Le Groupe de l'AFD intervient en Tanzanie à travers sa filiale PROPARCO depuis 1993. L’installation d'un bureau de l’agence régionale de Nairobi (Kenya) à Dar es Salaam en 2007 a permis à l’AFD de développer son activité dans ce pays.
 
Deux secteurs d'intervention sont privilégiés : le secteur de l’eau et de l’assainissement et celui de l’énergie.

À la une

Succès pour le lancement du programme Sunref Tanzanie – Afrique de l’Est

24/02/2017

Contribuer à accélérer la transition écologique de l’Afrique de l’Est, c’est l’ambition du programme Sunref , le label finance verte de l’AFD ! Une approche innovante au service des investissements du secteur privé en matière d’énergie. Le programme vient de démarrer en Tanzanie.

Faciliter la transition énergétique des entreprises

Derrière Sunref (Sustainable Use of Natural Resources and Energy Finance),  le label finance verte de l’AFD, se cache une approche intégrée en faveur des investissements dans les solutions d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique. L’innovation réside dans la combinaison d’une approche financière et d’une approche technique et dans des services adaptés à la demande de l’ensemble des acteurs.

Sunref Afrique de l’Est a officiellement été lancé en Tanzanie le 24 février 2017 à l’occasion d’un séminaire co-organisé par l’AFD et la Confédération des industries tanzaniennes à Dar es Salaam.

L’événement a rencontré un franc succès et a rassemblé près de 80 participants. Parmi eux, l’ambassadrice de France, le chef de la délégation de l’Union européenne, des représentants du ministère de l’Énergie et des Mines, du régulateur de l'énergie EWURA , de banques locales, de bailleurs des fonds et des représentants des secteurs privés tanzanien et français.

La réussite de l’atelier de lancement et la mise en œuvre de ce programme innovant témoignent d’une réelle dynamique en faveur d’une croissance verte dans la région.

 

Le début d’un partenariat avec une banque locale de référence

En Tanzanie, le programme a pu voir le jour grâce également au soutien financier de l’Union européenne et avec le partenariat avec la banque partenaire tanzanienne Bank of Africa Tanzania (BoA T). 

L’AFD et la BoA -T ont en effet signé en novembre 2016 une ligne de crédit d'une valeur de 11,8 millions de dollars pour financer des projets d'énergie verte en Tanzanie.

La BoA-T est la première banque à participer au programme Sunref dans le pays. Un partenariat qui intervient après un accord signé entre la Kenya Association of Manufacturers (KAM) et la Confédération des industries tanzaniennes, partenaires techniques du projet. Ces deux organisations seront chargées d’apporter de l’assistance technique aux banques et porteurs de projets ainsi que de promouvoir le programme.
 

Élargir les frontières de Sunref ?

La forte mobilisation des institutionnels, des banques, du secteur privé, des experts et de la société civile à l’événement vient également confirmer la volonté des institutions tanzaniennes et françaises de favoriser un développement socio-économique durable et respectueux de l’environnement.
 
En capitalisant sur la réussite de Sunref Afrique de l’Est, de nouvelles frontières sectorielles et géographiques se profilent dans le cadre des interventions de finance verte AFD, en vue d’accélérer la transition écologique de la région.



60 solutions face au changement climatique à Arusha

16/12/2016

Après Dar Es Salaam en mars 2015, c’était au tour de la ville d’Arusha, au nord de la Tanzanie, de proposer l'exposition « 60 solutions face au changement climatique » ! L’occasion de sensibiliser différents publics aux questions liées au changement climatique.

La photographie au service du développement durable

L’exposition « 60 solutions face au changement climatique », ce sont 21 photos tirées du livre du même nom qui mettent en valeur des solutions concrètes dans la lutte contre le changement climatique et en faveur d’un modèle de croissance sobre en carbone.

Créée par l’AFD à l’occasion de la COP21 en partenariat avec Yann Arthus-Bertrand et la Fondation GoodPlanet , l’exposition a vocation à voyager dans tous les pays d’intervention de l’Agence.

 

Sensibiliser aux enjeux du climat

Après une première expérience à Dar Es Salaam en 2015, l’exposition « 60 solutions » a été présentée pendant toute une semaine à Arusha, au nord du pays, du 8 au 12 novembre 2016. 

Une semaine organisée par l’Alliance française d’Arusha, l’ONG Oikos et le Musée national d’histoire naturelle et dédiée aux échanges sur le changement climatique. 

L’événement a permis de sensibiliser plusieurs publics - milieux scolaires, cercles d'affaires, journalistes professionnels et étudiants et universitaires - aux questions liées au changement climatique, en parallèle à la COP22 à Marrakech.

Près de 450 visiteurs ont donc pu découvrir l’exposition ainsi que l’engagement réaffirmé de l’AFD en faveur du développement et du climat.



Développer les compétences pour mieux gérer l’eau en Tanzanie

16/12/2016

Depuis 2007, le gouvernement tanzanien mobilise des ressources importantes pour améliorer l’accès à l’eau potable et l'assainissement. Nouvelles initiatives pour renforcer les capacités du secteur : un rapprochement avec l’Office international de l’eau et un dialogue renforcé avec l’AFD.

 

D’importantes ressources en eau mais un accès inégal

La Tanzanie dispose de ressources en eau importantes avec une moyenne annuelle d’eau disponible par habitant évaluée à 2000 m3 en 2012, niveau qui devrait atteindre 1400 m3/an/hab en 2025, compte tenu de la croissance de la population. 

L’accès à une source d’eau potable et le raccordement à un réseau d’assainissement restent toutefois problématiques, avec des conséquences importantes sur la santé des populations.

Conscientes de cette situation, les autorités tanzaniennes ont lancé dès 1998 une réforme du secteur de l’eau.

 

L’expertise française au service des populations tanzaniennes

Afin de définir au mieux les besoins du secteur de l’eau, le ministère de l’Eau et de l’Irrigation tanzanien a décidé de faire appel à l’expertise de l’Office international de l’eau (OIEau) .

Au programme de ces échanges, plusieurs visites en Tanzanie et en France

  • tout d’abord une première rencontre organisée du 18 au 23 août 2016 par OIEau à Dar es Salaam consacrée aux problématiques de l’eau en Tanzanie ;
  • une délégation composée de représentants du ministère de l’Eau, du Water Institute et d’ATAWAS s’est par la suite rendue en France du 12 au 16 décembre 2016 afin de visiter les installations d’OIEau et d’envisager les différentes possibilités de structures similaires en Tanzanie. 

Une mission qui a été conclue par une visite de la délégation dans les bureaux de l’AFD à Paris, où elle a été reçue par Laurent Amar, directeur adjoint du département Afrique, et les responsables « Eau et assainissement » de l’AFD.

 

Former pour améliorer les compétences dans le secteur

Prochaine étape, la remise d’un rapport au ministère de l’Eau et de l’Irrigation.

Objectif du rapport ? Établir les termes de référence d’une consultation qui aura pour but d’établir un schéma directeur de formation à court, moyen et long termes pour le renforcement des capacités du secteur de l’eau en Tanzanie.

Ce plan sera financé par l’AFD dans le cadre de son appui au secteur de l’eau et de l’assainissement en Tanzanie.



Une nouvelle banque partenaire pour Sunref Afrique de l’Est

22/11/2016

L’initiative Sunref a officiellement été lancée en Tanzanie le 22 novembre dernier ! Première banque tanzanienne à s’engager dans le programme, la Bank of Africa Tanzania (BoA-T). Focus sur ce nouveau partenariat qui contribuera à développer les énergies renouvelables.

Sunref, c’est quoi ?

Développée par l’AFD, l’initiative Sunref est une ligne de financement vert destinée aux entreprises. 

Objectif : encourager les banques à financer la transition écologique et promouvoir les investissements dans les services énergétiques et environnementaux dans les pays en développement.

 

Booster la croissance verte

Sunref Afrique de l’Est arrive donc en Tanzanie après la signature d’une première ligne de crédit de 11,8 millions de dollars entre l’AFD et la Bank of Africa Tanzania (BoA-T) le 22 novembre 2016.

La BoA-T est la première banque à participer au programme Sunref en Tanzanie.

Grâce à cette ligne de crédit, la banque tanzanienne pourra bénéficier de ressources financières adaptées au développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique en Tanzanie, notamment au travers de prêts présentant un taux d’intérêt attractif. 

BoA-T bénéficiera également du programme d’assistance technique régional, cofinancé par l’Union européenne, afin d’être accompagnée :

  • dans l’identification des opportunités d’investissement verts ;
  • dans le montage et le suivi des projets d’investissements ;
  • et dans le renforcement de ses capacités. 

 

Concrétiser l’Accord de Paris en Tanzanie  
 
La finalité à long-terme du programme Sunref ? Permettre de réduire les émissions de gaz à effet de serre du pays ainsi que sa dépendance aux énergies fossiles.
 
Il contribuera par ailleurs à augmenter la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique de la Tanzanie (hydroélectricité, solaire, biomasse/biogaz, cogénération etc.). 
  
Grâce à ce financement, l’AFD contribue à la lutte contre le changement climatique et à la mise en œuvre de l’accord de Paris en Tanzanie.  
 
La convention de financement a été signée à Dar Es Salaam par le directeur régional de l’AFD en Afrique de l’Est et le directeur général de la Bank of Africa -Tanzania, en présence de l’ambassadrice de France ainsi que des représentants de l’Association des industries tanzaniennes (Confederation of Tanzanian Industries) et de la Délégation de l’Union européenne.


 
 
1 
2  3  4  5   ... 
 
 
Archives

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus