Le Groupe de l'AFD intervient en Tanzanie à travers sa filiale PROPARCO depuis 1993. L’installation d'un bureau de l’agence régionale de Nairobi (Kenya) à Dar es Salaam en 2007 a permis à l’AFD de développer son activité dans ce pays.
 
Deux secteurs d'intervention sont privilégiés : le secteur de l’eau et de l’assainissement et celui de l’énergie.

À la une

Signature de deux conventions de financement pour un montant de 93 millions d’euros destinés aux secteurs de l’eau et de l’énergie en Tanzanie

13/07/2015

Le 10 Juillet 2015, le Dr Hamisi H. Mwinyimvua, Secrétaire Général adjoint du Ministère des Finances de la République Unie de la Tanzanie, Son Excellence Mme Malika Berak, Ambassadrice de France en Tanzanie, ainsi que M Yves Boudot, Directeur Régional de l’Agence Française de Développement (AFD), ont signé deux conventions de financement pour un total de 93 Millions d’euros, sous forme de prêts concessionnels de l’AFD au Gouvernement Tanzanien.

Dans le cadre de son appui au Gouvernement Tanzanien dans le secteur de l’eau et de l’assainissement, l’AFD contribuera à hauteur de 40 Millions d’euros à la deuxième phase du programme national de développement du secteur de l’eau  (WSDP II), inauguré par le Ministère de l’Eau le 22 Septembre 2014. Cette contribution permettra le développement d’infrastructures de production, de stockage et de distribution d’eau potable ainsi qu’aux services d’assainissement dans l’ensemble du pays. Pour assure la pérennité des installations, l’AFD financera par ailleurs le renforcement des capacités des cadres et agents des services des eaux urbaines et du Ministère ainsi que pour assurer la pérennité des investissements.

L’Agence Française de Développement financera un premier projet de développement dans le secteur de l’énergie, au travers d’un prêt de 53 millions d’euros,  destiné à la réhabilitation  et l’amélioration du réseau électrique de TANESCO : 10 sous stations seront réhabilitées, le système SCADA de dispatching électrique et le système de communication seront améliorés. Le projet permettra la réduction des pertes techniques des infrastructures de transmission électrique et contribuera à l’amélioration de la quantité et de la qualité d’électricité disponible dans le réseau.

Ces deux projet auront des impact positifs en termes de development économique et social du pays mais aussi en termes de lutte contre le changement climatique, par la reduction des emissions de gaz à effet de serre (reduction des pertes des réseaux électriques) et par l’adaption des populations au changements climatiques (reduction des pertes des réseaux d’eau potable, traitement des eaux useées).

L’Agence française de de développement et le Ministère des finances ont enfin signé un accord complémentaire à la convention d’établissement de l’AFD en Tanzanie signée en 1998, pour tenir compte de l’installation d’un bureau de représentation en 2007 et de l’augmentation de son activité.
 



Conférence de presse sur les activités de l’AFD en 2014

13/07/2015

L’Agence française de développement et l’Ambassade de France en Tanzanie organisait une conférence de presse le Mercredi le 9 Juillet à 10h30 à l’Ambassade de France en Tanzanie.

S.E Mme Malika Berak, Ambassadrice de France en Tanzanie, M Yves Boudot, Directeur Régional de l’Agence Française de Développement (AFD) et M Emmanuel Baudran, Responsable du bureau de l’AFD en Tanzanie, ont présenté l’activité de l’AFD en 2014 pour lutter contre la pauvreté et contribuer à la croissance économique dans le monde, en Afrique et en Tanzanie.

En 2014, l’AFD a approuvé un total de plus de 8 milliards d’euros pour financer le développement. En Afrique Sub-Saharienne, ce financement à atteint le montant record de € 2,95 milliards, soit 36,5% des financements total du Groupe AFD de l’année.  Les projets appuyés par l’AFD améliorent l’accès aux services de base, développent des villes durablement, encouragent l’agriculture familiale, préservent l’environnement et construisent des infrastructures et des entreprises créatrices d’emplois.


La Tanzanie et la France renforcent un partenariat unique auquel contribue l’AFD, en soutenant des projets de développement en Tanzanie, particulièrement dans les secteurs de l’Eau et de l’Energie.

Le groupe AFD a ainsi contribué au développement de la Tanzanie en approuvant un montant total de 361 millions d’euros entre 1993 et 2013, avec une croissance particulièrement importante depuis 2009 et la possibilité pour l’AFD d’accorder des prêts concessionnels à l’Etat tanzanien.

En 2014, l’AFD a approuvé  55,5 millions d’euros pour développer l’accès à l’eau et l’assainissement à travers la Tanzanie (production, réservoirs, distribution, traitement des eaux usées, renforcement des capacités…) et pour appuyer la modernisation du réseau électrique dans le pays (construction de ligne entre Geita et Nyakanasi).
 



Evènement de Plan International pour la Journée Mondiale Contre le Travail des Enfants

16/06/2015

En l’honneur de la journée mondiale contre le travail des enfants, Plan International a organisé, le 12 juin 2015 un séminaire pour partager leur expérience dans le secteur minier dans la région de Geita, financé par l’Union Européenne et l’Agence Française de Développement (AFD).  Des représentants de l’AFD et de l’Ambassade de France ont participé à cette rencontre qui rassemblait des acteurs tels que les autorités locales, le Ministère du développement communautaire, le Ministère de l’énergie et des mines, l’UNICAFE, des ONG et des représentations des populations pour discuter des leçons apprises et réfléchir aux moyens de mieux travailler à l’éradication du travail des enfants, dans une la collaboration entre acteurs du secteur.

L’ONG a travalllé sur le terrain pendant 3 ans dans une approche intégrée permettant de sensibiliser les familles et les représentants des petites compagnies minières sur les droits des enfants et l’importance de l’éducation. Plan International a par ailleurs travaillé sur la dimension économique du travail des enfants en mettant en place des systèmes de micro-crédit et des activités génératrices de revenu. Le travail de concertation et de coordination avec les autorités locales a été très importante qui doit permettre d’assurer une plus grande prise en compte de ces problèmes dans la région de Geita.

Plus de 12000 enfants ont quitté les mines de Geita et ont réintégré l’école, selon Plan International.



Tanzanie : de l'eau potable pour les villes du Lac Victoria

14/06/2015

Depuis 2007, le gouvernement Tanzanien mobilise des ressources importantes pour améliorer l’accès à l’eau potable et à l’assainissement. Découvrez comment l’AFD contribue à cet effort.

 

 



Journée d’échanges entre entreprises françaises et institutions tanzaniennes dans les domaines liés au changement climatique

31/03/2015

Dans le cadre de la conférence internationale sur le climat COP 21 à Paris en décembre 2015, le service économique de l’ambassade de France en Tanzanie, en collaboration avec l’Agence Française de Développement et Business France, a organisé une journée « Expertise française : énergies propres, environnement et climat » à l’Alliance française le 31 mars 2015.

La Tanzanie occupe une place de leader dans les négociations climatiques sur le continent africain. Elle assure la présidence de la Conférence Ministérielle Africaine sur l’Environnement et, jusque récemment, du Comité des Chefs d’Etat et de Gouvernement sur le Changement Climatique par la voix de son Président, M. Jakaya Kikwete. Alors que les énergies fossiles occupent une place croissante dans le mix énergétique du pays, les énergies hydraulique, solaire, éolienne, de la biomasse et de la géothermie offrent de nombreuses opportunités.


De gauche à droite : M. Richard Muyungi, Chef négociateur sur le climat pour la Tanzanie, S.E. Malika Berak Ambassadrice de France en Tanzanie, et M. Emmanuel Baudran, Représentant de l’Agence française de développement en Tanzanie
 

L’événement a réuni une soixantaine de personnes dont plusieurs personnalités et autorités tanzaniennes, dont M. Richard Muyungi, Chef négociateur sur le climat pour la Tanzanie au sein du bureau du Vice-Président, le National Environment Management Council, l’Energy and Water Utilities Regulatory Authority, la Rural Electrification Agency, ou encore le ministère de l’eau.


Mme. Mary Mbowe, Vice-Directrice du département Urbain du Ministère de l’Eau Tanzanien

Une trentaine d’entreprises françaises étaient présentes, dont GDF-Suez, Suez Environnement, Météo France International, Lafarge Industrial Ecology, ainsi qu’une délégation d’entreprises de l’île de la Réunion. Plusieurs entreprises françaises installées en Tanzanie ont présenté leurs projets en matière d’énergies propres et d’environnement (Lafarge, sucrerie TPC, EGG Energy).

 

L’AFD a profité de leur présence pour présenter un court film au sujet de son programme régional ( Kenya - Ouganda-Tanzanie) de soutien aux investissements privés en matière d’efficacité énergétique et d’énergies renouvelables, en présence de l’assistance technique basée à Nairobi et la Bank of Africa - Tanzania, bénéficiaire d’une ligne de crédit dans le cadre du programme.


La journée s’est clôturée par l’ouverture de l’exposition « 60 solutions face au changement climatique » de l’Agence française de développement



 
   
1  2 
3 
4  5   ... 
 
 
Archives

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus