Nos événements

L'AFD s'engage en faveur du Climat au Nigéria

Contexte d'intervention de l'AFD au Nigéria

Pêcheurs de Makoko au pied du Third Mainland Bridge à Lagos (Sud Nigéria, 2012) – © Kevin Huart

► Le Nigéria [+]

Le Nigéria est une jeune démocratie, marquée par des défis dont les dimensions n’ont d’égal que son poids démographique et économique. Le pays est peuplé de plus de 170 millions d’habitants, avec une population répartie de façon égale entre villes et campagnes.

Son produit intérieur brut, réévalué en 2014, en fait aujourd’hui la première économie africaine. Cependant, malgré la forte croissance enregistrée depuis une décennie (7% par an en moyenne) et les importants revenus pétroliers générés par l’exploitation de près de 2 millions de barils de brut par jour, plus de 40% de la population vit encore sous le seuil de pauvreté. L’accès à la santé, à l’éducation, à une source d’eau potable ou à l’électricité y est inférieur à la moyenne des pays d’Afrique subsaharienne. Enfin, le pays connaît des disparités très fortes : en 2010, le taux de pauvreté dans l’Etat de Lagos a été réduit à 23%, alors qu’il atteignait 60% dans les Etats du Nord-Est.

Depuis 2003, les gouvernements successifs mettent en œuvre un programme de réformes qui a pour ambition de résorber les retards pris par le Nigéria et de hisser le pays au niveau des économies émergentes. Il a pour principaux objectifs le renforcement du capital humain (éducation, santé et formation professionnelle), la diversification de l’économie et l’amélioration de sa compétitivité (agriculture et la sécurité alimentaire, industrie manufacturière), ainsi que le développement des infrastructures (électricité, transports et technologies de l’information et de la communication).
 

► L’engagement du groupe AFD au Nigéria [+]

L’AFD a ouvert une agence à Abuja fin 2008. Après une première phase d’implantation, son activité se développe à la faveur du contexte de rapprochement stratégique initié entre la France et le Nigéria par la signature d’un Memorandum of Understanding (MOU) en mai 2009.

L’AFD s’est d’abord appuyée sur l’expérience de la Banque Mondiale. Les premiers concours souverains de l’AFD signés au Nigéria l’ont été dans le cadre de cofinancements avec la Banque mondiale au profit de projets et programmes de transport urbain, d’adduction d’eau urbaine et de réhabilitation de routes rurales.
Pour les années à venir, la stratégie d’intervention de l’AFD au Nigéria est de contribuer au développement inclusif et durable du pays. Pour répondre aux priorités stratégiques nigérianes, l’AFD entend :

  • contribuer à la diversification de l’économie et à l’amélioration de sa compétitivité
  • promouvoir l’essor de villes durables.
  •  

► PROPARCO au Nigéria [+]

PROPARCO , la filiale de l’AFD dédiée au financement du secteur privé, est active au Nigéria depuis 2007. Elle intervient notamment sous forme de crédits en intermédiation bancaire en appui à 7 banques majeures du Nigéria.

En parallèle aux interventions de l’AFD, PROPARCO finance les projets d’infrastructures gérés par le privé. PROPARCO fait partie du tour de table financier d’Azura, une centrale thermique privée (IPP) de 452 MW dans l’État d’EDO. Elle appuie aussi le développement de centrales solaires ainsi que d’énergies renouvelables, et étudie le financement du port de Lekki dans l’État de Lagos.

PROPARCO continuera à accompagner l’industrialisation du Nigéria dans des secteurs clés comme l’agroalimentaire, les télécoms, la santé et le développement des PME, soit par des interventions directes auprès des promoteurs, soit grâce à la mise en place de nouvelles lignes de crédit aux banques, et le soutien à certaines institutions de microfinance (IMF) du pays.
 

Transparence et redevabilité

Mise à jour en mars 2015

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus