Autres projets en cours

Santé

Centre de traitement Ebola (CTE) à Macenta

aide budgétaire ciblée santé (Ebola)

Montant : subvention C2D de  5 M EUR
Date d'octroi
: 15/10/2014
Bénéficiaire : République de Guinée

Cette aide budgétaire ciblée contribue au financement de la mise en place, de l’équipement et de l’appui au fonctionnement d’un centre de traitement des malades Ebola (CTE) à Macenta (Guinée forestière), où se situe le foyer le plus actif (environ 10 nouveaux cas par jour).
L’objectif général du programme est d’interrompre la progression de l’épidémie d’Ebola en Guinée et d’en réduire les impacts sanitaires, mais aussi économiques et sociaux.
Le programme permettra d’augmenter d’un tiers la capacité actuelle d’isolement et de traitement des malades Ebola en Guinée. Il aura donc un impact significatif sur la dynamique de l’épidémie en Guinée et contribuera à prévenir une crise de plus grande ampleur comme celle qui frappe actuellement la Sierra Leone et le Liberia.

Télécharger la fiche projet


Centre d’expertise Pasteur à Conakry

Montant : subvention de 4 M EUR
Date d'octroi
: 15/10/2014
Partenaire : Institut Pasteur

La création de deux unités (virologie et entomologie) contribuera à améliorer les capacités de recherche, de veille et de diagnostic du pays face aux situations épidémiques ou endémiques, notamment dans une première phase les arboviroses et les virus des fièvres hémorragiques : fièvre Ebola, fièvre de lassa, fièvre jaune, fièvre de la vallée du rift, grippe.
L’objectif général du programme est de contribuer à interrompre la progression de l’épidémie d’Ebola en Guinée et d’en réduire les impacts sanitaires, économiques et sociaux. A plus long terme, le programme a pour objectif de renforcer les capacités de surveillance et de recherche sur les fièvres hémorragiques en Guinée.

Télécharger la fiche projet


Appui au système de santé guinéen

Ce FSP a fait l’objet d’une décision de transfert validée par le Conseil de surveillance en décembre 2005
Montant : subvention de 1,52 M EUR
Date d'octroi
: 11/02/2002

Ce projet entend contribuer à l'amélioration du système de santé guinéen à travers l’atteinte de trois objectifs principaux : i) amélioration de la gestion des ressources humaines par le Ministère de la santé publique, ii) poursuite de la mise en place de la réforme hospitalière, iii) amélioration de l'encadrement et des prestations des structures de santé en milieu urbain à Conakry. Il bénéficie d’une assistance technique résidentielle (2 ETI). 

Développement rural

Développement de la rizi-pisciculture en Guinée forestière

Montant : subventions de 3 M et 1,6 M EUR
Dates d'octroi
: 06/07/2011 et 13/11/2013 

Le projet vise à assurer un développement autonome de l'activité rizi-piscicole, renforcer l'organisation professionnelle des pisci-riziculteurs, consolider et initier les appuis aux pisci-riziculteurs afin d'améliorer les connaissances et performances techniques, économiques et environnementales de leur exploitation. Il permet notamment de diversifier les activités agricoles pour améliorer le revenu monétaire des populations et en accroissant durablement l'offre locale en poisson et en riz dans cette région où le déficit nutritionnel en protéines est réel. La 2nde phase du projet a été réalisée avec la participation financière de l’Union européenne.

Télécharger la fiche projet


Projet d’appui à la filière rizicole en Basse-Guinée

Montant : subventions de 9 M et 5 M EUR
Dates d'octroi
: 16/11/2006 et 02/02/2011

Ce projet vise à étendre un précédent projet de développement de la production de riz de mangrove dans la même région, la Guinée Maritime, par la réalisation d’aménagements hydro-agricoles collectifs et parcellaires sur 5000 ha et un appui institutionnel aux producteurs et à la filière. Le projet qui a pour maître d’ouvrage le Ministère de l’agriculture (maîtrise d’ouvrage déléguée : Direction nationale du Génie Rural) appuie la Fédération des Organisations de Producteurs de Basse Guinée (maître d’ouvrage délégué de la composante « Appui aux organisations paysannes » du projet) et bénéficie d’une assistance technique résidentielle (3 ETI et 2 VP). Il en est attendu qu’il procure un revenu pérenne à 50 000 personnes. Il repose sur un montage institutionnel original basé sur des institutions existantes afin de garantir une meilleure pérennisation des actions. 

La phase additionnelle d'aménagements rizicoles en plaines de mangrove en Guinée maritime vise à augmenter la production de riz (amélioration de la productivité et augmentation des surfaces aménagées), poursuivre les appuis institutionnels et les mesures d'accompagnement sur les zones aménagées dans le premier projet, accompagner la sortie de crise par le haut sur un thème à fort impact.

Télécharger la fiche projet


Appui à la dynamique des filières vivrières (DYNAFIV)

  FSP qui a fait l’objet d’une décision de transfert validée par le Conseil de surveillance de mars 2005
Montant : subvention de 1,05 M EUR + 0,32 M EUR (ETI)
Date d'octroi
: 7/09/2005

Le projet a pour objectif l’appui à la mise en oeuvre d’une politique de sécurité alimentaire, par un dispositif de concertation et d’implication des acteurs des filières vivrières et la mise en place d’un système d’information et d’aide à la décision. Il bénéficie d’une assistance technique résidentielle (1 ETI).


Projet d’appui au Crédit Rural de Guinée

Montant : subvention non souveraine de 5 M EUR
Date d'octroi : 08/04/2002

Ce projet vise à la consolidation du CRG (informatisation, développement du réseau, création d’une faîtière) pour lui permettre d’atteindre son équilibre financier en garantissant ses missions. La subvention vient contribuer au financement du plan d’affaires du CRG. Il bénéficie par ailleurs de l’appui d’une assistance technique internationale (1 ETI).

Une seconde subvention de 517 K€ a été mise en place en fin 2007 au profit du CRG suite au xdestructions des caisses locales liées aux émeutes de février 2007. Cette action a été identifiée dans le Programme Minimum d’Urgence du Gouvernement présenté aux bailleurs de fonds à Paris en juillet 2007.

Date d’octroi : 5/11/2007
Ce concours vise à reconstituer les capacités d’intermédiation du CRG par la mise en place d’une aide exceptionnelle d’appui à la reconstruction et au rééquipement des caisses locales détruites (supra).


Projet d’appui aux communautés villageoises en Guinée Forestière (PACV - GF)

Montant : subvention de 5,8 M EUR
Date d'octroi : 30/05/2000

Ce projet procède d’une réflexion conjointe de la Guinée et des bailleurs de fonds sur l’efficacité des projets de réduction de la pauvreté en milieu rural. Partant du constat de l’échec relatif des projets mis en oeuvre par les seules administrations centrales, le projet, cofinancé avec la Banque mondiale et le FIDA, vise à faciliter l’accès des populations rurales aux services de base essentiels, dans un cadre décentralisé.

Développement urbain

Projet d’Assainissement du quartier Yimbaya Ecole à Conakry

Montant : subvention de 0,75 MEUR
Date d’octroi : 02/04/2008

Ce projet concerne à la fois l’assainissement individuel et collectif dans le quartier de Yimbaya Ecole, comprenant la construction et/ou la réhabilitation d’ouvrages d’assainissement individuels dans 3 secteurs du quartier Yimbaya, l’assainissement collectif dans les lieux publics: écoles, marchés et Siège de la mairie de Matoto par la construction et/ou la réhabilitation de blocs sanitaires. Cette action a été identifiée dans le Programme Minimum d’Urgence du Gouvernement présenté aux bailleurs de fonds à Paris en juillet 2007.

Le Projet a connu un long arrêt après signature de la convention de financement en mars 2009 à cause de crise sociopolitique (coup d'Etat du 23/12/2008, massacre de manifestants au stade du 28 septembre le 28/09/2009, revirements de situation etc.)


Projet d’aménagement de la route urbaine 2 x 2 voies Tombo/Gbessia à Conakry

Montant : subvention de 9 M EUR
Date d'octroi : 02/10/2003

Le projet est cofinancé avec la BAD et des fonds arabes ; du fait d’impayés dus à la BAD par la Guinée, la notification de ce concours et la signature de la convention de financement ont été différés jusqu’en février 2006. Ce projet a fait l’objet d’un engagement politique de la République française en 2003. La route à 2x2 voies entre le carrefour de Tombo et l'aéroport international de Gbessia, est le principal axe de la capitale pour les déplacements urbains et interurbains (corridor malien Conakry - Bamako – Kourémalé). La circulation y est difficile et les estimations de croissance pour la ville de Conakry (3,5% par an) ne feront qu’amplifier ce phénomène. Le réaménagement de la route a été jugé nécessaire en raison de la dégradation de la chaussée et de ses dépendances et de l’accroissement du trafic. En améliorant les conditions d’accès au port, la réhabilitation de l’axe Tombo - Gbessia peut permettre à la République de Guinée de conforter sa fonction de transit international pour une partie du commerce extérieur du Mali et d’augmenter les recettes liées au trafic de transit. 

Programme de renforcement des capacités commerciales

Programme de Renforcement des Capacités Commerciales (PRCC2)

Montant : subvention de 1,5 M EUR
Date d'octroi
: 27/12/2007

Ce projet a pour objectif principal de promouvoir l’insertion de l’économie guinéenne dans les échanges commerciaux régionaux et internationaux. Cette insertion passe par le renforcement des capacités locales des 6 responsables chargés des aspects relatifs au commerce international, l’appui aux organisations intermédiaires et l’assistance directe aux unités / entreprises de transformation exportatrices ou à vocation exportatrice. D’autre part, le projet vise également à renforcer les capacités d’intervention des TPE/PME guinéennes dans la perspective des nouveaux débouchés liés au développement des projets industriels et miniers.


PRCC1 : renforcement des capacités d’exportation des producteurs de pommes de terre

Montant : subvention de 0,56 M EUR + 0,4 M EUR (ETI FPFD)
Date d'octroi : 2/10/2005

Ce programme (mis en oeuvre conjointement avec la DGTPE) vise à appuyer les capacités d’exportation de la filière de production de pomme de terre dans la sous région à travers l’appui à la Fédération des producteurs du Fouta Djalon. Il bénéficie d’une assistance technique résidentielle (1 ETI).

Programme Sectoriel Education (PSE)

Montant : subvention de 12 M EUR
Date d'octroi
: 8/11/2007
 

C’est une première contribution, sur la période 2008/2010, au financement du Programme Sectoriel de l’Education, dans le cadre de son Fonds Commun. La finalité générale est le renforcement du capital humain nécessaire au développement économique et social de la Guinée. L’objectif général du concours s’inscrit dans les Objectifs du Millénaire pour le Développement relatifs à la scolarisation primaire universelle. Mais il couvre également le développement d’une offre éducative post-primaire de qualité, mieux adaptée aux besoins du marché de l’emploi. Le programme sectoriel se décline en trois objectifs spécifiques :

  • l’accroissement de l’accès aux établissements scolaires
  • l’amélioration de la qualité des enseignements
  • et le renforcement de la gestion du système éducatif  

Mise à jour en janvier 2015

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus