Infrastructures et développement urbain

Réhabilitation des accès Est et Ouest de Douala

Première ville du Cameroun par sa population et surtout son importance économique, Douala concentre les trois quarts des entreprises du pays et produit plus de 60 % du PIB. Cette situation particulière justifie l’investissement de 92,3 Mds FCFA (140,7 M€) afin d’accompagner le développement économique et social par la réhabilitation des infrastructures structurantes.

 

Favoriser la mobilité et les échanges avec le volet routier du C2D

Dans le cadre du programme sectoriel routier du C2D qui vise à assurer la préservation et l’amélioration du réseau routier camerounais, une stratégie de réhabilitation et d’aménagement progressif a été mise en place, favorisant à la fois la remise à niveau et la sauvegarde du patrimoine routier national.

Accompagner les métropoles dans leur développement avec le volet urbain du C2D

Axé dans un premier temps sur les métropoles de Douala et Yaoundé, le C2D urbain a contribué à la remise en état et au développement d’infrastructures de desserte (voies rapides, carrefours…) et de désenclavement (voiries de quartiers) en faveur des populations. Le second C2D s'attachera au développement urbain des 3 capitales régionales que sont Garoua, Bafoussam et Bertoua.

Eau et assainissement

L’accès à l’eau potable, la gestion du risque d’inondation sont aujourd’hui au cœur des priorités du Gouvernement camerounais et répondent à une forte demande des populations. Aux côtés de l’État camerounais, l’AFD est partie prenante pour relever ces défis dans des secteurs importants pour le développement du pays.

Mise à jour en janvier 2013

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus