions et se préparer pour la Conférence Paris Climat 2015 (COP21), l'Agence Française de Développement (AFD), Centre de Recherche de relations internationales de l’Université de Marmara (Murcia) et Université de Sabanci-Istanbul Politique Center (IPC) ont organisé deux journées d’événement (conférence-débat et des ateliers scientifiques) sur le changement climatique sur les 16 et 17 Avril 2015. Le 16 Avril 2015, la conférence-débat réunira des représentants des pouvoirs publics français et anglais dans, le secteur privé, le secteur financier, le monde universitaire et la société civile pour discuter autour du sujet "Comment concilier climat et développement?". Les questions qui seront abordées, mais qui ne sont pas limitées, par les orateurs comprennent "Comment définir ces trajectoires de développement? Comment les financer? Tous les pays n’ont pas les moyens pour cela? Quelles solutions concrètes ont déjà été mises au point? ". La conférence sera suivie d'un cocktail et d'une exposition de photographies de Yann Arthus-Bertrand. Le 17 Avril 2015, l'Atelier des Jeunes Chercheurs intitulé «Au-delà des circonstances particulières: la Turquie et la politique du changement climatique mondial" réunira des chercheurs juniors et seniors ainsi que des intervenants des institutions gouvernementales, des ONG et des groupes de réflexion du monde entier pour échanger largement sur les différentes aspects du changement climatique. Cet atelier sera également l'hôte de deux conférenciers de haut niveau: • Prof. Hilal Elver, Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l'alimentation; Professeur d'études mondiales de l'Université de Californie à Santa Barbara, États-Unis et • Prof. Franck Lecocq, le GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur les changements climatiques) GTII RE5 auteur principal; Directeur de Cireddu (Centre international pour l'environnement et le développement), France Vous pouvez trouver en pièce jointe les programmes détaillés en anglais et en turc. Nous serons honorés de votre participation à cet événement. Veuillez "Cliquez ici pour vous inscrire»   ]]>
Mon, 12 Oct 2015 00:00:00 +0200<![CDATA[Genre : Le 1er sommet W20 organisé à Istanbul les 16 et 17 octobre 2015]]>Genre : Le 1er sommet W20 organisé à Istanbul les 16 et 17 octobre 2015
  Trois ONG turques (KAGIDER, KADEM et TIKAD) ont été mandatées pour organiser le 1er sommet du W20 qui se tiendra à Istanbul les 16 et 17 octobre prochains. Ce sommet devra identifier des thématiques prioritaires sur lesquelles travaillera le W20 dans les mois à venir et proposer une feuille de route ainsi qu’un plan d’actions. Les conclusions du W20 seront présentées lors du sommet du G20 qui aura lieu à Antalya les 15 et 16 novembre 2015. Afin d’alimenter les discussions des délégations qui participeront au sommet du W20, les 3 ONG organisatrices ont produit un « W20 Priority Paper » qui peut être consulté à l’adresse suivante : http://w20turkey.org/w20-priorities/ . Elles ont également lancé une consultation publique (réalisée par Ipsos) qui doit permettre aux citoyens du monde entier de faire remonter au W20 les sujets qu’ils estiment prioritaires pour contribuer à l’autonomisation économique des femmes et à leur pleine participation sociale. Nous vous invitons donc à cliquer sur le lien ci-dessous et à consacrer quelques minutes à cette enquête (disponible en anglais et turc) : http://o2dconline.ipsos.com.tr/PANG0028_1    ]]>
Thu, 2 Jun 2016 00:00:00 +0200<![CDATA[L’AFD en 2015: contribuer à la croissance économique et à la lutte contre le changement climatique dans le monde et en Tanzanie]]>L’AFD en 2015: contribuer à la croissance économique et à la lutte contre le changement climatique dans le monde et en Tanzanie
  Promouvoir une croissance durable et réduire la pauvreté en Tanzanie L’AFD contribue de manière croissante au financement du développement de la Tanzanie, essentiellement sous forme de prêts concessionnels à l’Etat. Depuis 2009, l’agence a accordé 362 millions d’euros (dont 293 millions au gouvernement tanzanien) dans les secteurs de l’eau et de l’assainissement, de l’énergie et des transports. En 2015, le conseil d’administration de l’AFD a approuvé un montant total de 77,3 millions d’euros pour le financement de projets en Tanzanie : 65 millions d’euro ont été consacrés au projet de modernisation et d’extension du terminal 2 de l’aéroport international Julius Nyerere de Dar Es Salaam ; Un prêt de 11 millions d’euros a été accordé à la Bank of Africa – Tanzania (BOA-T) sous forme d’une ligne de crédit dédiée aux investissements privés dans les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique. Ce financement intervient dans le cadre du programme régional Sunref ; Une assistance technique internationale est apportée, sur financement de l’Union européenne, aux banques et aux promoteurs de projets, en association avec la Kenyan Association of Manufacturers (KAM) et la Confederation of Tanzania Industries (CTI).   Soutenir les ONG françaises intervenant en Tanzanie L’AFD a aussi accepté de cofinancer les activités d’ONG françaises intervenant en Tanzanie dans les domaines de la santé (Médecins du monde), de l’agriculture (FERT) et des droits humains (FIACAT, Plan international).  Une subvention de 500 000 euros a enfin été accordée au gouvernement tanzanien pour financer les études préparatoires des futurs projets financés par l’agence ainsi que des actions de renforcement de capacités.   Une agence à la hauteur des enjeux du XXIème siècle L’AFD prévoit d’augmenter son volume d’engagement en Tanzanie au cours des prochaines années, avec comme objectif 100 millions d’euros par an pour appuyer le développement du pays dans les secteurs de l’eau et de l’assainissement, de l’énergie et des transports.  Cette évolution est cohérente avec l’objectif annoncé en septembre 2015 par le président de la République d’augmenter la capacité d’intervention de l’AFD de 50% d’ici 2020, et d’amener l’institution à un niveau permettant de répondre aux défis du XXIème siècle. La conférence de presse a été organisée par l’ambassade de France en Tanzanie et l’AFD, en présence de Malika Berak, ambassadrice de France, Yves Boudot, actuel directeur régional de l’AFD, son successeur Bruno Deprince ainsi qu’Emmanuel Baudran, responsable du bureau de Dar Es Salaam.   ]]>
Tue, 17 Feb 2015 00:00:00 +0100<![CDATA[Istanbul a accueilli la XVIème Conférence CODATU sur les transports]]>Istanbul a accueilli la XVIème Conférence CODATU sur les transports
Cette conférence a traité le thème des « Enjeux énergétiques, climatiques et de qualité de l’air : Le rôle des politiques de transport urbain dans les pays en développement et les économies émergentes ». En abordant les enjeux climatiques associés aux transports urbains, elle s’est présentée comme une étape clé du chemin vers un accord dans le cadre de la prochaine COP21 qui aura lieu à Paris en décembre 2015. Le Symposium politique du 2 février Lors de cette première journée, l’AFD, aux côtés de la Banque Européenne de la Reconstruction et du Développement (BERD) et de la délégation de l’Union Européenne turque attachée aux questions de transport, sont intervenue dans le cadre d’une session sur le « Financement et l’optimisation des bénéfices d’un transport en commun bas en carbone ». Rima Le Coguic, chef de la division Transport et énergie durable de l’AFD, s’est principalement attachée à expliquer que le rôle des bailleurs de fonds ne se limitait pas au financement d’un projet et qu’il visait davantage à l’amélioration du système de transport dans lequel s’inscrit le projet financé et à la réduction des impacts environnementaux et sociaux de ce dernier. Une étape vers COP21 Cet événement a rassemblé environ 400 décideurs et experts internationaux du secteur de la mobilité urbaine, dont une dizaine de représentants de collectivités françaises engagées depuis longtemps dans le développement du transport urbain en commun et une trentaine de représentants de collectivités turques engagées plus récemment dans une planification des transports urbains visant une réduction des émissions en CO2 et l’amélioration de la qualité de vie de leurs habitants. Cette conférence a ainsi été l’occasion de souligner le rôle des acteurs locaux dans la lutte contre le changement climatique en particulier à travers une meilleure planification des transports.     La XVIème conférence CODATU fut inaugurée par l’ambassadeur, le maire d’Istanbul et le sous-secrétaire d’Etat adjoint du ministère de l’Environnement et de l’Urbanisation turc, et sponsorisée par de nombreuses entreprises françaises, ainsi que des institutions financières internationales dont l’AFD . ]]>
Tue, 25 Nov 2014 00:00:00 +0100<![CDATA[Izmir accueille l'atelier régional sur les transports durables en Méditerranée]]>Izmir accueille l'atelier régional sur les transports durables en Méditerranée
Le programme, composé de plusieurs ateliers et séminaires, a permis à de nombreuses municipalités méditerranéennes d’échanger et de confronter leurs bonnes pratiques et leurs visions en termes d’organisation et de planification des transports urbains. Inauguré par le maire d’Izmir, Aziz KOCAOĞLU, ce dernier atelier a été l'occasion d'un partage d'expériences entre les différentes municipalités du pourtour méditerranéen à travers plusieurs exemples dont  le système de transport d'Izmir. Aziz KOCAOĞLU, maire de la municipalité métropolitaine d’Izmir. L’exemple d’Izmir est en effet un exemple singulier et pionnier dans le contexte turc mais aussi à l’échelle des pays méditerranéens du fait de son approche intégrée des transports favorisant les correspondances et une meilleure qualité de vie de sa population. Bertrand WILLOCQUET, directeur de l'AFD à Istanbul Le directeur de l'AFD Istanbul est intervenu à cette occasion pour présenter le rôle de l’AFD dans le soutien au développement urbain durable des municipalités turques et rappeler le partenariat établi entre l’AFD et la municipalité métropolitaine d’Izmir. Ce partenariat inclut le financement des projets d’investissement d'Izmir dans le cadre de sa politique de transport maritime et urbain. Le film de l'AFD sur la mobilité urbaine en Turquie a été projeté pour illustrer ces projets.     Ce colloque constitue ainsi une expérience turque majeure pouvant aboutir à travailler sur un nouveau programme d’échanges techniques et ainsi continuer à travailler à l’intégration régionale en Méditerranée. Lien vers les articles dans la presse : http://www.izmir.bel.tr/HaberDetay/10866/tr http://www.haberekspres.com.tr/izmir/ulasimda-izmir-modeli-ornek-gosterildi-h70329.html ]]>
Wed, 15 Apr 2015 00:00:00 +0200<![CDATA[Conference "Comment concilier le climat et le développement?" le 16 avril 2015 (visionnable en ligne)]]>Conference
Le 16 Avril 2015, la conférence-débat réunira des représentants français et turcs des pouvoirs publics, secteur privé, secteur financier, les universités et la société civile pour discuter du sujet "Comment concilier le climat et le développement?". Les questions qui seront adressée par les orateurs incluent, mais ne sont pas limités à "Comment définir ces trajectoires de développement? Comment les financer? Tous les pays ont-ils les moyens pour cela? Quelles solutions concrètes ontdéjà été développées?". La conférence sera diffusée en direct sur ces liens: http://bsc2015.etkinlik.marmara.edu.tr/ http://bsc2015.etkinlik.marmara.edu.tr/en/ Le 17 Avril 2015, l'Atelier des Jeunes Chercheurs intitulé «Au-delà des circonstances particulières: la Turquie et le la Politique du changement climatique mondial" réunira universitaires juniors et seniors ainsi que les représentants des institutions gouvernementales, des ONG et groupes de réflexion du monde entier pour échanger largement sur les différentes aspects du changement climatique. Cet atelier sera également l'hôte de deux conférenciers de haut niveau: Prof. Hilal Elver, Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l'alimentation; Professeur d'Etudes mondiales à l'Université de Californie à Santa Barbara, États-Unis et Prof. Franck LeCocq, le GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur les changements climatiques) RE5 WGIII  Auteur principal, Directeur du CIRED (Centre international pour l'environnement et le développement), France ]]>
Wed, 24 Dec 2014 00:00:00 +0100<![CDATA[Istanbul accueille la XVIème Conférence CODATU sur les transports du 2 au 5 février 2015]]>Istanbul accueille la XVIème Conférence CODATU sur les transports du 2 au 5 février 2015
Cet événement, qui rassemblera environ 400 décideurs et experts du secteur de la mobilité urbaine sera structuré en deux volets : Le Symposium politique (2 Février 2015) : Une étape politique pour engager le transport urbain dans la lutte contre le dérèglement climatique. Cette partie sera organisée la 1ère journée en collaboration avec un comité de pilotage de haut niveau rassemblant de représentants de Bridging the Gap, ITF, UN-HABITAT, UITP, SLoCaT, World Bank, EBRD, EMBARQ, ITDP and AFD.  La Conférence scientifique (3-5 Février 2015): Une conférence scientifique pour démontrer le rôle du transport urbain dans les politiques climatiques ainsi que dans la viabilité du développement économique, environnemental et social. Cette partie organisée les trois jours suivants l’ouverture de la conférence sera l’occasion pour plus de 80 chercheurs et académiques de présenter leurs travaux de recherche et des cas d'étude venant de plus de 30 pays du monde entier. Le programme est accessible en ligne et les inscriptions sont ouvertes !   Site de la Conférence : http://www.codatu2015.org/en/default.asp  Site de CODATU : http://www.codatu.org/  ]]>