La Guyane connait un développement important de son économie depuis le début des années 1990, avec un doublement du PIB dans les 20 dernières années, couplé avec une croissance démographique exceptionnelle de 3,5% par an.

© R.Hentinger

À la une

Un prêt de 5 millions d’euros pour les projets d’investissements du Département

29/09/2015

Le président du Conseil général, Alain Tien-Liong, le préfet de la Région Guyane et le directeur de l’AFD à Cayenne ont signé une convention de prêt de 5 millions d’euros.

Le Président du Conseil général de Guyane, Alain Tien Liong, le Préfet de la Région Guyane Eric Spitz et le directeur de l’AFD en Guyane, Ludovic Cocogne ont signé le 29 septembre 2015 une convention de crédit de 5 millions d’euros en faveur du Département. Ce concours permettra le bouclage du plan de financement de plusieurs projets du budget d’investissement de la collectivité qui s’élève à 50,6 millions d’euros en 2015. Dans le domaine des infrastructures scolaires, il sera affecté à l’achèvement de la construction de deux collèges, à leur équipement mobilier et informatique et au lancement des études opérationnelles pour trois autres établissements. En matière de désenclavement du territoire, ce prêt participera au financement d’infrastructures routières, aéroportuaires et numériques.



La santé dépasse les frontières

28/09/2015

Dans des régions particulièrement interdépendantes, intégrer une dimension transfrontalière aux interventions dans le secteur de la santé prend tout son sens. C’est le cas en Guyane, où ces sujets sont abordés en lien avec les voisins brésiliens et surinamais.

Des problématiques identiques

1250. C’est le nombre de kilomètres de frontière que la Guyane, petit bout de France en Amérique latine, partage avec le Suriname et le Brésil. Dans ces régions frontalières - lieux d’échange et d’interdépendance, aux mouvements de population continus - les problématiques communes liées à la santé sont quotidiennes. Les mêmes patients sont pris en charge de part et d’autre des frontières. Ils rencontrent les mêmes situations sanitaires, qui concernent autant des maladies transmissibles que des maladies chroniques, et qui sont souvent très différentes des réalités métropolitaines.

Renforcer la collaboration entre acteurs de santé

Ainsi, collaborer entre acteurs de santé des différents territoires pour la prise en charge des patients, à travers notamment l’échange d’informations, l’harmonisation des prescriptions et une complémentarité des structures de santé, s’avère essentiel. Il s’agit aussi d’assurer la cohérence des programmes de lutte contre les maladies et de mettre en place des études et des systèmes d’information conjoints entre zones frontalières.

Au Suriname, l’AFD finance un projet de coopération sanitaire avec la Guyane, en accompagnement d’importants projets d’infrastructures des deux côtés de la frontière. Des groupes de travail ont pu être structurés entre les deux territoires, et des études conjointes ont été réalisées afin de développer des plans d’action harmonisés. Enfin, dans la perspective d’une plus grande coopération avec l’Institut Pasteur guyanais, le Laboratoire national surinamais a vu ses capacités renforcées.

Une démarche partagée

Le dynamisme de nombreuses initiatives récentes au niveau guyanais confirme l’enjeu stratégique de cette coopération pour les acteurs guyanais autant que pour les Etats étrangers. Par exemple, l’hôpital de Cayenne cherche à développer une plateforme régionale de recherche et de formation sur la santé en Amazonie, tandis que l’hôpital de Saint-Laurent du Maroni a mis en place en 2013 un pôle de santé publique dont l’un des axes est la coopération transfrontalière. Il en va de même, plus largement, pour les Départements Français d’Amérique (DFA), comme en témoignent s le financement par la France d’une assistance technique au siège de l’Organisation Panaméricaine de la Santé, ainsi que son implication dans la gouvernance de la Caribean Public Health Agency, ou encore le choix de la thématique « Coopération internationale dans la zone des DFA » pour le congrès 2015 de la Fédération Hospitalière Française Antilles/Guyane.



Guyane - Escale à Kourou pour l'exposition #60Solutions

25/09/2015

 

Après avoir été présentée à la population de l’Ile de Cayenne à trois occasions depuis le mois de mai l’exposition « #60Solutions face aux changements climatiques » poursuit son parcours sur le littoral Guyanais

 

L’inauguration de cette nouvelle étape a eu lieu vendredi 18 septembre au pôle culturel de Kourou dans le cadre de la Présidence de la Communauté des villes Ariane et des journées du patrimoine, en présence notamment du maire de Kourou, du directeur du Centre spatial guyanais et du Vice-président d’Ariane espace Guyane. 
 
#60Solutions pour la jeunesse
 
Une démarche particulière a été déployée en faveur de la jeunesse de Kourou. Plusieurs établissements scolaires ont organisé des visites de l’exposition et des échanges ont eu lieu entre l’AFD et plus d’une centaine d’élèves du cours moyen.
 
Cette exposition a également bénéficié d’une couverture médiatique à la radio, au Grand Forum de Radio Peyi, et à la télévision, dans le journal du soir de Guyane Première.
 
Au cœur des enjeux de développement guyanais
 
La mise en lumière des enjeux globaux et des solutions concrètes pour concilier la lutte contre les dérèglements climatiques avec les priorités de développement économique et social ont suscité un grand intérêt auprès des différents interlocuteurs. Les projets exposés entrent en résonance avec l’agenda de développement de la Guyane avec des enjeux forts sur la transition énergétique, la mobilité urbaine, la valorisation de la forêt ou l’adaptation à l’érosion côtière.


L’AFD poursuit son accompagnement de l’action de l’Adie dans les Outre-mer avec une nouvelle convention de 4 M€

29/06/2015

L’AFD vient d’octroyer à l’Adie, association pionnière du microcrédit en France, un nouveau prêt de 4 M€ pour refinancer, dans les Outre-mer, des microcrédits de plus de 6 000 euros permettant à des personnes n’ayant pas accès au crédit bancaire classique de créer leur petite entreprise et ainsi, leur emploi.

L’AFD est le partenaire financier historique de référence de l’Adie dans les Outre-mer. Depuis 2005, l’AFD a ainsi contribué au refinancement de 28% des prêts octroyés par l’Adie dans les Outre-mer,  pour un montant de près de 21 M€. Les Outre-mer (départements et Collectivités) représentent à fin 2014, près de 35% de l’activité de l’Adie.

La mise en place des financements de l’AFD a grandement contribué à la constitution du socle du financement des microcrédits dans les Outre-mer. Ils ont permis d’accompagner la croissance de l’activité de l’Adie dans ces géographies, tout en ayant un effet de levier sur les établissements bancaires locaux et nationaux.
 
En Guyane, entre 2005 et mi-avril 2015,  1,1 M€ de microcrédits ont été octroyés, finançant ainsi la création ou le développement de 270 entreprises. Sur cette période, les microcrédits financés par l’AFD ainsi que l’accompagnement fournis par l’Adie, ont permis la création ou le maintien de 36 emplois en moyenne par an.
  
Des retours encourageants
 
On note avec satisfaction que ces nouveaux entrepreneurs ont des résultats plus qu’encourageants. Les résultats d’une étude récemment conduite sur l’impact de l’action de l’Adie font apparaître que le microcrédit est un outil efficace d’insertion socio-professionnelle en Outre-mer. Le taux d’insertion, qui mesure la part des personnes en situation d’emploi à la date de l’enquête, qu’elles poursuivent ou non leur activité, est de 80% (84% en métropole). Avec un taux de pérennité à 2 ans de 74% et à 3 ans de 60%, les entreprises soutenues s’avèrent au moins aussi viables qu’en métropole (respectivement 70% et 58%, source : étude d’impact Adie-CSA 2013). Les domaines d’activité qu’ils choisissent sont extrêmement variés : restauration, transport, vente sur les marchés, pêche, apiculture, coiffure ou esthétique à domicile, services à la personne, tourisme, etc.
 
 
A propos de l' Adie
 
Reconnue d’utilité publique, l'Adie est une association qui aide les personnes exclues du marché du travail et qui n’ont pas accès au crédit bancaire classique à créer leur entreprise, et donc leur emploi, grâce au microcrédit. Pionnière du microcrédit en France et en Europe, l'Adie en est l'acteur majeur.
L'Adie accompagne par ailleurs les porteurs de projet afin de les soutenir en amont et en aval du lancement de leur micro-entreprise pour en garantir la pérennité.
Depuis sa création en 1989 par Maria Nowak, lʼAdie a financé plus de 154 000 microcrédits, participant ainsi à la création de plus de 112 000 entreprises. L'Adie est présidée depuis 2011 par Catherine Barbaroux. En 2014, elle a financé plus de 16 600 personnes et ainsi permis la création de plus de 200 nouveaux emplois par semaine. Le taux de pérennité de ces entreprises après 2 ans est de 70%, et le taux d'insertion des personnes financées après deux ans est de 84%.
 


L'AFD acompagne la commune de Mana

19/05/2015

 L’AFD a octroyé, le 15 décembre 2014, à la ville de Mana un prêt bonifié d’un montant de 1,1 M€ afin de financer partiellement le budget d’investissement 2014 de la commune. Ce concours s’inscrit dans l’objectif de l’AFD d’accompagner les collectivités locales guyanaises.

Pour conforter la soutenabilité de ce prêt, ce financement sera assorti de la signature d’une convention avec l’AFD. L’équipe municipale y formalisera sa volonté de prendre les mesures nécessaires permettant d’améliorer la gestion de la collectivité et notamment de dégager durablement une capacité d’épargne suffisante. Dans cette optique l’AFD a financé début 2015 la réalisation d’un audit organisationnel dans la commune.

Ce prêt de nature budgétaire sollicité auprès de l’AFD sera prioritairement « fléché » sur les opérations suivantes inscrites au budget 2014 de la commune de Mana :   extension de la lagune du bourg, installation de 6 bornes fontaines monétiques, construction d’un pôle enfance-jeunesse, travaux de voirie et d’éclairage public, réhabilitation des voiries et réseaux divers (VRD) de la cité Anne Marie Javouhey ainsi que la réparation et le remplacement des bornes à incendies.


Améliorer l’accès à l’eau potable en Guyane

17/04/2015

En dépit de l’abondance des ressources hydriques, de la pluviométrie et du réseau de rivières, l’accès à l’eau potable est encore un enjeu majeur de santé publique en Guyane. Au-delà des problèmes sérieux liés à la pollution des nappes et cours d’eau par les déchets et l’utilisation illégale du mercure,  la population qui n’a pas accès à l’eau potable selon les normes en vigueur est estimée à 15 % sur l’ensemble du département et  même à  50 % dans certaines communes.

Dans ce contexte, la Communauté d’Agglomération du Centre Littoral de Guyane (CACL) et  l’AFD ont signé une convention de crédit pour le financement des infrastructures d’AEP du village de Favard.

 

Au sein de la communauté d’agglomération du centre littoral, (qui regroupe 6 communes dont  Cayenne), les 140 habitants du village amérindien de Favard, isolé à 30 minutes de pirogue du bourg de Roura,  ne bénéficient  toujours pas de l’accès à l’eau potable.

Cette convention de crédit permettra de financer des infrastructures d’AEP du village de Favard. Ce projet consiste à :

  • Consolider le captage,
  • Construire une Unité de Traitement alimentée par panneaux solaires
  • Installer d’une cuve de stockage de 6m3
  • Poser 690 ml de canalisation pour le réseau principal
  • Poser 600 ml de canalisation pour branchement individuel
  • Offrir une adduction d’eau individuelle pour les  familles avec  35 compteurs individuels et  35 robinets

L’installation sera livrée pour la fin du mois d’octobre.


M. Cocogne, directeur de l'Agence de Guyane (AFD) et Mme Phinéra-Horth, présidente de la CACL lors de la signature

Parallèlement au financement des infrastructures, l’agence de Cayenne, avec l’appui de la division eau et assainissement de l’AFD, accompagne les communes dans leur réflexion stratégique pour mettre en place des solutions alternatives adaptées pour assurer un service de base aux populations isolées ou défavorisées.



 
   
1  2 
3 
4  5   ... 
 
 
Archives

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus