2015, une année hors-normes

2015, année riche pour l'AFD : montée en puissance, mission nouvelle autour de la gouvernance... Elle fait aujourd'hui partie de la douzaine d’acteurs qui, par le volume des financements qu’ils mobilisent, peuvent contribuer à dessiner le nouvel agenda mondial.

"Aujourd'hui, c'est la Corrèze et le Zambèze..."
Engagements communs mondiaux, croissance de ses engagements, nouvelles missions, action collective des banques de développement… Philippe Orliange, directeur exécutif de la Stratégie, revient sur 2015, année hors-normes pour l’AFD et le développement.

L’AFD a-t-elle atteint ses objectifs en 2015 ?
Certes, l’Agence Française de Développement (AFD) a atteint les objectifs qu’elle s’était fixés - 8,3 mds€ d’engagements en faveur du développement, plus de 50 % de ses financements pour des projets à co-bénéfice climat, la priorité donnée au continent africain… Mais elle a fait bien plus... 

Lire l'entretien intégral avec Philippe Orliange

Cliquez sur l'image pour compter sur les doigts

Mise à jour en mai 2017

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus