Alerte hameçonnage

Des messages d'un certain Philippe Guilavogui, qui se présente comme le superviseur du BCECO, Bureau Central de Coordination pour le compte de la Coopération française au Ghana, circulent en ce moment par courrier électronique auprès de bureaux d'études africains francophones. Cette personne a établi un dossier d'appel d'offres pour un audit des projets AFD au Ghana et demande de l'argent pour pouvoir participer à la consultation (100.000 FCFA, soit 150 € environ), puis un montant plus important pour que le bureau soit adjudicataire du contrat.
 

Il s’agit d’une fraude et d’une usurpation d’identité. L'AFD n'a pas lancé d'audit de ses projets au Ghana et l'ambassade de France au Ghana n'a pas de BCECO dans ses services.
 

En conséquence, il ne faut en aucun cas répondre à ces messages, ni a fortiori verser de l'argent.

 

Mise à jour en janvier 2012

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus