image

Depuis plus de soixante ans, l’AFD finance les secteurs clés du développement du pays. Comment intervient-elle ?

En savoir plus

Nos projets
2 cueilleurs dans un champ

Faire face aux enjeux de l’amélioration de la production et de la gestion durable du secteur
 

En savoir plus

Agriculture
secteur financier et privé

Soutenir le secteur privé en lien avec PROPARCO, filiale AFD dédiée au secteur privé.  

En savoir plus

S. privé
Maquette 3D du second pont sur le Wouri

Améliorer les conditions de vie urbaines une des priorités de l’AFD
 

En savoir plus

Infrastructures
Enfants sortant de l'école

Modernisation des établissements et des dispositifs de formations
 

En savoir plus

Education
etudiants IST
Participer à la rénovation de la formation professionnelle

Développer une offre de formation de qualité, répondant aux besoins en compétences exprimées par les entreprises

Formation professionnelle
foret CIRAD

Appuyer la gestion durable des forêts et de la biodiversité

En savoir plus

Forêt & environnement
sante

Réduction de la mortalité infanto-juvénile, amélioration de la santé maternelle, et lutte contre le VIH/SIDA

En savoir plus

Santé
ong
ONG

Les ONG, partenaires incontournables de l’action française de coopération et de développement

ONG
Image
Projets Multi-pays

Soutenir et valoriser des pratiques innovantes de coopération entre pays

Multipays

L'actualité régionale du réseau AFD

Cameroun : des infrastructures sociales en milieu rural

29/09/2011

Le conseil d'administration du 29 septembre 2001, a décidé, l'attribution d’une subvention de 55,77 M€ à la République du Cameroun pour le financement de la deuxième phase de son programme national participatif.

Le Programme national de développement participatif (PNDP) adopté par le Cameroun vise l’amélioration des conditions de vie des populations rurales. Il s’appuie sur la mise en place d’un mécanisme de transfert des fonds vers les communes rurales afin de financer les infrastructures collectives prioritaires, le renforcement de leurs capacités dans la planification et la gestion de leur développement et l’élaboration d’un cadre légal et réglementaire. Ce concours financera des infrastructures sociales collectives dans les secteurs de l’éducation, de la santé, de l’hydraulique, des transports, de l’énergie et des projets orientés vers le développement des secteurs agricole et pastoral. Cette deuxième phase du Programme couvre les dix régions du Cameroun. Ce concours entre dans le cadre du second Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) signé entre la France et le Cameroun.



Cameroun : financement des PME et de prêts étudiants pour le développement du tissu économique local

29/09/2011

Le conseil d'administration du 29 septembre 2011, a décidé, l'attribution d’une dotation visant à garantir des concours consentis par la Société Générale de Banques au Cameroun (SGBC).

L’enveloppe des garanties ARIZ susceptibles d’être accordées s’élève à 8,038 M€. Le mécanisme ARIZ est une assurance couvrant le risque de financement de l’investissement privé qui permet aux banques de développer leur activité de prêts. La SGBC, deuxième banque locale pour les crédits, avec 19% de parts de marché, emploie plus de 600 personnes et dispose d’un réseau de 25 agences. Ce projet bénéficiera, d’une part aux TPE/PME, et d’autre part aux étudiants de l’ISTAC (Institut Supérieur de Technologie d’Afrique Centrale), à Douala. Il permettra à la banque de mettre en place un volume de financement aux TPE/PME de 16 M€ et aux étudiants de 76 k€, sur deux ans. En favorisant l’octroi de ces crédits, ce concours contribuera au développement du tissu économique local et au maintien et à la création d’emplois au Cameroun et permettra aux étudiants de l’ISTAC d’accéder au financement bancaire pour leurs frais de scolarité.



Cameroun : financement des PME pour le maintien et la création d’emplois

29/09/2011

Le conseil d'administration du 29 septembre 2011, a décidé, l'attribution d’une dotation visant à garantir des concours consentis par la Banque Internationale du Cameroun pour l’Epargne et le Crédit (BICEC).

L’enveloppe des garanties ARIZ susceptibles d’être accordées s’élève à 10 M€. Le mécanisme ARIZ est une assurance couvrant le risque de financement de l’investissement privé, qui permet aux banques de développer leur activité de prêts en faveur de leur clientèle. La BICEC, qui dispose de 20% des parts de marché, emploie plus de 600 personnes et dispose d’un réseau de 32 agences. Ce projet permettra à la banque de mettre en place un volume de financement aux TPE/PME de 20 M€ sur deux ans. En favorisant l’octroi de ces crédits, il contribuera au développement du tissu économique local et au maintien et à la création d’emplois au Cameroun.



Soutien à l'ONG Mouvement Français pour le planning familial pour la promotion des droits et de la santé en matière de sexualité et d’égalité des sexes au Burkina Faso, au Cameroun et à Madagascar (Le comité ONG du 27 septembre 2011)

27/09/2011

Le Comité ONG, délégation du Conseil d’Administration de l’AFD pour l’appui aux initiatives des ONG, s’est réuni le 27 septembre 2011. Il a approuvé l’attribution d'une subvention de 490 595 € à l'ONG Mouvement Français pour le Planning Familial.

Cette subvention de 490 595 € va financer le projet de promotion des droits et de la santé en matière de sexualité et d’égalité des sexes (Burkina Faso, Cameroun et Madagascar). Le projet vise à contribuer à l’appropriation par les populations locales de leurs droits fondamentaux en matière de sexualité, de reproduction et d'égalité des sexes dans une optique d’amélioration de leur santé et d’une promotion de l’égalité hommes-femmes. L'ONG travaillera en partenariat avec 20 associations au Burkina Faso, 14 associations au Cameroun et 5 associations à Madagascar. Les bénéficiaires sont des filles et des femmes ayant peu accès à l’information et aux services de santé sexuelle et reproductive (femmes en âge de procréer, au foyer, sans emploi, travaillant dans le secteur informel, agricultrices, travailleuses du sexe, adolescentes scolarisées, jeunes vivant avec le VIH). Par ailleurs, un travail de sensibilisation sera effectué auprès de la population masculine pour améliorer les relations de genre.



Subvention à l'Institut européen de coopération et de développement (IECD) pour le soutien à l’insertion professionnelle des jeunes en milieu rural au Cameroun, en Côte d’Ivoire et en RDC (Le comité ONG du 27 septembre 2011)

27/09/2011

Le Comité ONG, délégation du Conseil d’Administration de l’AFD pour l’appui aux initiatives des ONG, s’est réuni le 27 septembre 2011. Il a approuvé l’attribution d'une subvention de 1 550 000 €,  à l'Institut européen de coopération et de développement (IECD).

Cette subvention de 1 550 000 € à l’IECD servira à un programme d’insertion professionnelle des jeunes en milieu rural. Le projet permettra de scolariser et former de jeunes ruraux déscolarisés ou en échec scolaire dans des écoles adaptées, pour les conduire vers un emploi durable dans les métiers ruraux et/ou par la création de très petites entreprises. Le projet cible trois pays : le Cameroun, la République de Côte d'Ivoire et la République démocratique du Congo. L'IECD travaillera en partenariat avec la Coordination des écoles familiales agricoles du Cameroun (CNEFAC), la Plateforme des écoles familiales de Côte d'Ivoire (PEFACI), le Centre congolais de culture, de formation et de développement (CECFOR). Les 8300 bénéficiaires directs sont les jeunes ruraux déscolarisés de 13 à 19 ans, les exploitants agricoles et entrepreneurs ruraux en activité, les formateurs, les membres des conseils d'administration des associations EFA. La capacité de formation créée permettra de toucher 18 000 bénéficiaires directs en 10 ans. Les bénéficiaires indirects du programme sont les familles et communautés villageoises des élèves, les actuels et futurs employeurs des jeunes formés qui bénéficieront des qualifications techniques et managériales de leurs salariés.



Subvention à la Fondation Goodplanet pour le développement d’unités de compostage des déchets au Cameroun, au Mozambique et au Togo (Le comité ONG du 27 septembre 2011)

27/09/2011

Le Comité ONG, délégation du Conseil d’Administration de l’AFD pour l’appui aux initiatives des ONG, s’est réuni le 27 septembre 2011. Il a approuvé l’attribution d'une subvention de 500 000 € à la Fondation Goodplanet.

Cette subvention va permettre le cofinancement du projet Africompost mis en œuvre en partenariat avec Gevalor et trois structures locales. Ce projet vise à développer dans 3 pays d’Afrique (Cameroun, Mozambique et Togo) des unités de compostage des déchets. Ils permettront de rationnaliser la collecte des déchets en ville, de réduire la mise en décharge à ciel ouvert, de réduire les émissions de méthane, d’offrir aux populations des emplois stables, et de créer une filière de production de compost organique destiné à améliorer l’agriculture périurbaine. En permettant la création de 3 unités de compostage, le projet concourt à la création de 150 emplois par site. Il permettra également d’éviter l’émission d’environ 150 tonnes CO2 en moyenne par site, sur une durée de 10 ans.



 
   
 ...  16  17 
18 
19  20   ... 
 
 
Archives

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus