Signature d'une convention d’Appui Budgétaire Global au bénéfice de la République du Mozambique

02/12/2015

Le 4ème contrat C2D, signé le 20 juillet 2015 à l’occasion de la visite du Président Filipe Nyusi en France, a validé l’utilisation d’une enveloppe de 10 millions d'euros, sur les 17,5 millions d’euros disponibles, pour financer l'appui budgétaire global de la France au bénéfice de l’Etat mozambicain.

La France, représentée par son Ambassadeur au Mozambique, Bruno Clerc, a signé la convention d’Appui Budgétaire Global qui régit ce financement. Le montant sera décaissé en quatre tranches annuelles, la première, d'un montant de 4 millions d'euros, devant être décaissée avant la fin de l'année 2015.

La contribution française directe à l’appui budgétaire s’inscrit dans le cadre du groupe de coordination de l’aide des bailleurs composé de 14 pays qui soutiennent la mise en œuvre et le suivi du plan quinquennal du gouvernement pour réduire la pauvreté et promouvoir la croissance inclusive.
 



400 000 personnes connectées à l’eau à Maputo et Matola

17/04/2015

Le 15 avril 2015, le Premier Ministre du Mozambique, M. Carlos Agostinho do Rosário a posé la première pierre du centre de distribution en eau potable d’Intaka (Matola) qui permettra la desserte d'une zone de 400 000 personnes à cheval entre les villes de Matola et Maputo et qui n’est aujourd’hui que partiellement desservie par le biais de petits opérateurs privés par forages.

Etaient également présents l’Ambassadeur de France au Mozambique, Serge Segura et de la Directrice de l’AFD Maputo, Virginie Dago, ainsi que les maires de Maputo et Matola, le ministre des travaux publics et la secrétaire permanente de la province de Maputo.

Ces travaux s’inscrivent dans le projet Maputo Water Supply Extension financé par l’AFD à hauteur de 40 Millions d'euro de 2012 à 2016. Ils constituent le dernier d’un ensemble de marchés de travaux qui vise également à

  • réhabiliter la station de pompage et de traitement existante d’Umbeluzi,
  • réhabiliter, renforcer et extendre les réseaux de Chamanculo, Maxaquene, Alto-Maé, Machava, Matola et Boane,
  • construire 400km de réseaux tertiaires et connecter 78.000 ménages supplémentaires et
  • réhabiliter les centres de distribution de Chamanculo, Alto-Maé et Catembe

 



Intervention de l'AFD pour faciliter l'accès des PME aux crédits bancaires

18/03/2015

L’AFD et la BancABC ont signé le 17 mars 2015, en présence de la Banque du Mozambique, un accord de sous participation au risque destiné aux PME. Il s'agit de la deuxième intervention de l’AFD au Mozambique avec cet instrument destiné à faciliter l'accès des PME aux crédits bancaires.

Le partage de risque marque l'accord de l’AFD pour assurer jusqu'à 50 % des crédits accordés par la BancABC aux PME en dollars ou en meticals, pour une valeur comprise entre 12 000$ et 350 000$, jusqu'à un maximum garanti de 2 millions d’euros. Ce mécanisme permettra de renforcer l'engagement de la BancABC à soutenir le développement des PME au Mozambique.

Quels enjeux?

Cette convention entre l’AFD et la BancABC est le début d’un partenariat entre 2 institutions qui œuvrent à l’amélioration de l'accès au financement pour les petites et moyennes entreprises (PME) afin de promouvoir leur développement et la création d'emplois.

L’AFD est persuadée qu’un meilleur accès des PME aux financements bancaires nécessite à la fois des banques qui souhaitent s’engager dans cette voie et aussi des PME bien gérées et capables de s’organiser pour répondre aux demandes d’information des banques (résultats historiques, comptabilité, …). C’est pour cette raison que l’AFD a financé le développement d’une formation dédiée aux PMEs mozambicaines et qui est mis en œuvre par l’université POLITECNICA.
 



 
   
1  2 
3 
4  5   ... 
 
 
Archives

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus