© Fabrice Dufresne, AFD

Financement des collectivités locales, accession à la propriété et développement des petites et moyennes entreprises sont les trois grands axes d'intervention de l'AFD à Saint-Pierre-et-Miquelon.

À la une

L’AFD, partenaire de la série « Outre vert » sur France Ô

04/06/2012

Diffusée du 4 au 7 juin prochains sur France Ô puis sur le réseau Outre-mer première, la série « Outre vert » offre un nouveau regard sur les initiatives à l’œuvre en Outre-mer.

Produite par France Ô et Outre-mer 1ere, en partenariat avec l’AFD, la série « Outre vert » entend montrer les enjeux auxquels sont aujourd’hui confrontés les départements et collectivités d’Outre mer. Elle donne la parole aux hommes et aux femmes ultramarins issus des entreprises, du secteur public ou du monde associatif, qui sont porteurs de projets et contribuent au changement.

L’AFD a choisi d’être partenaire de cette série en apportant son expertise et son réseau lors des tournages qui ont eu lieu simultanément en Guadeloupe, en Martinique, à La Réunion, en Guyane, en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie française en novembre 2011. Appui aux politiques publiques, financement des entreprises, préservation de l’environnement, coopération régionale… Chaque année, l’AFD consacre 1 milliard d’euros à l’Outre-mer.

Composée de sept films de 26 minutes, « Outre vert » est diffusée du 4 au 7 juin prochains sur France Ô :

Lundi 4 juin, 9:05 (métropole), 10:05 (Guyane française) / L’eau et les nouveaux enjeux stratégiques des Outre-mer
Face à des contraintes fortes et une population croissante, comment rattraper le retard des Outre-mer en matière d’assainissement et d’alimentation en eau potable ? L’eau étant un enjeu mondial, comment retourner la situation et en faire une force dans les Outre-mer ?
Reportages en Martinique, à La Réunion, en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie française, à la découverte de projets d’alimentation en eau potable, d’assainissement et de réutilisation des eaux usées…

Lundi 4 juin, 9:30 (métropole), 10:30 (Guyane française) / La protection et la valorisation des richesses naturelles en Outre-mer
Grâce aux Outre-mer, la France compte sur son territoire quatre hotspots de la biodiversité mondiale. C’est également la plus vaste superficie maritime d’Europe. Au-delà de leur préservation et de leur mission d’intérêt général, comment valoriser les ressources naturelles ultramarines ?
Reportages en Guyane, sur la gestion durable des forêts, en Nouvelle-Calédonie avec la protection du lagon et en Polynésie française autour d’un système de climatisation économe en énergie.

Mardi 5 juin, 9:05 (métropole), 10:05 (Guyane française) / Comment le monde du travail ultramarin se prépare-t-il à demain ?
Quels sont les secteurs d’avenir des Outre-mer ? Faut-il miser sur le tourisme, l’environnement et les énergies renouvelables, les technologies de l’information et de la communication ? Comment créer chez les jeunes l’envie d’aller travailler dans le secteur privé ?
Reportages en Martinique avec l’entreprise Délice local qui commercialise des produits traditionnels à base de fruits de mer, à La Réunion avec Bioalgostral qui développe du biocarburant à partir d’algues, en Nouvelle-Calédonie sur une pépinière implantée sur un ancien site minier et en Polynésie française sur un centre aquacole soutenu par l’ADIE.

Mardi 5 juin, 9:30 (métropole), 10:30 (Guyane française) / L’habitat ultra-marin : construire, habiter, vivre en Outre-mer
En Outre-mer, la part de population vivant en ville est bien plus élevée qu’en métropole. En Guyane, à Mayotte ou à La Réunion, elle y augmente 3 à 4 fois plus vite. Comment faire face à la croissance démographique en développant un habitat durable, en préservant les traditions, le patrimoine et la qualité de vie ?
Reportages en Guadeloupe sur la rénovation urbaine de Pointe-à-Pitre, en Martinique sur le réaménagement des quartiers populaires de Fort-de-France et en Nouvelle-Calédonie sur la question du logement social.

Mercredi 6 juin, 9:25 (métropole), 10:25 (Guyane française) / Les nouvelles relations des Outre-mer avec leurs voisins
Malgré une distance de plus de 10 000 Km, près de 80 % des échanges économiques dans les Outre-mer se font avec la métropole. Comment ces territoires peuvent-ils mieux tirer bénéfice de leur situation géographique ? Comment les désenclaver et améliorer les échanges avec leurs pays voisins ?
Reportages en Martinique qui collabore avec la Dominique sur des projets de géothermie, en Guyane avec le pont sur le fleuve Oyapock qui relie le Brésil, et avec une société qui travaille sur le désenclavement numérique, puis à La Réunion avec l’entreprise Fibres qui exploite des forêts au Mozambique de manière raisonnée.

Jeudi 7 juin, 9:05 (métropole), 10:05 (Guyane française) / Les défis de la santé en Outre-mer
Comment faire face au vieillissement attendu de la population dans les Outre-mer ? Où en est-on des structures de santé, de l’offre de soins ? Comment réduire les risques liés aux maladies émergentes ?
Reportages en Guadeloupe sur la prise en charge des personnes dépendantes et à La Réunion avec un système de surveillance épidémiologique mise en place dans l’océan Indien et la création d’un centre hospitalier universitaire.

Jeudi 7 juin, 9:30 (métropole), 10:30 (Guyane française) / La gestion des collectivités locales en Outre-mer
Suite aux lois sur la décentralisation, les communes d’Outre-mer ont acquis des compétences et une autonomie croissantes. Quelles notions a-t-on du service public en Outre-mer ? Comment respecte-t-on et adapte-t-on les normes, les lois et les règles de la métropole ? La poursuite de la mise à niveau des infrastructures et des services publics, risque de se heurter à la question du financement de ces politiques publiques locales…
Reportages en Guyane sur les communes de Montsinéry et de Mana en Guyane et à La Réunion autour des transports en commun à Saint Leu et Saint Paul.

Ces programmes seront diffusés par la suite sur le réseau des Outre-mer 1ere.

 



"L’Outre-mer, un axe majeur d'intervention de l’AFD" Entretien avec Pascal Pacaut, directeur du Département Outre-mer de l'AFD

09/12/2011

L’élaboration du dernier Plan d'orientations stratégiques de l'AFD a été l’occasion de réaffirmer la volonté de participer à son développement économique et social en en Outre-mer. Cela passe par une implication plus forte, financière et en appui-conseil, auprès des collectivités territoriales, du secteur privé et du secteur du logement social. Par son implantation dans les pays voisins, l’AFD peut aussi contribuer à l’insertion des économies ultramarines dans leurs régions.

Soutien aux collectivités locales

En ce qui concerne les collectivités locales, l'AFD se concentre sur le financement d'investissements dans les domaines de l'environnement (changement climatique et énergie, biodiversité, eau et assainissement, traitement des déchets) et de la cohésion sociale (santé, médico-social, éducation).

Les financements s'accompagneront d'appui-conseil à la définition des politiques publiques, des stratégies sectorielles et à la maîtrise d'ouvrage. Enfin, les actions de prévention des difficultés et d'accompagnement des restructurations financières des collectivités locales seront poursuivies.

Favoriser le développement des PME et TPE

 Pour le secteur privé, afin de favoriser le développement des PME et des TPE dans l'Outre-mer, Proparco renforcera son activité en capital-investissement. L'AFD, mobilisera l'ensemble de sa palette d'outils financiers et apportera un appui à la structuration des filières économiques.

 Un plan habitat

En matière de logements, nous proposerons un plan habitat et aménagement urbain qui prendra en considération le rôle économique du secteur par l'activité induite notamment pour les entreprises du BTP, le rôle social en réponse à un besoin de logements et les contraintes sismiques spécifiques aux Antilles.

 Une plus grande insertion régionale

Enfin, nous encouragerons l'insertion des économies locales dans leur environnement régional tout en mobilisant nos moyens pour promouvoir l'influence française.

Ces actions seront complétées par la réalisation d'études et d'analyses économiques permettant d'approfondir la connaissance de l'Outre-mer et de contribuer à la définition des politiques locales de l'état ou des collectivités.

Chiffres-clés

  • Le montant total des autorisations d'engagements de l'AFD en Outre-mer en 2010 s'élève à 957 M€, soit environ 15% de l'activité totale de l'Agence.
  • L'encours de l'AFD atteint 6,5% du PIb ultramarin.
  • L'AFD représente 30% de la dette des collectivités locales d'Outre-mer.
  • Les encours des fonds de garantie gérés par l'AFD représentent près de 6% des encours de crédits d'investissements des entreprises, soit deux fois plus qu'Oséo métropole. Ces taux montent à plus de 14 % en Guyane et 10 % en Guadeloupe.

 



L'AFD, partenaire du Colloque "Biodiversité et développement, un enjeu crucial pour nos Outre-mer"

05/12/2011

A Mayotte et à La Réunion, en Guyane, aux Antilles, en Nouvelle-Calédonie et Polynésie ou encore à Saint-Pierre et Miquelon, les associations de France Nature Environnement se mobilisent chaque jour pour le respect de la biodiversité. Le sujet est de taille : la biodiversité ultramarine représente 85 % de la biodiversité française.

A l’occasion de l’Année des Outre Mer français, ces associations témoignent et ouvrent le débat sur les enjeux d'un développement respectueux de la protection et de la valorisation de la biodiversité outre-mer lors d’un colloque, organisé les 5 et 6 décembre 2011 à Paris, à travers lequel elles souhaitent engager un dialogue constructif et durable entre tous les acteurs des outremers.

Ce colloque, soutenu par l'Agence Française de Développement, se tiendra au Palais d'Iéna, siège du Conseil économique, social et environnemental.

 

Programme

Le lundi 5 décembre, il sera possible d'assister à six tables rondes dont "Gouvernance de projets industriels dans des environnements d'exception", "La question du financement du travail associatif pour la protection de la biodiversité et le développement" ou encore "Ressources et environnement: la difficile application de la loi". Des témoignages d'acteurs associatifs d'outre-mer et l'étude de cas concrets viendront enrichir les débats.

Le mardi 6 décembre, les débats seront dédiés à la problématique de la valorisation des ressources environnementales sans les dégrader et à la question de la culture, de l'éducation et  de l'appropriation de la biodiversité par les populations.



Paroles d'acteurs n°11 | Les Outre-mer – Plurielles, naturelles, entreprenantes

24/11/2011

Le onzième numéro de Paroles d’acteurs donne la parole à celles et ceux qui, par leurs engagements professionnels, politiques, associatifs et citoyens, accompagnent les Outre-mer dans leur développement économique et social.

Les acteurs qui s’expriment dans cet ouvrage évoquent leurs contributions à l’amélioration des conditions de vie, à la mise en place d’un développement durable et à l’intégration régionale. Leurs témoignages donnent un aperçu de la diversité des problématiques qui s’expriment dans nos Outre-mer et des réponses que l’AFD et ses partenaires peuvent apporter.



Conférence : Créer de la valeur ajoutée et de l'emploi en Outre-mer

28/10/2011
Le 25 novembre 2011, l’AFD organise en partenariat avec le CEROM, une conférence sur les défis pour les économies d'Outre-mer de créer de la valeur ajoutée et de l’emploi, dans un contexte en profonde mutation.

Dans le cadre de l’année des Outre-mer, l'AFD, partenaire historique du
développement des départements et collectivités d’Outre-mer, inscrit cette conférence dans la lignée de deux précédentes organisées par l’AFD en 2007 et 2009 sur les économies ultramarines. La première portait sur le thème « s’ouvrir pour soutenir la croissance ? », la deuxième sur le thème « du vert dans l’Outre-mer ! ».

Alors que les Etats généraux de l’Outre-mer ont mis en évidence la nécessité de promouvoir un développement plus endogène de ces économies insulaires tout en favorisant une meilleure insertion dans leur environnement régional, sous quelles conditions ce développement peut-il avoir lieu ?

Partant du postulat qu’il n’est de développement économique pérenne sans entreprises efficaces et ressources humaines performantes, la première partie de la conférence fera le point d’une part sur l’insertion professionnelle des jeunes ultramarins, et d’autre part sur les stratégies d’adaptation des entreprises d’Outre-mer à leur environnement.
 
25 novembre 2011
Espace du Centenaire
(Auditorium de la maison de la RATP)
189, rue de Bercy 75012 Paris
 
 
 


Publication du rapport annuel Outre-mer 2010

22/06/2011

Dov Zerah, Directeur général de l’AFD, a présenté le bilan de l’Agence en Outre-mer. Avec près d’un milliard d’euros de nouveaux financements en 2010, celle-ci a renforcé son appui aux collectivités locales et au secteur privé, dans la lignée des missions qui lui ont été confiées par l’Etat.

L'AFD et l'Outre-mer

Opérateur du financement du développement en Outre-mer, l’AFD a soutenu les acteurs publics et privés face à la crise qui a touché les économies ultramarines en 2009. Son action s’inscrit dans les objectifs fixés par le Conseil interministériel de l’Outre-mer.

En 2010, l’AFD a consacré 957 millions d’euros au financement d’actions dans l’Outre-mer sur un total de 6,8 milliards d’euros.

L’Agence accompagne les collectivités locales d’Outre-mer dans l’élaboration et le financement de leurs programmes d’investissement dans les secteurs prioritaires comme l’éducation, l’environnement, la santé et les transports. En 2010, elle a augmenté ses prêts aux collectivités de 27% pour leur permettre de financer et de mettre en œuvre leurs plans de relance.

 

 

Dans le cadre du plan PME Outre-mer, l’AFD a renforcé son soutien aux entreprises ultramarines en développant des outils financiers facilitant l’accès aux financements et le renforcement des fonds propres. Le partenariat renouvelé avec Oseo a permis d’élargir la gamme de produits offerts aux entreprises.

L’Agence finance des projets visant à améliorer les conditions de vie des populations en Outre-mer. Sa présence dans le capital de sept sociétés immobilières lui permet d’agir directement sur la construction de logements sociaux et intermédiaires. Elle participe aussi à l’ouverture des économies ultramarines en promouvant les échanges régionaux.

En 2010, les financements de l’AFD dans l’Outre-mer contribueront à :

  • L’amélioration du réseau d’assainissement pour 255 000 personnes
  • L’aménagement de plus de 900 000 m2 de zones d’activités économiques
  • La construction de plus de 6 000 logements sociaux, bénéficiant à près de 18 000 personnes
  • Le traitement de 330 000 tonnes de déchets par an

 

 

Dov Zerah :  « Dans les années à venir, nous allons concentrer l’effort financier de l’Etat en faveur des investissements structurants. Nous développerons aussi le financement direct des projets d’investissement des PME, aux côtés de nos partenaires bancaires, afin de leur permettre de partager les risques, de stimuler des opérations novatrices et de soutenir des secteurs stratégiques. Grâce à la présence de ses agences dans l’ensemble de l’Outre-mer et la mise à disposition régulière de ses experts, l’AFD est un partenaire à l’écoute et engagé dans la durée auprès des acteurs du développement de ces territoires. »



 
   
1  2  3 
4 
5 
 
 
Archives

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus