L'AFD au Bénin: un partenaire pour le développement durable

 

 

Etablissement public au cœur du dispositif français de coopération, l'AFD est présente au Bénin depuis 1956 où elle agit en faveur de la lutte contre la pauvreté et du développement économique et social grâce aux différents outils de financement dont elle dispose. Ses interventions s’inscrivent dans les secteurs de concentration du Document Cadre de Partenariat (DCP 2014- 2016) signé entre le Bénin et la France en novembre 2013, et ciblent l’énergie, l’éducation et la formation professionnelle, l’appui à l’agriculture et la sécurité alimentaire, le développement urbain, la santé et l’appui au secteur privé.

Le Bénin fait partie des 17 pays prioritaires retenus par le Comité interministériel de la coopération internationale et du développement (CICID), pour la concentration des moyens d’aide publique au développement de la France, en subvention et sous forme de prêts à taux concessionnels. La subvention est prioritairement affectée au financement des projets dans les secteurs sociaux (éducation, santé, agriculture et sécurité alimentaire).

Les perspectives d’intervention de l’AFD au profit de l’État béninois se sont récemment élargies suite à l’assouplissement de la doctrine française de réendettement des pays les moins avancés (PMA) post-PPTE (pays pauvres très endettés) et IADM (Initiative d'allègement de la dette multilatérale). Ainsi, le Bénin, classé en risque faible selon l’analyse de viabilité de la dette du FMI, peut désormais bénéficier de financements sous forme de prêts permettant à la France, via l’AFD, d’accompagner les investissements structurants de l’État béninois.

 

L’activité

Le cumul des autorisations d’engagements de 2008 à 2015 s’élève à 168,8 millions d’euros et se réparti par secteurs d’intervention comme l’indique le graphique ci-après.

 

 

Les projets en cours d’exécution correspondent à 147,6 millions d’euros auxquels s’ajoutent ceux en préparation pour un montant s’élevant à 62 millions d’euros.

L’AFD, en sa qualité de banque universelle de développement, soutient également le développement du secteur privé béninois à travers une gamme étendue d’instruments financiers : prêts concessionnels (AFD) ou à taux du marché (PROPARCO), garanties ARIZ, participations en fonds propres directes ou via des fonds d’investissements, en particulier le FISEA (Fonds d’Investissement et de soutien aux entreprises en Afrique).

Le Groupe AFD au Bénin, c’est aussi :

Mise à jour en décembre 2011

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus