Diaporama

image

Les actions de l'AFD au Bénin visent à soutenir l'atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et la croissance économique.

En savoir plus

Activité
image

La priorité du groupe AFD au Bénin est d’intensifier son soutien au secteur privé.

En savoir plus

Secteur privé
image

 

L’AFD apporte son soutien au Plan Décennal de Développement du Secteur de l’Education du Bénin.

En savoir plus

Éducation
image

L’AFD accompagne quelques centres urbains dans leur développement, dans l’amélioration des services aux populations et la création d’espaces d’échanges économiques

En savoir plus

Dév Urbain
image

 L’AFD soutient les mutations institutionnelles et technologiques du secteur agricole et appuie l’amélioration de la productivité des exploitations familiales et l’organisation des producteurs et des filières

En savoir plus

Agriculture

 L’AFD appuie l’amélioration des structures et des services de santé, en ciblant la santé maternelle et infantile et la santé sexuelle et reproductrice

 En savoir plus

En savoir plus

Santé
image

L’AFD mène au Bénin des actions en faveur de la préservation de la faune et de la flore et de la lutte contre la pollution atmosphérique et les changements climatiques.

En savoir plus

Environnement
image

L’AFD accompagne le renforcement des capacités de production ainsi que l’extension et la réhabilitation du réseau électrique en milieux urbain et rural

En savoir plus

Énergie

À la une

L’heure de la rentrée a sonné !

02/02/2016

385 jeunes débutent leur formation professionnelle en apprentissage à travers le projet d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Insertion des Jeunes lancé le 29 janvier 2016 à Abomey (Centre du Bénin). L'AFD, partenaire du projet, a participé au lancement en présence du représentant de l’ambassadrice de France et d’une forte représentation des ministères concernés.

Un réseau de 22 centres de formation

Répartis dans 22 centres de formation partenaires, cette première vague de jeunes, qui sera complétée en septembre par d’autres groupes, entame sa formation au Certificat de Qualification Professionnelle dans des filières diverses telles que froid/climatisation, mécanique, soudure métallique…Pour les accompagner au mieux, plus de 1000 artisans patrons verront leurs capacités renforcées tant en termes de pratiques professionnelles qu’en compétences pédagogiques.Les 22 centres de formation professionnelle de la zone, qu’ils soient publics, privés ou communaux, seront appuyés en termes d’équipement mais aussi sur le volet renforcement de compétences grâce à des formations, une mise en réseau et l’ouverture de nouvelles filières de formation correspondantes aux besoins des bassins d’emplois.

Un représentant des patrons a rappelé aux jeunes qu’il ne s’agit « pas uniquement d’un diplôme, ce qui compte, c’est d’acquérir un savoir-faire et de viser l’emploi ». Les jeunes seront également accompagnés par les cadres locaux d’appui à l’insertion (CLAI), structure en cours de mise en place par les municipalités afin de favoriser l’auto-emploi ou le salariat.

Le groupe des apprenants

Avec plus de 75 000 nouveaux jeunes demandeurs d’emploi par an, le projet d’Appui à la Formation Professionnelle et de l’Insertion des Jeunes (AFPIJE) entend répondre à la priorité du gouvernement d’assurer une adéquation entre la formation et les besoins du secteur privé. Le Bénin poursuit son engagement envers l’emploi des jeunes et un nouveau concours est aujourd’hui instruit visant notamment à appuyer les lycées techniques pour un meilleur accès à la formation et en garantissant une meilleure qualité de celle-ci.



Dynamiques de population, transition démographique : quels enjeux?

11/12/2015

L'AFD organise une conférence débat sur le thème "DYNAMIQUES DE POPULATION, TRANSITION DEMOGRAPHIQUE : quels enjeux?" le 15 décembre 2015 à 18h30 à l'Institut Français du Bénin. A l’heure où l’agenda international se focalise sur les objectifs du développement durable (ODD), cette conférence modérée par la Pr Dorothée A. GAZARD, Ancien Ministre de la Santé et animée par des spécialistes et personnalités de haut niveau, abordera les enjeux liés aux dynamiques de population et l’atteinte des ODD.

Le Benin est marqué par une croissance continue de sa population (taux de croissance démographique moyen de 3,5% l’an) résultant d’une fécondité élevée et constante, d’une mortalité en baisse progressive et d’un courant migratoire non négligeable. La population du Benin est passée de 6,7 en 2002 à 8,9 millions d’habitants en 2011, 10 millions d’habitants en 2014 et pourrait atteindre entre 20 et 29 en 2050 (selon les hypothèses). Une part non négligeable (plus de 50%) de cette population sera amenée à vivre dans les centres urbains d’ici 2027. La demande sociale (nutrition, éducation, santé, emploi, habitat et gestion urbaine) qu’induit une telle dynamique de la population est énorme et constitue non seulement un défi, mais aussi un enjeu de développement pour le pays.

A l’heure où l’agenda international se focalise sur les objectifs du développement durable (ODD) à l’horizon 2030 il est plus que nécessaire de s’interroger sur les enjeux liés aux dynamiques de population et la transition démographique.

Comment prendre en compte les enjeux liés aux dynamiques de population et la transition démographique dans les stratégies et politiques publiques en vue de l’atteinte des ODD ?

La conférence aura lieu le mercredi 15 décembre 2015 sous la paillotte de l’Institut Français du Bénin à Cotonou à 18h30 précises (accès libre). Elle sera modérée par la Pr Dorothée A. GAZARD, Ancien Ministre de la Santé et animée par Pr Yannick JAFFRE, Socio-anthropologue ; Pr Jean-Pierre GUENGUANT, Démographe ; Dr Imorou ABOU-BAKARI, socio-anthropologue et directeur-délégué de LASDEL ; M. Roland Riboux, Président de Conseil des Investisseurs Privés au Bénin – CIPB ; M. Magloire AGUESSY, Directeur Général des Politiques de Développement (Primature), Dr. Alain BABATUNDE, Directeur du Développement Durable au Ministère en charge des ODD ; M. Séverin NSIA, délégué à l’Aménagement du territoire au Ministère de la décentralisation.



Le climat : quelle opportunité pour le développement ?

14/11/2015

L'AFD organise une conférence débat sur le thème "Le Climat : quelle opportunité pour le développement ?" le 2 décembre à 18h30 à l'Institut Français du Bénin. Cette conférence s'inscrit dans le cadre de la 21eme Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP 21) et sera animée par des acteurs de développement de divers horizons : institutionnels, ONG, entreprises, chercheurs…


Les pays industrialisés se sont développés avec des modèles très consommateurs en ressources naturelles et en énergies fossiles. Si les pays en développement adoptent ces modèles, le dérèglement climatique ne cessera de s’aggraver. Or, ce dernier est une menace pour nos sociétés et notre écosystème.

Comment relever le défi du XXIe siècle qui sera de définir des modèles de développement conciliant enjeux économiques, sociaux, environnementaux et climatiques ? Quelles solutions concrètes peut-on envisager ? Et comment les financer ?

La conférence aura lieu le mercredi 2 décembre 2015 sous la paillotte de l’Institut Français du Bénin à Cotonou à 18h30 précises (accès libre) et sera co-animée par un panel de personnalités de différents horizons : Madame Aline KUSTER-MENAGER, Ambassadrice de la France auprès du Bénin ; Monsieur Raphaël EDOU, ancien ministre chargé des Changements climatiques du Bénin et actuel Conseiller Spécial à l’environnement à la Présidence; Monsieur Yves Du PENHOAT, chercheur à l’ IRD , Monsieur Marius ELEGBEDE, Directeur Général de la cimenterie SCB-Lafarge , M. Fohla MOUFTAOU, membre fondateur de Green Keeper Africa et Monsieur Maixent OGOU, coordinateur départemental Atlantique/Littoral (sud du Bénin) du réseau des ONG pour l'environnement, Pro-Environnement . Elle connaitra également la participation d’institutions de financement de développement, d’élus locaux, de journalistes spécialisées en environnement, d’étudiants...



Ce qu’une enquête anthropologique peut apporter à la santé de la reproduction

27/10/2015

L'AFD organise une rencontre, animée par Christophe Paquet, responsable de la division Santé et Protection sociale de l’AFD, pour présenter les résultats d'une étude sur l'école et la sexualité au Bénin.

D’octobre 2014 à juin 2015, une petite équipe de chercheurs béninois, sous la direction de l’anthropologue de la santé Yannick Jaffré, s’est installée dans une quinzaine de collèges des départements du Littoral et de l’Atlantique au Bénin, pour y conduire une recherche-action.



Photo: © Curt Carnemark / World Bank

Ce travail anthropologique « par le bas » s’est attaché à décrire l’ordinaire des vies et des conduites des adolescents. Que se passe-t-il à l’école en matière de sexualité ? Comment des adolescents définissent leurs normes de conduite ? Comment s’établissent des relations de genre ? Quelles formes de violences s’y dissimulent ? Quels discours traversent cette société africaine et construisent un rapport au corps spécifique ? Quelle est la place de l’école, et quels sont les rôles des professeurs et des parents ? Quels bénéfices peut-on escompter d’une information précoce et adaptée sur la santé de la reproduction, pour réduire les asymétries de genres et le risque maternel ? 

Et si finalement l’école, autant que la santé, était une des clés pour améliorer les problèmes de la santé de la reproduction − fécondité, grossesses précoces, mortalité − auxquels l’Afrique de l’Ouest est confrontée ?
 

Yannick Jaffré est également directeur de recherche au CNRS et au Groupe inter-académique pour le développement (GID-WHEP).

 

   

► Cliquez ici pour vous inscire



Quand l’exposition #60 solutions est racontée aux enfants…

19/06/2015

Installée à l’Institut Français du Bénin, l’exposition "60 solutions face au changement climatique" est largement visitée. Mais est-elle bien comprise par le public ? Candice, jeune volontaire pour l’environnement (JVE) et médiatrice de l’exposition nous raconte : « au premier coup d’œil, les gens ne comprennent pas, ne voient pas que l’exposition les concernent aussi, alors on leur explique les photos, on leur montre les solutions et on les sensibilise ». Et cela marche !

Les enfants et le guide au cours d'une visite

Enora, 9 ans, le confirme : « j’ai compris qu’il fallait moins utiliser les objets d’où sortent la fumée comme les motos » et elle continue : « je dirais à papa d’acheter des panneaux solaires ». Et pour les plus jeunes, les dessins sont aussi un moyen de s’exprimer et de faire passer leur message. Convaincus du bénéfice de l’accompagnement à la visite et de l’opportunité de sensibiliser le grand public, les jeunes volontaires rêvent d’une installation de l’exposition dans un lieu public comme le marché ou la plage…

Les enfants en train de laisser des messages sur le tableau de l'exposition

Visualisez les dessins réalisés par les enfants après la visite

 

L’exposition et les visites se poursuivent jusqu’au 4 juillet à l’Institut Français du Bénin !



#60solutions s'expose au Bénin

05/06/2015

Le vernissage de l’exposition #60solutions s’est déroulé mardi 2 juin à l’Institut français du Bénin en présence de l’ambassadrice de France, l’ambassadeur Climat Afrique, le Président Maire de Cotonou, M. Soglo, et le Secrétaire général du ministère de l’Environnement.

 
 
1 
2  3  4  5   ... 
 
 
Archives

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus