Dialogue autour de nos cadres d'intervention stratégiques

Chaque documentation stratégique, élaborée par les services techniques de l'AFD, est mis en dialogue auprès des parties prenantes (société civile, ministères, parlementaires, chercheurs, etc.) avant sa présentation au Conseil d'administration.


AFD - De Geyer d'Orth

Cadre d'intervention régional Méditerranée et Moyen-Orient [+]

L’AFD a choisi d’accompagner la transition politique et économique en Méditerranée et au Moyen-Orient, afin de réduire les inégalités territoriales et améliorer la cohésion sociale.

Ses interventions avaient, pour la période 2012-2014, trois finalités :

  • renforcer la cohésion sociale à travers la création d’emplois, la formation professionnelle… ;
  • promouvoir les territoires, en soutenant les politiques d’aménagement du territoire et le développement durable des villes ;
  • favoriser une meilleure qualité de vie des populations, en aidant à la sécurité énergétique des pays les plus dépendants des énergies fossiles et à une gestion concertée de la rareté des ressources naturelles.

Devant la montée des financements des pays du Golfe sous forme d’investissements publics et d’aides budgétaires, l’AFD renforce son dialogue stratégique avec les bailleurs de fonds européens (BEI, BERD, KFW) et l’Union européenne, essentiellement dans le cadre de la Facilité d’investissement pour le voisinage (FIV).
Dans le cadre de ces dialogues l’AFD souhaite mettre l’accent sur la réponse aux attentes sociales, en Méditerranée et au Moyen-Orient.

► Télécharger le cadre d'intervention régional

Cadre d'intervention régional Outre Mer [+]

Au-delà de handicaps structurels (insularité, taille des marchés, éloignement, coûts de production élevés), les Outre-mer connaissent depuis la crise économique de 2008 un net ralentissement de la croissance. Montée du chômage et de la précarité, érosion du pouvoir d’achat : les relais antérieurs de croissance s’essoufflent et remettent en cause la cohésion sociale déjà fragile. Ce contexte requiert tout à la fois des appuis économiques et sociaux dans une logique de rattrapage de l’Hexagone et de redéfinition des modèles de développement des Départements et Collectivités d’Outre-Mer (DCOM).

La palette des outils de financement des DCOM par l’AFD va des subventions publiques - sous forme de dotations d’Etat ou de subventions européennes - jusqu’aux financements commerciaux issus des institutions financières privées. Les prêts de l’AFD destinés aux secteurs public ou privé, qu’ils soient ou non concessionnels, se situent entre ces deux types de financements et assurent un fort effet de levier à l’effort financier consenti par la communauté nationale.

L’AFD a élaboré son cadre d’intervention régional outre mer pour soutenir les politiques publiques en faveur de la cohésion sociale et de l'environnement, renforcer le secteur privé pour créer de l'emploi et de la valeur ajoutée localement, améliorer l'aménagement urbain et l’habitat et encourager l’intégration régionale.

Lire le cadre d’intervention régional validé en CA le 22 mai 2014

Lire la présentation

Lire le compte-rendu du dialogue

Cadre d'intervention sectoriel Eau et assainissement [+]

Le secteur de l’eau et l’assainissement (EAA) est au cœur des enjeux du développement durable. Reconnu comme un droit humain par les Nations Unies, l’accès à l’eau potable et à l’assainissement est une condition d’amélioration de la santé publique et d’égalité entre les sexes. Source de vie et de biodiversité, la ressource en eau est un bien mondial et sa préservation est un des principaux défis environnementaux du XXIe siècle. L’eau et l’assainissement sont également des moteurs incontournables d’une croissance plus verte et solidaire. Sa place dans l’agenda international de lutte contre la pauvreté depuis plus de 10 ans a permis la réalisation d’avancées significatives, l’OMD concernant l’accès à l’eau ayant été atteint dès 2010. Cependant, de nombreux progrès restent à accomplir, notamment pour l’assainissement : une personne sur trois n’a pas accès à un assainissement amélioré, soit plus de 2 milliards de personnes. La majorité des efforts pour l’adaptation au changement climatique devra être réalisée dans les années à venir. Enfin, le secteur souffre toujours d’un déficit de gouvernance.
 
 
L’AFD a élaboré son cadre d’intervention eau et assainissement pour appuyer la définition de cadres sectoriels clairs et efficaces, préserver la ressource en eau dans un contexte de changement climatique, fournir un accès à des services performants et durables pour tous et gérer les risques d’inondation.

Lire le projet

Lire la présentation

Lire le compte-rendu du dialogue

Cadre d'intervention sectoriel villes durables [+]

Le Cadre d’intervention sectoriel villes durables a été élaboré de manière à s’articuler avec les orientations de l’Etat français, qui a placé les enjeux de la ville durable au cœur de ses politiques publiques. Il a été conçu en synergie avec les orientations du CICID de juillet 2013, la stratégie pour le commerce extérieur de la France qui définit le « mieux vivre en ville » comme l’un de ses 4 axes prioritaires, et en cohérence avec les orientations de la coopération française relatives au développement et à la solidarité internationale.
Il reflète la préoccupation pour l’AFD de contribuer à relever, aux côtés de la communauté internationale, un double défi :

  • l’adoption de modes de développement durables compatibles avec les limites des ressources physiques de notre planète et la maîtrise du processus de réchauffement climatique ;
  • l’accession à des conditions de vie décentes et dignes pour un population toujours croissante de personnes en situation de pauvreté ou précarité.

Lire le projet

Lire le compte-rendu du dialogue

►  Voir le film de présentation

Cadre d'intervention régional Afrique [+]

Le contexte de l’intervention de l’AFD en Afrique subsaharienne a été précisé au plus haut niveau de l’Etat en 2013. Le Comité Interministériel de la Coopération Internationale et du Développement (CICID) du 31 juillet 2013 a tout d’abord réaffirmé la priorité donnée aux pays d’Afrique subsaharienne.

Le Président de la République a par ailleurs annoncé le 4 décembre 2013 lors du sommet de l’Elysée pour la paix et la sécurité en Afrique, le doublement de la mise à disposition des financements de toute nature de l’AFD vers l’Afrique (dans son ensemble), qui pourraient ainsi atteindre 20 milliards d'euros sur les cinq prochaines années (l’objectif précédent ayant été fixé à 10 milliards d'euros sur la période 2008-2012 pour l’Afrique subsaharienne). Le continent africain connait une trajectoire de croissance soutenue, tant sur le plan économique que sur le plan démographique. Cette trajectoire représente des opportunités et des risques nouveaux pour l’Afrique et son voisinage, qui appellent une politique de développement adaptée. Les financements mis en oeuvre par le groupe AFD en Afrique subsaharienne, qui atteindront un volume minimal de 9,2 milliards d'euros pour la période 2014-2016 de ce CIR triennal, contribueront à saisir les opportunités et gérer les risques de cette double croissance africaine.

Lire le projet

Lire la présentation

Lire le compte-rendu du dialogue

Cadre d'intervention transversal sur le genre et la réduction des inégalités femmes-hommes [+]

Le Document d’orientation stratégique (DOS) genre de 2007 a été évalué en 2012. Cette évaluation a mis en lumière un certain nombre de lacunes dans les pratiques d’intégration de cette problématique dans les processus de développement.
De nombreuses recommandations ont été émises autour de quatre grandes priorités :

- un portage politique fort des enjeux d’égalité hommes-femmes ;

- une implication et une responsabilisation de l’ensemble des acteurs du développement et de la  
  solidarité internationale ;

- un renforcement des capacités des acteurs de la politique française de coopération ;

- le développement d’indicateurs permettant d’évaluer et de suivre les actions menées et les progrès
  réalisés.

Dans ce contexte, la France a établi en 2013 sa nouvelle stratégie genre et développement. Pascal CANFIN, le ministre délégué chargé du Développement, a demandé à l’AFD d’élaborer sa propre stratégie.
 

► Lire le cadre d'intervention transversal

Lire la présentation

Lire le compte-rendu du dialogue

Démarche de responsabilité societale du groupe AFD [+]

La démarche RSO englobe toute l’activité du Groupe AFD et touche tant à ses interventions en faveur du développement qu’à son fonctionnement interne. Elle est intimement liée à sa mission d’aide au développement, dans une optique de développement durable, et à ses valeurs.
A la suite de l’audit, réalisé par Ernst & Young en 2012, de la politique RSO adoptée en 2007, toutes les équipes de l’AFD et de PROPARCO ont été mobilisées pour l’élaboration de la démarche RSO 2014-2016. Cette nouvelle stratégie s’appuie sur la définition proposée par la norme ISO 26 000. Elle est structurée autour de six engagements principaux, déclinés en objectifs et actions.


La consultation de la société civile constitue un élément essentiel de la démarche de responsabilité sociétale du Groupe en lien avec sa politique de transparence et de redevabilité.

 

► Lire le projet

► Lire la présentation

► Lire le compte rendu du dialogue

Education formation emploi [+]

L’éducation représente avant tout un droit fondamental. Il s’agit par ailleurs d’un enjeu majeur sur les plans politique, économique et social. La croissance démographique actuelle révèle des besoins exponentiels en termes d’éducation, mais aussi d’accès aux services essentiels. En Afrique, le nombre de nouveaux arrivants sur le marché du travail devrait être multiplié par deux dans les prochaines décennies. Sur ce continent, les moins de 25 ans représentent encore les deux tiers de la population. En Amérique latine et en Asie, cette proportion atteint 50 %. La population active augmentera donc plus vite que la population totale. Cette dynamique, qualifiée de dividende démographique, représente une formidable opportunité, un gisement de croissance et de transformation des pays du Sud). Pour la saisir, encore faut-il « armer » la jeunesse du bagage dont elle a besoin pour affronter l’âge adulte et le marché du travail !
 

► Lire le projet de cadre d’intervention  sectoriel validé par le CA du 30 janvier 2014

► Lire la présentation du Cadre d'intervention sectoriel présenté aux parties prenantes le  7 décembre 2013

► Lire le Compte rendu des échanges de la présentation aux parties prenantes du 7 décembre 2013
 

Cadre d’intervention transversal de l’AFD en faveur des Initiatives des Organisations de la Société Civile (OSC) 2013–2016 [+]

Les relations de l’AFD avec les organisations de la société civile (OSC) sont multiformes : elles concernent aussi bien les financements de projets et d’activités que la production de connaissance et la mobilisation de savoir-faire. Depuis plus de vingt ans, l’AFD prend en compte son dialogue avec les organisations de la société civile (OSC) pour élaborer ses orientations stratégiques, dans un nombre de secteurs qui s’est élargi avec le transfert à l’Agence de nouveaux domaines de compétences.
Les OSC sont dans tous les compartiments d’activité de l’AFD. Elles font en outre l’objet de deux dispositifs qui leur sont spécifiquement dédiés : le financement de projets innovants sur appel à proposition (facilité FISONG) et le financement des projets relevant de leur propre initiative (outil I-ONG).

•    Dans le cadre de la FISONG, deux à trois appels à propositions ouverts aux ONG sont lancés chaque année sur des thèmes innovants définis conjointement par les départements sectoriels de l’AFD et Coordination Sud.

•    Le dispositif d’appui aux initiatives OSC (I-ONG) a pour objectif principal de cofinancer des projets ou programmes de terrain portés par des OSC françaises visant à soutenir la structuration et le renforcement des capacités des organisations de la société civile du Sud. Il cofinance également les actions d’intérêt général des OSC françaises, notamment en matière de structuration du milieu associatif français et d’actions d’éducation au développement en France.


Pour donner toute leur place aux relations qu’elle entretient avec les OSC depuis plus de vingt ans, l’AFD a décidé de leur consacrer un document couvrant de manière transversale les secteurs et modalités d’intervention de l’AFD.  
 

► Lire le Cadre d’intervention transversal de l’AFD en faveur des Initiatives des Organisations de la Société Civile – OSC validé par le CA le 17 octobre 2013

► Lire la présentation du Cadre d'intervention transversal présenté aux parties prenantes le 7 octobre 2013.

► Lire le Compte rendu des échanges de la présentation aux parties prenantes du 7 octobre 2013

Caraibes [+]

Bien qu’apparemment stable et développée, la région des Caraïbes se caractérise par la diversité des territoires et sociétés qui la compose. Ces pays insulaires et de petite taille apparaissent dans une situation de grande vulnérabilité. Celle-ci est due à leur situation :

  • géo-environnementale (forte exposition aux risques naturels, éloignement et isolement, fragilité des écosystèmes)
  • économique (étroitesse des marchés locaux, faible diversification des activités, coût d’accès aux marchés extérieurs)
  • sociale (faiblesse et volatilité du capital humain, insécurité)

L’Agence Française de Développement (AFD) est présente dans les collectivités et territoires d’Outremer depuis 1946. Elle intervient dans les Etats étrangers des Caraïbes à partir de 1976. Ses actions s’inscrivent dans un double-mandat : de Zone de Solidarité Prioritaire en Haïti (1976), République Dominicaine (1997), et au Suriname (2000) et de Coopération régionale aux Petites Antilles et Suriname depuis 2002. Avec plus de 500 M€ octroyés sur les cinq dernières années, l’AFD a ainsi contribué à accompagner les Etats et les populations dans leurs trajectoires de  développement, et à renforcer l’insertion des Département Français des Amériques (DFA) dans leur environnement régional.

Ce double mandat reflète les enjeux de la coopération française dans cette région.

  • Le premier d’entre eux est tout d’abord celui de la coopération régionale ;
  • Le deuxième concerne l’extension du champ d’intervention de l’AFD vers les pays émergents d’Amérique Latine ;
  • Le troisième concerne enfin la situation d’Haïti, qui, compte-tenu de son statut de Pays Moins Avancé (PMA)  et des conséquences du séisme de 12 janvier 2010, appartient à la catégorie des Etats fragiles.
    C’est à ces différents  enjeux que s’efforce de répondre le cadre d’intervention de l’AFD dans les Etats étrangers de la Caraïbe pour la période 2013-2015

» Lire le Cadre d’intervention régional Caraibes validé par le CA le 11 juillet

» Lire la présentation du Cadre d'intervention régional présenté aux parties prenantes le 20 juin 2013.

» Lire le Compte rendu des échanges de la présentation aux parties prenantes du 20 juin 2013.

Biodiversité [+]

La biodiversité, constituée des écosystèmes, des espèces et des gènes en évolution, forme le tissu vivant qui couvre notre planète. En interaction avec le milieu physique, elle a engendré la biosphère et l’a rendue habitable pour les humains. Autant un bien public mondial que la base de subsistance des humains, elle offre un potentiel de développement durable fondamental pour l’avenir. En revanche, sa dégradation actuelle, parfois irréversible, fragilise les économies, augmente leur vulnérabilité face au changement climatique, et affecte les capacités de développement et de bien être des sociétés. La biodiversité est ainsi tout autant un patrimoine biologique et culturel à préserver qu’un capital productif à renforcer et exploiter durablement. 

Le présent cadre d’intervention transversal constitue la contribution de l’AFD au volet international de la Stratégie Nationale française pour la Biodiversité.

En mettant la conservation des écosystèmes au service du développement économique, social et institutionnel des pays en développement, l’AFD entend participer à enrayer la perte de biodiversité mondiale. Pour  atteindre cet objectif stratégique, l’AFD engagera sur la période 2013 – 2016 différentes actions.

» Lire le cadre d'intervention transversal biodiversité

»Read the Biodiversity cross-sectoral intervention framework

» Lire la présentation du Cadre d'intervention transversal biodiversité présentés aux parties prenantes le 10 juin.

» Lire les commentaires du WWF 

» lire le compte rendu des échanges du 10 juin 2013

Sécurité alimentaire en Afrique subsaharienne [+]

Il y a 900 millions de personnes actuellement en Afrique subsaharienne. D’ici peu, elles seront plus d’1,8 milliards. Éradiquer la faim dans cette région et assurer un accès régulier à une alimentation suffisante et de qualité devient alors le premier défi. Cela nécessite d’agir sur l’ensemble des causes de l’insécurité alimentaire en agissant sur des points très précis.
En premier lieu, il faut éradiquer la grande pauvreté et la malnutrition par la création d’emplois décents et des dispositifs ciblés d’aide aux personnes les plus vulnérables. Il y a également besoin d’améliorer l’efficience des filières agricoles et des marchés vivriers afin d’offrir une alimentation diversifiée, suffisante et de qualité tout au long de l’année, à des prix compatibles avec le pouvoir d’achat des ménages. Vient ensuite la nécessité d’assurer un accès aux services essentiels, comme l’eau potable, l’assainissement, la santé maternelle et infantile et l’éducation de base, qui contribuent au recul de la malnutrition.
En raison de la dynamique démographique et de la structure de l’économie de l’Afrique subsaharienne, l’essentiel doit être fait dans les zones rurales où vivent aujourd’hui plus de 60 % de la population, où la pauvreté ainsi que la prévalence et l’intensité de la malnutrition sont les plus élevées.
Ce cadre d’intervention sectoriel précise les axes sur lesquels le groupe de l’AFD, y compris sa filiale Proparco, pourra répondre à la demande des partenaires africains de la France.

 

Cadre d'intervention transversal "Prévention des crises et sortie de conflit" [+]

Dans nombre de ses géographies d’intervention, l’AFD est confrontée à des situations de crise : pays en conflit armé ou en sortie de conflit, Etats défaillants qui peinent à remplir leurs missions, sociétés fragiles ou instables. Ces situations spécifiques doivent être prises en compte, et ce pour trois raisons. D’une part, l’AFD inscrit son action dans l’évolution des missions de l’aide internationale, qui fait aujourd’hui du traitement des crises et conflits et/ou de leur prévention une nouvelle finalité. D’autre part, cette obligation revêt pour l’Agence un caractère triplement normatif. Elle résulte du document cadre de 2011 « Coopération et développement : une vision française » ainsi que de son troisième plan d’orientation stratégique (POS 3). Et en outre, le contrat d’objectifs et de moyens 2013-2016 signé avec l’Etat implique qu’une fraction des financements de l’Agence soit affectée à certains pays en crise ou en sortie de crise. En conséquence, l’AFD entend se doter d’éléments de doctrine qui lui permettront, en concertation avec ses partenaires, d’adapter ses interventions à ces différents contextes.

La finalité de ce Cadre d’Intervention Transversal est de donner quelques guides pour l’action, de les décliner dans les domaines de l’économique et du social et d’établir les modalités de mise en œuvre.

► Présentation du cadre d'intervention transversal "Prévention des crises et sortie de conflit"

► Télécharger la synthèse des échanges

Cadre d'intervention régional Amérique latine 2012-2014 [+]

Les remarquables évolutions économiques et sociales survenues en Amérique latine invitent à y redéfinir notre cadre d'intervention pour une coopération plus étroite et sélective, ciblant au mieux les défis de développement et les attentes des populations. À cet effet, la stratégie de l'AFD, tout en s'intégrant au cadre général de la politique de coopération française en direction des pays émergents, entend déployer un faisceau d'actions et d'offres financières diversifiées et adaptées aux besoins et contraintes spécifiques des pays d'Amérique latine. Sont placées au coeur de son action, l'urbanisation et la croissance verte et solidaire à travers l'appui aux politiques urbaines inclusives et génératrices d'activités. L'un des enjeux majeurs est le renforcement des programmes nationaux afin de les rendre suffisamment performants pour soutenir l'accélération de la croissance urbaine. En effet, les phénomènes de ségrégation socio-spatiale, de déficit de logement, de pauvreté, de violence, placent les défis urbains parmi les plus sérieux et impérieux que les États latino-américains aient à résoudre pour aujourd'hui et demain.

 

►Télécharger le cadre d'intervention  régional Amérique latine 2012-2014

► Télécharger le compte rendu du dialogue autour du cadre d'intervention régional Amérique latine 2012-2014

Énergie [+]

Partant du constat de l'insoutenabilité des systèmes énergétiques actuels, des pressions et contraintes économiques et environnementales relatives à la raréfaction des ressources en hydrocarbure, au changement climatique et à la demande croissante des pays émergents, l'AFD s'est dotée en 2007 d'un cadre d'intervention sectoriel (CIS) Énergie articulé autour de trois piliers : l'énergie durable, l'énergie sécurisée et l'énergie accessible. La part consacrée à l'énergie représente actuellement près du tiers des interventions de l'AFD. Le présent cadre sectoriel fixe ses trois nouveaux axes en s'appuyant sur les acquis de la stratégie précédente. Y sont privilégiés la recherche de cohérence entre l'approche Énergie et les autres stratégies de l'Agence, notamment Climat, l'appui transversal aux politiques énergétiques durables dans un cadre qui favorise l'autonomie et la résilience des unités de production à long terme, le renforcement de la capacité des acteurs et opérateurs à travers la formation professionnelle etc.

► Lire le cadre d'intervention sectoriel "Énergie"

► Lire le dialogue autour du cadre d'intervention sectoriel "Énergie"

Santé et protection sociale [+]

Alors que, globalement, l'espérance de vie augmente dans les pays développés et s'accompagne d'un viellissement des populations, et que les indicateurs liés à la santé de l'enfance s'améliorent, les pays du Sud et l'Afrique en particulier se trouvent dans une situation tout autre. Que ceux-ci restent à la marge de ces transformations sanitaires ou qu'ils s'y inscrivent, ils se retrouvent dans l'incapacité de faire face aux difficultés et besoins induits par une croissance démographique de plus en plus rapide, la lutte contre les maladies transmissibles et non-transmissibles. En cause, les problèmes de gouvernance des systèmes de santé, de contrôle des naissances, d'accès aux soins, d'assainissement ainsi que tous les autres facteurs aggravants qui amplifient les impacts négatifs de l'environnement sur la santé. L'AFD s'engage à agir sur ces intéractions dans un contexte marqué par de fortes densités urbaines et une forte pression environnementale et climatique.

 

► Télécharger la présentation du cadre d'intervention sectoriel Santé et protection sociale

► Télécharger le compte rendu du dialogue autour du cadre d'intervention Santé et protection sociale

► Télécharger la liste des projets santé instruits par la Division Santé et Protection sociale de 1999 à 2012

Climat et développement [+]

La lutte contre le changement climatique et le développement économique et social sont pour l’AFD intrinsèquement liés : l’accélération du réchauffement climatique entravera durablement le développement notamment des pays les plus pauvres qui subiront de plein fouet les effets du changement climatique. Réciproquement, le développement s’accompagne d’une augmentation rapide de la consommation de ressources naturelles et d’énergies fossiles. L’adoption par les pays en développement, notamment les pays émergents, de modes de développement sobres en énergie fossile contribuera à un développement plus durable et à la lutte contre le réchauffement climatique au niveau mondial.

► Télécharger la note générale du cadre d'intervention transversal Climat

► Synthèse des échanges "Dialogue avec la société civile", 15 février 2011, présentation du CIT Climat Développement 2012-2016

► Télécharger la présentation du CIT

Eau et assainissement [+]

L’accès à l’eau et à l’assainissement a été inscrit comme une priorité dans le cadre des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). Il contribue en effet à de nombreux enjeux de développement : réduction de la pauvreté et de la faim, santé, éducation, égalité des sexes…Un meilleur accès en Afrique sub-saharienne, la bonne gestion de la ressource dans un contexte de rareté et de tensions géopolitiques au Moyen-orient, la préservation des biens publics mondiaux (climat, biodiversité) et de « croissance verte et solidaire » dans les pays émergents sont les grands objectifs de l'AFD dans le secteur de l'eau. 

 

L’AFD a contribué entre 2007 et 2009, à l’accès à l’eau potable de 4,9 millions de personnes et à l’accès à l’assainissement de 2,9 millions de personnes. L’AFD a mis en dialogue son projet stratégique pour 2010 2012.

> Lire le cadre d'intervention Stratégique Eau 2014 2018

> Lire le cadre d'intervention Stratégique Eau 2010 2012

> Lire le dialogue autour du cadre stratégique Eau

> Télécharger le bilan du Cadre d’intervention sectoriel 2010-2012

Education et formation [+]

L’éducation et la formation sont un investissement majeur pour la croissance. Dans un contexte de mondialisation des échanges et de multiplication des crises financières, sanitaires et climatiques, les déficits de compétences limitent les capacités d’adaptation des pays en développement et sont facteurs de risques pour l’ensemble de la planète. La formation professionnelle et plus globalement les enseignements post-primaires ont ces dernières années moins focalisé l’attention que l’éducation de base. Mais ils font aujourd’hui l’objet d’une demande forte des pays et des acteurs économiques. L’AFD a mis en dialogue son projet stratégique pour 2010 2012. 

► Lire le cadre d'intervention stratégique Education

► Lire le dialogue autour du cadre d'intervention stratégique Education

Migrations internes et internationales [+]

Inséparables de l'histoire de l'humanité et du peuplement des cinq continents, les migrations font, depuis le début des années 2000, l'objet d'une attention particulière des acteurs du développement tant dans leur caractère interne qu'international. La population des villes, notamment, a été multipliée par dix entre 1900 et 2000 et 40% de cet accroissement est lié aux migrations internes. Au niveau international, les migrations attirent toujours plus de candidats, formant une communauté de 200 millions de personnes en mouvement, ayant décidé (ou non) d'expérimenter une vie hors de leurs pays de naissance. Ces mobilités rendent le monde globalisé toujours plus interdépendant. Elles mettent en lumière des inégalités socio-économiques et démographiques grandissantes, à l'échelle locale comme internationale. Ces dynamiques de peuplement affectent les activités des partenaires du développement. Elles font émerger de nouveaux acteurs transnationaux du développement, les diasporas, impliquées dans le développement de leurs pays d'origine, notamment au travers des transferts d'argent qui représentent aujourd'hui des montants trois fois supérieurs à ceux de l'aide publique au développement. L’AFD a mis en dialogue son projet stratégique pour 2010 2013. 

► Lire le cadre d'intervention stratégique Migrations

► Lire le dialogue autour du cadre d'intervention stratégique Migrations

Développement rural et agricole [+]

Dans les pays d’intervention de l’AFD, la croissance du secteur agricole permet de réduire l’extrême pauvreté et les inégalités entre territoires, elle est la composante principale de la sécurité alimentaire et est au coeur des enjeux de biens publics, locaux et globaux : eau, climat, biodiversité et santé. Améliorer la sécurité alimentaire de leur population, notamment urbaine, rapprocher les revenus des ruraux de ceux des urbains, faire de l’agriculture un des secteurs moteurs d’une croissance inclusive, imposent à ces pays d’accélérer et d’amplifier les mutations de leurs agricultures. L’AFD a mis en dialogue son projet stratégique pour 2010 2012.

► Lire le cadre d'intervention stratégique agricole

► Lire le dialogue autour du cadre d'intervention stratégique agricole

Collectivités locales et développement urbain [+]

Dans le domaine des collectivités locales et du développement urbain, la stratégie de l’AFD est de participer au financement de programmes et de projets en faveur du développement local et durable des territoires. Cette orientation conduit l’AFD à cibler ses appuis financiers et techniques, ses recherches et ses actions de formation en faveur de l’acteur public : la collectivité locale. L’objectif de l’AFD est de promouvoir auprès des collectivités partenaires divers outils de financement et de gestion urbaine. L’AFD a mis en dialogue son projet stratégique pour 2010 2012.

► Lire le cadre d'intervention stratégique urbain

► Lire le dialogue autour du cadre d'intervention stratégique urbain

Mise à jour en décembre 2015

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus