L'AFD accompagne la Tunisie depuis 1992. Elle l'appuie dans ses politiques de croissance et d’emploi, de formation professionnelle, de réhabilitation des quartiers populaires, de développement rural et de préservation de l'environnement.

À la une

Exposition "60 solutions face au changement climatique" à la Médina jusqu'au 30 décembre : participez au Quizz

01/12/2015

L’AFD en partenariat avec le ministère de l’Environnement , organise une exposition photographique «60 solutions face au changement climatique» sur la base de 21 clichés de Yann Arthus-Bertrand (Fondation GoodPlanet), du 1er au 30 décembre au Palais Kheireddine .

Alors que la France accueille la 21e Conférence des Parties à la Convention-Cadre des Nations unies sur le changement climatique (COP21), l’AFD et la Fondation GoodPlanet mettent en lumière et en images des solutions innovantes et efficaces associant lutte contre le dérèglement climatique et développement économique.
 

L’exposition est composée de 21 photographies de Yann Arthus-Bertrand, issues de sa célèbre série «La terre vue du ciel», présentant des initiatives concrètes dans quatre domaines : la ville, l’agriculture, la transition énergétique et l’adaptation au changement climatique. Parmi les initiatives présentées dans cette exposition par des acteurs du Nord comme du Sud, 15 sont soutenues par l’AFD et illustrent des financements variés sur l’ensemble des pays où intervient l’AFD.
 

L’exposition est enrichie de photographies de projets et solutions concrètes expérimentées en Tunisie, présentant des projets de transport, d’énergie renouvelable, de solutions face à l’érosion des sols, etc.
Après le vernissage à l’Institut français de Tunisie, qui a eu lieu le 5 novembre, l’exposition «60 solutions face au changement climatique», se poursuit jusqu’ au 30 décembre au Musée de la Ville de Tunis, le «Palais Kheireddine» (rue du tribunal à la Médina de Tunis).

 

 

Vous avez jusqu'au 30 décembre pour participez au Quiz 60 solutions face au changement climatique :

  • ETAPE 1 : Parcourez l'exposition photographique  en répondant au Quiz qui est à votre disposition au Palais Kheireddine (rue du tribunal, médina de Tunis)
  • ETAPE 2 : Remplissez le bulletin de participation avec vos coordonnées
  • ETAPE 3 : Déposez votre bulletin dans l'urne disposée au Palais Kheireddine à cet effet

Bonne chance à tous les participants, les gagnants seront contactés pour récupérer leur cadeau.

Vous trouverez l'évènement facebook sous ce lien :

https://www.facebook.com/events/914345848649742/

 

 



Conférence sur les changements climatiques le jeudi 5 novembre 2015 au CITET

02/11/2015

Plusieurs rencontres autour du thème des changements climatiques et du développement auront lieu à Tunis du 5 au 7 novembre prochains, en perspective de la COP21 organisée en cette fin d’année à Paris.

Cet événement, organisé par le Ministère tunisien de l’Environnement et du Développement Durable , et l’Agence Française de Développement (AFD) en partenariat avec le Programme des Nations Unis pour le Développement (PNUD) , illustre la volonté politique tunisienne d'agir en matière de lutte contre le changement climatique.

 La Tunisie est particulièrement vulnérable aux effets des changements climatiques. Elle est notamment exposée à une aridité importante, susceptible de s’accentuer durant les prochaines années sous l’effet des dérèglements climatiques.

 Dans ce contexte, la Tunisie s’est inscrite volontairement sur la voie d’un développement à faible intensité carbone et résilient aux changements climatiques. Plusieurs initiatives ont ainsi été conduites : la réalisation de divers travaux sur la transition énergétique, l’élaboration d’une stratégie sur les changements climatiques en 2012, la production d’un premier rapport biannuel en 2014, la préparation de la contribution nationale en 2015. Autant d’initiatives qui lui ont valu le statut d’un pays volontariste, au sein des pays en développement à revenus limités et intermédiaires, dans la lutte contre le changement climatiques.

 La conférence, organisée au Centre International des Technologie de l’Environnement (CITET) le 5 novembre à 9h, donnera ainsi l’occasion de débattre des questions de mise en œuvre concrète de solutions face aux changements climatiques ainsi que de leur financement. Des panélistes tunisiens et internationaux ouvriront les discussions autour de ces thèmes.

 Un programme d’exposition photos et de projections de films ouvertes au public est organisé à cette occasion à l’Institut français de Tunisie.
 

Exposition photos

L’exposition "60 solutions face aux changements climatiques", réalisée par l’Agence Française de Développement en partenariat avec Yann Arthus-Bertrand et la Fondation GoodPlanet, sera exposée du 6 au 9 novembre dans la galerie de l’Institut français de Tunisie (20-22, avenue de Paris). Elle sera par la suite exposée au Musée de la ville de Tunis le "Palais Kheireddine" (rue du tribunal à la Medina de Tunis) et ce du 1er au 30 décembre 2015.

 

Projections de films

Projection débat le Vendredi 6 novembre à 18h

Institut français de Tunisie (Auditorium)

Projection d’une série de courts documentaires sur le thème "Impact, enjeux et solutions pour le climat"  dont le film "A siege of salt and sand " sur l'impact des changements climatiques en Tunisie. Ces films seront suivis d'un débat.

 

Samedi 7 novembre à 19h30

Institut français de Tunisie (Auditorium)

Projection du long métrage La glace et le ciel de Luc Jacquet.



Prix Nobel de la Paix : la société civile tunisienne à l’honneur

01/11/2015

Au travers de son appui aux ONG et au processus de concertation multi-acteurs, l’AFD accompagne le renforcement de la société civile tunisienne et son dialogue avec les pouvoirs publics.

Un dialogue qui a permis de relancer le processus constitutionnel

Les membres du jury du Nobel ont attribué, le 9 octobre dernier, le Prix Nobel de la Paix à quatre organisations de la société civile tunisienne qui ont défendu avec force, à l’automne 2013, la transition démocratique, deux ans et demi après la révolution de 2011. 

Dans un contexte de tensions politiques, le « dialogue national » porté et facilité par les quatre organisations aujourd’hui récompensées (l’Union générale tunisienne du travail -  l’UGTT, l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat - UTICA, la Ligue tunisienne des droits de l’homme - LTDH et l’Ordre national des avocats de Tunisie - ONAT), a permis de relancer le processus constitutionnel qui a abouti à l’adoption d’une constitution progressiste en janvier 2014 et à la tenue d’élections législatives et présidentielles à l’automne 2014.

Ce prix vient honorer, à juste titre, la société civile tunisienne toute entière, et particulièrement les efforts consentis par les responsables et militants des quatre organisations récompensées  en faveur du dialogue national, de la justice sociale et de la défense des droits humains. Il exprime également un message d’espoir pour les pays qui aspirent à la démocratie.

Comment l’AFD encourage le dialogue  entre société civile et pouvoirs publics


Réunion des membres du futur PCPA, en avril 2013, devant le siège de l’UGTT - DR


C’est notamment à travers le financement du Programme concerté multi-acteurs (PCPA Tunisie) démarré il y a 1 an, sous le pilotage de l’association Solidarité Laïque, qui entrera dans sa phase opérationnelle en janvier 2016. 

Réunissant aujourd’hui près de 55 associations françaises et tunisiennes, il a pour ambition de renforcer les capacités des associations tunisiennes et de promouvoir le dialogue et la concertation entre les institutions publiques et la société civile. Le comité de pilotage  a choisi de concentrer les actions sur l’éducation (formelle et informelle) et sur l’insertion économique et sociale des jeunes dans les  territoires  les plus marginalisés. Le programme est en dialogue continu avec les autorités tunisiennes et a déjà signé un protocole de partenariat avec le ministère tunisien de la formation professionnelle. 
Le programme entrera dans sa phase opérationnelle en janvier 2016.

L’AFD soutient également l’UTICA et l’UGTT, dans le cadre du Programme d’appui à la formation professionnelle (PAFIP), afin d’améliorer la place des partenaires sociaux dans ce dispositif crucial pour la jeunesse tunisienne.

Une centaine d’associations tunisiennes appuyées aujourd’hui

L’AFD, à travers son équipe du Partenariat avec les ONG, soutient depuis 2009, et de façon plus conséquente depuis 2011, l’émergence et le renforcement de la société civile tunisienne en contribuant au financement de projets et programmes portés par les ONG françaises avec leurs partenaires tunisiens. 

L’Agence soutient, à ce jour, douze projets d’ONG en cours de mise en œuvre, pour un montant de plus de 4 M€. Ce sont 11 ONG françaises et plus d’une centaine d’associations tunisiennes qui sont appuyées dans différents secteurs couvrant l’insertion économique des populations défavorisées, et en particulier des femmes et des jeunes, le micro-crédit, le développement et l’éducation inclusifs des personnes en situation de handicap, la protection des enfants sans soutien familial, le développement agricole, le renforcement des capacités des associations tunisiennes, la liberté syndicale, la lutte pour l’abolition de la peine de mort, le soutien à des initiatives de l’économie sociale et solidaire, les droits de l’homme et enfin la structuration de société civile via le programme concerté multi-acteurs (PCPA). 

L’UGTT, l’une des organisations récompensées en tant que membre actif du comité de pilotage, a, ainsi, été appuyée à travers un financement accordé à son partenaire français Force Ouvrière qui l’accompagne dans sa volonté de moderniser son organisation financière et informatique.

En savoir plus sur les Programmes concertés pluri acteurs (PCPA) 

Les Programmes concertés pluri acteurs (PCPA) visent à renforcer les sociétés civiles du Sud dans leur capacité à participer à la mise œuvre des politiques publiques. Fondés sur une stratégie concertée du développement, ces programmes collectifs rassemblent à la fois des acteurs institutionnels (pouvoirs publics français et du pays d’intervention) et non gouvernementaux (ONG, fondations, collectivités territoriales, universités ou syndicats). D’une durée moyenne de 3 ans renouvelables, ils peuvent être cofinancés par l’AFD à hauteur de 75% maximum du budget total du projet. L’agence accompagne aujourd’hui des PCPA en Tunisie, , en Algérie, en Guinée et au Congo.


Séance de travail du PCPA Tunisie entre les membres français et tunisiens - DR



Soutenir l'employabilité des jeunes Tunisiens et le développement des communes

17/09/2015

Dans l'objectif de soutenir le gouvernement tunisien dans la mise en place de sa stratégie en matière d’emploi et d’équipements des territoires, l'AFD a signé deux conventions de financement d’une valeur totale de plus de 55 millions d’euros avec le ministère du Développement, de l'investissement et de la Coopération internationale et la Caisse des Prêts et de Soutien aux Collectivités locales.

 

La première convention d’une valeur de 24.700.000 euros, favorisera l’insertion socio-professionnelle des jeunes à travers la formation initiale et la montée en compétences des travailleurs en formation continue. Elle contribuera ainsi à satisfaire les besoins des entreprises en personnel qualifié, notamment dans des secteurs industriels porteurs. L’objectif de ce Programme d’Appui à la Formation d’Insertion Professionnelle (PAFIP) est d'optimiser le dispositif de formation professionnelle tunisien et ce, en appuyant 17 centres répartis sur quatre bassins économiques :

- bassin du nord-ouest (Béja et Bizerte);
- bassin du sahel (Monastir et Sousse) ;
- deux bassins sur le grand Tunis (Ben Arous, Zaghouan, Tunis, Manouba et l’Ariana).

La spécificité de ce programme est qu’il bénéficiera aux structures centrales et régionales du ministère ainsi qu’aux partenaires sociaux. Syndicats et patronats seront ainsi renforcés pour travailler ensemble avec l’Etat, à améliorer l’insertion des jeunes sortants de ces centres. Ce programme bénéficiera aussi de l’appui de l’Union Européenne qui a octroyé un don de trois millions d'euros.

 

La deuxième convention, signée en faveur de la  Caisse des Prêts et de Soutien aux Collectivités Locales (CPSCL), est de 30.500.000 euros. Le programme vise à soutenir les plans d’investissements des communes qui seront élaborés de manière participative avec les populations. Ce soutient devrait ainsi permettre de renforcer la CPSCL dans son rôle d’institution financière afin qu’elle soit en mesure de financer des investissements durables pour les populations et soutenables pour les communes.

Les signatures de ces financements se sont déroulées le 17 septembre 2015 entre la directrice du département Méditerranée et Moyen Orient de l'AFD, Marie-Hélène LOISON,  le ministre du Développement, de l’Investissement et de la coopération internationale, Yassine BRAHIM, et le Directeur Général de la  Caisse des Prêts et de Soutien aux Collectivités Locales Samy MEKKI, en présence de l'ambassadeur de France en Tunisie, François GOUYETTE, et du ministre de la Formation Professionnelle et de l’Emploi, Zied LAADHARI.   

 

 



Le chantier de l'École nationale d’ingénieurs de Bizerte avance!

21/07/2015

Le 27 juin 2014, le ministre de l’Enseignement supérieur Taoufik Jelassi et l’ambassadeur de France en Tunisie François Gouyette posaient la première pierre de l’ École nationale d’ingénieurs de Bizerte (ENIB) , à Menzel Abderrahmane. Un an plus tard, la construction est déjà bien avancée, sachant que la livraison du bâtiment est prévue pour l’été 2016.

L’ENIB est intégralement financée par l’Agence française de développement (AFD), à travers un prêt de 15 M€ englobant la construction du bâtiment, ses équipements et des actions d’accompagnement des personnels pédagogiques et techniques. C’est l’un des projets-phares de la coopération franco-tunisienne.

Pour lire la suite de cet article, veuillez vous connecter sur le compte officiel Facebook de l'ambassade de France en Tunisie ici et découvrir toutes les photos du chantier.



Quatrième édition du Prix photo de l’AFD : appel à candidatures ouvert du 15 juin au 2 novembre 2015

15/06/2015

À partir d’aujourd’hui et jusqu’au 2 novembre prochain, les candidatures sont ouvertes pour la 4ème édition du Prix Photo de l’Agence Française de Développement. Ce prix a un double objectif : faire connaître au grand public les enjeux du développement des pays du Sud tout en mettant en valeur le travail de photographes professionnels engagés.

                             

 ©Pierre Morel                   ©Massimo Berruti             ©Romain Laurendeau


Le développement des pays du Sud soulève de nombreuses questions autour du dérèglement climatique, de la sécurité alimentaire ou de l’accès à l’eau. L’AFD souhaite donner plus de visibilité à ces problématiques, par ses actions mais aussi par l’image. Lancé en 2012, ce prix s’adresse exclusivement aux photojournalistes professionnels : free-lance, employés par des médias français ou internationaux (quotidiens, magazines, chaînes de télévision) ou des agences (agences de presse, agences multimédias, collectifs de photographes). Le règlement complet est disponible en cliquant ici.

En 2014, pré-sélectionnée parmi les 95 dossiers retenus, une sélection de candidats a été présentée au jury présidé par Alain Mingam et composé de  professionnels du secteur. Pierre Morel et son équipe ont obtenu le Prix AFD Nikon du meilleur Webdocumentaire pour « ReConstruire Haïti », Romain Laurendeau s’est vu attribuer le Prix Spécial AFD du Meilleur Reportage Photo avec « Sidi Moussa » (Algérie) et Massimo Berruti a été récompensé dans la catégorie du meilleur Projet de reportage photo pour «Drops. Water crisis in Gaza and the West Bank».

Cette année encore, trois prix seront remis en janvier 2016 à la Maison Européenne de la Photographie pour récompenser des travaux en lien avec le développement des pays du Sud :

  1. le Grand Prix AFD / Polka du meilleur projet de reportage photo, touchant à la thématique du développement, récompensé par le financement d’un reportage à hauteur de 15 000€ et sa publication dans le magazine Polka et exposition à la MEP + itinérance
  2. le Prix Spécial AFD / Libération du meilleur reportage photo, récompensé par une dotation de 5 000€ pour un reportage réalisé entre le 1er janvier 2014 et le 31 octobre 2015.
  3. le Prix AFD / Nikon du meilleur Web-documentaire, récompensé par un reflex numérique Nikon D800 et un objectif AF-S 24-85 mm (d’une valeur de 3 600€)

Selon Alain Mingam, Président du jury, "ce prix doit permettre à tous les photojournalistes, riches en idées mais pauvres en moyens, de mieux zoomer sur les constats écologiques, économiques et humains qui s’imposent et faire la mise au point nécessaire sur les urgences qui ne peuvent attendre."

Ces trois prix seront attribués par un jury de 25 professionnels du monde de l'image, de la télévision et du développement

Alain Mingam – Président du Jury, photojournaliste et commissaire d’exposition

  • Daphné Angles, European Picture Coordinator, New York Times
  • Hervé Brusini, Directeur, FranceTV Info
  • Jean-François Camp, Directeur, Central Dupon Images
  • Lionel Charrier, Rédacteur en chef Photo, Libération
  • Sophie Dufau, Rédactrice en chef, Mediapart
  • Franck Fertille, Directeur des partenariats, Gallimard
  • Bertrand Gallet, Directeur, Cités Unies
  • Alain Genestar, Directeur de publication, Polka magazine
  • Francis Kohn, Directeur Photo, AFP
  • Michel Le Bris, Directeur et fondateur, Festival des « Étonnants Voyageurs »
  • Alain Le Gouguec, Rédacteur en chef d'Interception, France Inter
  • Sylvaine Lecoeur, Directrice générale, PixPalace
  • Jean-François Leroy, Fondateur et Directeur de Visa pour l'image
  • Marion Mertens, Rédactrice en chef, Editions numériques Paris-Match
  • Jean-Luc Monterosso, Directeur, Maison Européenne de la Photographie
  • Marco Nassivera, Directeur de l’information, Arte
  • Jean-Jacques Naudet, Directeur de la Publication, L'Oeil de la Photographie
  • Julien Pain, Responsable « Les Observateurs », France24
  • Brigitte Patient, Productrice, Radio France
  • Michel Puech, journaliste, éditeur du blog « A l’œil – journalisme & photographie » diffusé par Mediapart
  • Olivier Ray, Chargé de la cellule Crises et Conflits, AFD
  • Reza, Photojournaliste, Webistan
  • Bernard Sabrier, Président de Unigestion
  • Aurélie Viel, Responsable Programmation du Prix Bayeux Calvados des Correspondants de guerre


Règlement du prix 2015 et présentation des travaux primés en 2014 sur : www.afd.fr/prix-photo-afd
 

 

   

     
 



 
 
1 
2  3  4  5   ... 
 
 
Archives

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus