Partenariat avec les ONG

 

Contexte

 
Nombreuses sont les Organisation Non Gouvernementales (ONG) internationales présentes en République du Congo développant des projets ou programmes, souvent en partenariat avec des ONG nationales, concernant une grande diversité de secteurs d’intervention : de l’environnement à la santé publique en passant par la défense des droits de l’Homme ou l’aide aux enfants des rues. L’Union Européenne finance au Congo l’un de ses plus importants programmes d’Acteurs Non Etatiques (ANE).
L’Agence Française de Développement cofinance sept partenariats avec des ONG internationales, notamment dans le domaine du développement local, le renforcement des capacités de la société civile nationale et l’amélioration des conditions de vie des populations locales visant à diminuer les risques sanitaires.
 
 

Descriptif des Projets

 
Trois projets cofinancés par l’AFD sont actuellement développés exclusivement au Congo :
 
Programme Concerté Pluri-Acteurs (PCPA) - CFSI - 247 500 € (72.6%) - 2013/2016
Un PCPA est un programme dont l’objectif est d’établir un lien, une concertation permanente, entre deux Etats (un du Nord et un du Sud) et leurs sociétés civiles afin que ces dernières participent à l’élaboration et au suivi des politiques publiques dédiées à la lutte contre la pauvreté et les inégalités.
Au Congo, après des négociations entre les sociétés civiles française et congolaise initiées en 2004, deux PCPA successifs ont été mis en place, le premier de 2010 à 2013, le second pour la période de 2013 à 2016. La phase II du PCPA vise à renforcer les acquis de la phase I et à préparer une fin du programme en 2016. Le PCPA regroupe aujourd’hui 121 membres : 112 organisations de la société civile dont 98 congolaises et 14 françaises, 9 pouvoirs publics.
Les activités actuelles du PCPA Congo visent à créer les conditions nécessaires à la structuration collective de la société civile congolaise par la mise en place et le renforcement des plateformes thématiques (éducation - formation/insertion - eau/assainissement - groupes vulnérables et droits humains - santé), et à encourager une plus grande contribution de la société civile congolaise au développement local des territoires. A ce titre, 43 projets seront financés par le fonds d’appui aux projets du PCPA.
Un processus innovant d’évaluation continue du programme a été mis en place dès juillet 2014 afin de servir d’outil d’aide à la décision et de pilotage des activités du PCPA Congo durant les deux prochaines années.
 
 Livraison d'eau 
 
Eau Potable et Assainissement - Croix Rouge Française - 342 567 € (10%) - 2012/2015
Le projet mis en œuvre par la Croix Rouge Française en partenariat avec la Croix Rouge Congolaise vise à améliorer l’état de santé des populations rurales et périurbaines de deux districts en diminuant les maladies hydriques par l’amélioration de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement de base, ainsi que des pratiques d’hygiène pour les populations du Plateau Batéké dans les districts d’Ignié et Ngabé (département du Pool).
 
L’objectif visé par le projet est de favoriser l’accès à l’eau potable et à l’assainissement de base de 53 villages en renforçant les capacités des acteurs étatiques et non étatiques dans le domaine de l’eau.
 
 Visite Croix-Rouge 
 
Microprojets communaux et associatifs phase II (MICAB II) - 300 000 € (22%) - 2012/2015
La seconde phase de ce projet vise à promouvoir de de petits projets de proximité destinés à l’amélioration des services de base dans 4 arrondissements défavorisés de Brazzaville en renforçant les capacités des organisations de la société civile locales, celles des mairies d’arrondissement et leur capacité à agir de façon concertée et partenariale.
 
Projet MICAB 
 
 
Mi 2014, deux partenariats sont développés avec des ONG internationales à un niveau régional :
 
Faciliter les processus de décentralisation dans les états fragiles - Initiative et Développement (ID) 2 004 061 € (53%) - 2012/2015
Ce programme vise à favoriser la bonne gouvernance locale de 15 collectivités (11 communes - 3 districts - 1 arrondissement) réparties dans 5 pays (Bénin, Congo, Comores, Haïti, Tchad) en menant une politique de décentralisation. Il s’agit de développer des plans de développement locaux (PDL) par collectivités puis de participer à la mise en œuvre de certains projets issus de ces PDL : appuyer le financement et la gestion des projets par les collectivités locales elles-mêmes.
ID a également développé un programme de relance de l’agriculture par des groupements de producteurs dans un district du Pool depuis 2009.
 
Dynamiser les sociétés civiles d’Afrique francophones via le développement des associations Caritas - Secours Catholique-Caritas France - 1 250 000 € (50%) - 2011/2015
L’objectif de ce programme est d’accompagner les processus d’évolution des associations Caritas afin qu’elles deviennent des acteurs reconnus de leur société civile, pérennes, plus efficaces dans la lutte contre la pauvreté et capables d’influer sur les décisions politiques.
A l’issue du programme, les Caritas s’impliquent davantage dans l’observation et la définition des politiques publiques sociales.
 
 
D’autres partenariats multi-pays viennent de voir le jour et sont en cours de démarrage, il s’agit de programmes d’accompagnement à la création et au renforcement de quatre plateformes régionales (Maghreb, Afrique de l’Ouest, Afrique Centrale et de l’Est, Océan Indien) de lutte contre le VIH développé par AIDES ; d’amélioration de la prise en charge socio-sanitaire des drépanocytaires en Afrique Centrale mise en œuvre par l’Institut Européen de Coopération et de Développement (IECD) notamment à Brazzaville et Pointe-Noire pour le Congo.

 

Mise à jour en juillet 2014

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus