Les projets de l'AFD aux Comores

L'AFD soutient plusieurs projets aux Comores :

► Dans le secteur de l'eau [+]

Projet de renforcement des services de l'eau de l'UCEA et l'UCEM
Les Unions des Comités de l’Eau à Anjouan et Mohéli (UCEA et UCEM) sont les acteurs principaux de la gestion de l'eau sur ces deux îles. Avec 70.000 habitants a Mohéli et 250.000 à Anjouan, les services publics de l'eau se doivent d'être efficaces. La finalité globale du Projet est la contribution à l’amélioration des conditions de vies des populations d’Anjouan et de Mohéli à travers une autonomisation des populations locales.
► En savoir plus sur le projet

 

Projet d’appui à la gestion du service public de l’eau dans une zone pilote de l’île de Grande Comore
Avec une mauvaise qualité globale de l'eau et des installations hydroliques vetustes datant pour certaines des années 60, la population de l'île de la Grande Comore fait face à de réels problèmes sanitaires. Pour améliorer les conditions de vie et la santé des populations, c'est un projet à hauteur de 5.5 M€ qui a été mise en place.
► En savoir plus sur le projet

 

Projets d'investissements pour des Infrastructures d’Adduction d'Eau Potable
Le plateau de Djandro, l'agglomération de Domoni et l'île d'Anjouan sont les lieux d'action de trois projets d'investissement. Ces projets ont pour objectif l'amélioration du taux d'accès à l'eau potable des populations du plateau avec satisfaction des besoins à l’horizon 2025 et la mise en place d’un service public de l’eau potable complet, durable et accessible à tous.
► En savoir plus sur le projet : Plateau de Djandro
► En savoir plus sur le projet : Agglomération de Domoni
► En savoir plus sur le projet : Ile d'Anjouan
 

► Dans le secteur de la santé [+]

Améliorer la santé maternelle sur l'île d'Anjouan
Le projet a pour finalité la réduction de la mortalité maternelle et néonatale dans le Nyumakele.
► En savoir plus sur le projet

  

Améliorer les soins de santé
L’AFD appuie l’association Caritas Comores afin de renforcer son offre de soins aux populations les plus vulnérables. Le projet permettra de financer la formation du personnel médical et paramédical, des dotations en équipements et en médicaments ainsi que des réhabilitations
► En savoir plus sur le projet

 

Appui au secteur de la santé aux Comores
S'inscrivant dans la politique de santé de l'Union des Comores, la finalité de ce projet est de contribuer à l'amélioration de l'état de santé de la population comorienne et en particulier, la santé maternelle et infantile.
► En savoir plus sur le projet

► Dans le secteur financier / secteur privé [+]

L’AFD est un partenaire historique et le plus actif sur la durée de l’Union des Comores en matière de soutien au secteur privé et à l’inclusion financière afin de lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Sur la période 2000-2015, le total des concours de l’AFD dans le secteur privé / secteur financier en Union des Comores avoisine les 20,6 M. EUR répartis sur 16 projets, ce qui en fait de loin le principal bailleur de fonds sur cette thématique. Il s’agit d’opérations d’un montant limité (moyenne de 1,3 M. EUR par projet), adaptées aux opérations des maîtrises d’ouvrage et aux capacités d’absorption du pays.

Outre les projets, l’AFD apporte également un appui sur le long terme à la Banque Centrale des Comores. Outre sa présence au sein de son Conseil d’Administration, un appui budgétaire sectoriel réalisé en 2013 (1 M. EUR) a notamment permis la constitution d’un Fonds de Développement du Secteur Bancaire, qui est employé pour financer des instruments de place visant l’amélioration du cadre juridique du secteur et de la surveillance des établissements financiers, la protection de l’épargne des déposants et le développement d’ un environnement propice au financement de l’économie (création d’une centrale des risques, renforcement de la supervision bancaire, assistance technique, renforcement des capacités).

Pour les années à venir (2016-2020), l’AFD s’oriente vers le développement d’n nouveau projet visant à favoriser le financement et l’accompagnement du tissu productif comorien. Le projet en cours d’instruction s’est fixé comme principaux objectifs de :
• Accroître le financement des activités productives par le système financier comorien ;
• Renforcer la productivité et les capacités de gestion du secteur privé comorien.


Renforcement et professionnalisation de la Meck Moroni
Alors que le bilan des projets précédemment financés dans le secteur de la microfinance en Union des Comores avait permis la création et le développement d’Institutions Financières Décentralisées (IFD) permettant de renforcer l’inclusion financière des populations exclues du système bancaire traditionnel, l’AFD a souhaité à partir de 2008 reprendre ses interventions d’appui à la microfinance aux Comores. L’Agence a décidé de privilégier une approche visant à encourager les efforts effectués par les acteurs les plus performants du secteur, parmi lesquels la Meck Moroni (principale caisse du premier réseau d’IFD comorien).
► En savoir plus sur le projet

Amélioration de l'accès aux produits et services financiers avec l’Union Régionale des Sanduk d'Anjouan
Présente dans le secteur de la microfinance aux Comores depuis 1993, date de la mise en place du premier réseau de caisses villageoises (les Sanduk), l'AFD a souhaité réitérer son appui au secteur à partir de 2009 par l’octroi  de deux financements au bénéfice du réseau des Sanduk d’Anjouan, afin de poursuivre les appuis pour l’amélioration de la situation socio-économique des populations à travers une offre diversifiée, viable et pérenne de services financiers accessibles à tous.
► En savoir plus sur le projet : Appui au renforcement des Sanduk d’Anjouan
► En savoir plus sur le projet : Refinancement de l’Union Régionale des Sanduk d’Anjouan

Appui à la relance des activités de crédit de la Banque de Développement des Comores
Suite à la première phase de ce projet de relance de la BDC lancée en 2006 (subvention de 1 M. EUR pour financer une assistance technique et ligne de crédit de 1,2 M. EUR), qui a permis de passer d’une situation de quasi-faillite à celle d’une banque commerciale sur la voie du redressement, cette seconde phase doit permettre la poursuite de ce redressement économique et financier, pour, à terme, accéder à une privatisation de cet établissement financier.
► En savoir plus sur le projet

Par ailleurs, l’institut de formation de l’AFD (CEFEB) intervient aux Comores depuis son origine. Plus de 70 stagiaires comoriens ont participé à des formations dispensées en France pour des cycles longs, mais aussi pour des sessions spécialisées à l'intention des dirigeants d'entreprises et des directeurs financiers. Alors que le pays ne dispose d’aucune infrastructure de formation adaptée, ces interventions se sont montrées particulièrement bénéfiques pour le développement des acteurs du secteur.

► Dans le secteur de l'écologie [+]

Projet de gestion durable de la forêt de Moya à Anjouan
De 1990 à 2000, les surfaces forestières des Comores ont dimnué de prêt de 30% et depuis 2000, c'est un autre tiers de ces surfaces qui a disparu. Ce déboisement massif entraîne la disparition de cours d'eau et met en danger la biodiversité terrestre des Comores.
Face à ce risque, l'AFD co-finance ce projet qui a pour but la gestion durable et communautaire de la forêt de MOYA
► En savoir plus sur le projet

Appui au développement du Parc marin de Mohéli
Ce projet intervient pour contribuer à la conservation de la biodiversité et des ressources marines du triangle corallien nord-Mozambique en renforçant le parc marin de Mohéli (Comores) dans ses missions de conservation et de développement local. C’est la première aire protégée aux Comores et la seule aire marine à ce jour. Plus de 10 ans après sa création, le parc ne dispose toutefois d’aucun financement dédié au fonctionnement et ne vit que sur des projets dont les impacts économiques tant attendus par les communautés n’ont jamais suivis.
► En savoir plus sur le projet

 

Transparence et redevabilité

Mise à jour en avril 2016

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus