Transparence et redevabilité

Les secteurs d'activités de l'AFD en Côte d'Ivoire
Les secteurs d'activités de l'AFD en Côte d'Ivoire
Activités
Education
L'Education moteur de développement d'un pays
Education
Santé
Un environnement sain pour un développement durable
Santé
Eau
L'eau source de vie
Eau
Agriculture
Le succès de ce pays repose sur l'agriculture
Agriculture
Secteur privé
Appui au secteur privé
Secteur privé
Justice
Justice
Justice
Infrastructures de transport
Infrastructures de transport
Infrastructures de transport

À la une

DEFI Jeunes : des ouvrages pour les universités et grandes écoles de Côte d’Ivoire

05/11/2015

Dans le cadre du programme DEFI Jeunes financé par contrat de désendettement et de développement (C2D) , près de 18 000 ouvrages ont été remis pour les bibliothèques des différentes universités et grandes écoles le 5 novembre 2015.

Acquis dans le cadre du projet d’Appui à la Modernisation et à la Réforme des Universités et Grandes Ecoles de Côte d’Ivoire (AMRUGE-CI), ces ouvrages contribuent à l’amélioration des conditions d’étude des étudiants des campus de tout le pays.

Ce projet entre dans le cadre du programme de Développement de l’Education, de la Formation et de l’Insertion financé dans le cadre du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) à hauteur de 77,450 millions d’euros (soit 50,8 milliards de FCFA). Il vient appuyer l’implantation du système LMD qui permettra d’améliorer l’adéquation formation-emploi et par conséquent l’insertion des diplômés de l’enseignement supérieur en Côte d’Ivoire. Le projet se poursuit et devrait également fournir un appui à l’Université Virtuelle de Côte d’Ivoire.

La cérémonie de remise des ouvrages s'est déroulée avec le premier ministre de Côte d’Ivoire, Daniel Kablan Duncan, le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Konan Gnamien, et l’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Georges Serre.



Un contrat de désendettement et de développement pour le secteur routier ivoirien

02/11/2015

Cet appui au secteur routier d'un montant de 191 millions d'euros sera financé sur les ressources du 2ème Contrat de désendettement et de développement (C2D) signé entre la France et la Côte d'Ivoire. 

Ce projet constitue un des plus importants financés par le 2ème C2D d'un montant total d'1.125 million d'euros. Ces ressources seront affectées à :
  • la réhabilitation de la route du nord Bouaké-Ferkessédougou (232 km),
  • la réhabilitation du pont Félix Houphouët-Boigny à Abidjan,
  • la construction du pont de Bettié dans l’Est de la Côte d’Ivoire,
  • la réalisation des accès et du génie civil pour 14 ponts métalliques sur des axes routiers ruraux (complément à un financement de la Réserve Pays Emergents),
  • l'entretien en travaux de point-à-temps de 400 km de routes interurbaines revêtues,
  • l'amélioration de la signalisation routière à Abidjan.
 
Dans le cadre de la convention, il est prévu des engagements particuliers sur la pérennisation des ressources du Fonds d’Entretien Routier et sur la lutte contre les Poids Lourds en surcharge. Les travaux devraient démarrer rapidement.  
La signature de la convention s'est déroulée le 02 novembre 2015 en présence du Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, de l’ambassadeur de France, Georges Serre et de plusieurs membres de gouvernement.


Les avancées du contrat de désendettement et de développement franco-ivoirien

05/10/2015

Le Contrat de désendettement et de développement (C2D) en Côte d'Ivoire passe à la vitesse supérieure en termes de réalisations. Le point sur les 10 dernières réalisations.  

  • le 17/09/2015 : inauguration du boulevard de France "redressé" par le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan : financement par la Banque mondiale et le C2D d'une prolongation du boulevard de 5,5 km, montant C2D de 9 millions d'euros sur l'appui budgétaire ciblé 2015,
  • le 21/09/2015 : cérémonie de remise de matériel roulant et de matériel informatique par le ministre de l'agriculture aux bénéficiaires du projet d’appui à la relance des filières agricoles de Côte d’Ivoire (directions régionales du ministère, organismes publics d'appui à l'agriculture comme l'ANADER ou le FIRCA, etc.), environ 1,5 million d'euros,
  • le 21/09/2015 : au siège de l'Agence Emploi Jeunes, cérémonie de remise d'équipements et de matériels roulants aux agences d'exécution du C2D Emploi par le Ministre chargé de la Promotion de la Jeunesse et de l'Emploi des Jeunes, environ 350.000 €
  • le 22/09/2015 : lancement par le ministre des Infrastructures économiques du programme de branchements sociaux d'eau potable cofinancé par le C2D et KOICA (coopération coréenne), 7,5 millions d'euros sur le C2D et de 2,7 millions d'euros pour KOICA,
  • le 02/10/2015 : inauguration par le Président de la République du pont de Béoumi, 24 millions d'euros sur financement C2D routes et appui budgétaire ciblé,
  • le 03/10/2015 : inauguration de la station de traitement d'eau de Toulepleu par le Premier ministre, programme d'urgence d'alimentation en eau dans le district des Montagnes, 18 millions d'euros. Ces réalisations montrent le bon rythme d'exécution du C2D, qui intervient dans huit secteurs d'intervention.


Infrastructures : les travaux du pont de Bettié sont lancés

07/09/2015
Le lancement officiel des travaux du pont de Bettié a été effectuée le 4 septembre 2015, par le Premier ministre ivoirien. Ce pont va permettre de désenclaver la ville qui compte plus de 10.000 habitants.
 

Désenclaver la ville de Bettié

La construction de ce pont, attendu depuis plusieurs décennies par les populations, va permettre de désenclaver la ville de Bettié (plus de 10 000 habitants). L’ouvrage va également dynamiser l’activité économique de la zone, située à proximité de la frontière ghanéenne, notamment en facilitant l’évacuation vers Abidjan des produits vivriers (igname, banane plantain et légumes) et l’exploitation des plantations d’hévéa.

Les travaux ont été confiés, après appel d’offres à l’entreprise COLAS. La maîtrise d’œuvre sera assurée par EGIS. D’un coût total de 6 milliards de FCFA TTC (environ 9 millions d'euros), les travaux devraient durer 2 ans. L’ouvrage, d’une longueur de 190 mètres, franchira le fleuve Comoé et remplacera le bac existant, qui a rendu de nombreux services mais est devenu obsolète.

Le pont de Bettié est le premier projet dont les travaux sont lancés sur financement du 2ème contrat de désendettement et de développement (C2D), signé en décembre pour la période 2014-2020. La cérémonie de lancement s'est déroulée en présence du ministre des Infrastructures Économiques et du Chargé d'Affaires de l'ambassade de France.


Le deuxième contrat de désendettement et de développement franco-ivoirien démarre

10/08/2015

La convention pour l’Appui budgétaire Ciblé 2015 à la Côte d'Ivoire a été signé jeudi 06 août 2015. C'est la première convention qui va engager les ressources du deuxième contrat de désendettement et de développement (C2D) franco-ivoirien d'un montant total de 1,125 milliard d’euros.

L'appui budgétaire, d’un montant de 70 millions d’euros, servira à

  • financer des projets d’infrastructures dans les secteurs des transports et de l’eau potable,
  •  à subventionner hôpitaux et centres de santé de base,

mais aussi à

  • contribuer à l’apurement d’arriérés de l’État.
Pour rappel, le premier C2D a été signé en décembre 2012 pour 630 millions d’euros; il est totalement engagé depuis décembre 2014. Le deuxième C2D a été signé en décembre 2014.
 
La cérémonie de signature a eu lieu jeudi 06 novembre en présence du Premier ministre et de l’ambassadeur de France.
D’autres accords devraient être signés avant la fin de l’année 2015 sur différents secteurs d’intervention du 2ème C2D.


L'AFD s'associe à l'Association des sociétés d'électricité d'Afrique (ASEA)

30/06/2015
L'AFD apporte son appui à l’Association des Sociétés d’Electricité d’Afrique (ASEA) pour le renforcement de capacité en matière de ressources humaines afin de contribuer à l'amélioration de l'accès à l'Energie en Afrique.
Le 4 juin 2015 a eu lieu à Abidjan la cérémonie de signature de convention de financement entre l’AFD et l’Association des Sociétés d’Electricité d’Afrique (ASEA), en présence de l’Ambassadeur de Tunisie en Côte d’Ivoire, du Premier Conseiller auprès de l’ambassade de France en Côte d’Ivoire et de plusieurs personnalités du secteur de l’Energie.

Ce projet rassemble l’ASEA, la BAD, l’AFD et d’autres partenaires comme EDF, et vise le renforcement du capital humain dans le domaine de la production et de la distribution d’électricité sur le continent africain. La finalité de ce projet est d’augmenter les performances des sociétés d’électricité africaines en améliorant le niveau de qualification de leurs ressources humaines et contribuer ainsi, à une amélioration de l’accès à l’énergie.

 
 
 

Approuvé en novembre 2014 par le conseil d’administration de l’AFD, ce projet permet de mettre à disposition de l’ASEA une subvention de 3M€ à auxquels viennent s’ajouter une subvention de 8,3M€ octroyés par le conseil d’administration de la BAD en mai 2015.

La France marque ainsi sa volonté forte de rester un partenaire privilégié du secteur de l’électricité en Afrique, via les interventions de l’AFD et la mobilisation de ses opérateurs techniques et de ses entreprises.



 
 
1 
2  3  4  5   ... 
 
 
Archives

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus