Le Groupe de l'AFD intervient en Tanzanie à travers sa filiale PROPARCO depuis 1993. L’installation d'un bureau de l’agence régionale de Nairobi (Kenya) à Dar es Salaam en 2007 a permis à l’AFD de développer son activité dans ce pays.
 
Deux secteurs d'intervention sont privilégiés : le secteur de l’eau et de l’assainissement et celui de l’énergie.

À la une

Publication du rapport annuel de l'AFD 2010

12/05/2011

Dov Zerah, Directeur général de l’AFD a présenté, le 12 mai 2011, le bilan 2010 de l’agence. Avec 6,8 milliards d’euros d’autorisations d’engagement, l’activité de l’AFD a continué de croître en 2010. L'agence a renforcé sa présence auprès de ses partenaires du Sud et entamé la consolidation de son modèle économique.

►Télécharger le rapport annuel 2010 (PDF)

2010 : une nouvelle année de croissance au service du développement

Avec 832 millions d’euros de ressources budgétaires allouées par l’Etat, l’AFD a financé des projets à hauteur de 6,8 milliards d’euros en 2010, soit une progression de 11% par rapport à 2009. Son activité a représenté 28% de l’aide publique au développement française. L’Agence a par ailleurs reversé 104 millions d’euros de dividendes à l’Etat.

L’Afrique reste la priorité avec 2,1 milliards de financements en 2010.

Les deux tiers des financements se répartissent entre les infrastructures, le développement urbain, le secteur productif et l’agriculture

 

En 2010, les financements de l’AFD contribueront à :

  • L’amélioration du système d’alimentation en eau potable pour 33 millions de personnes
  • La scolarisation de 13,4 millions d’enfants au niveau primaire
  • La réhabilitation ou la construction de pôles de transport qui seront empruntés par 85,8 millions d’usagers par an
  • L’efficacité énergétique à travers l’économie de 5 millions de tonnes de CO2 par an
  • L’accès à l’électrification pour 3 millions de personnes
  • L’octroi de microcrédits bénéficiant à un peu plus de 700 000 personnes
  • Le soutien de projets agricoles ou d’irrigation qui bénéficieront à 1,4 millions de personnes

 

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

2011 : la consolidation du modèle économique

« Au cours de ces dernières années, l’AFD a connu une véritable révolution. L’Agence est devenue un acteur incontournable du développement avec une activité qui a triplé en cinq ans. Aujourd’hui une nouvelle phase s’amorce, celle de la consolidation de notre modèle. » a précisé Dov Zerah.

Dans les années à venir, l’Agence concentrera son activité dans trois zones prioritaires :

  • L’Afrique sub-saharienne : 60% des ressources allouées à l’AFD par l’Etat iront à cette région, en particulier dans les secteurs de l’agriculture et des agro industries, des infrastructures, de l’éducation et de la santé.
  • Méditerranée : afin d’accompagner les évolutions récentes de la région, l’Agence renforcera ses interventions dans les pays du Bassin méditerranéen, en particulier dans le secteur productif et la formation professionnelle.
  • Pays émergents : pour inciter ces pays à s’engager vers une croissance plus respectueuse de l’environnement et plus inclusive, l’Agence les appuiera à travers des prêts très peu concessionnels.

La consolidation du modèle passe par une stabilisation du niveau d’activité de l’Agence qui devrait atteindre 8 milliards d’euros en 2013. Pour une meilleure maîtrise des risques, l’AFD s’est dotée en 2011 d’une direction des risques. Elle a par ailleurs renforcé son capital humain avec 125 recrutements en 2010.

 

"Au-delà des financements, c’est notre expertise que recherchent nos partenaires"

A travers sa production intellectuelle, l’Agence continuera aussi à peser dans les débats internationaux. Parallèlement, nous engageons un nombre croissant de partenariats avec d’autres acteurs du développement comme les ONG, les collectivités locales, les fondations privées ou encore les banques multilatérales. Ils viennent renforcer l’ampleur et l’efficacité de nos actions. Dans un monde globalisé, seules les stratégies de coopération sont gagnantes. » a précisé le Directeur général.

 

Une exposition photo à travers la France : Objectif Développement

En 2011, l’Agence célèbrera le 70e anniversaire de sa création par le général de Gaulle en 1941. A cette occasion, Une exposition itinérante et en plein air appelée Objectif Développement réalisée en partenariat avec Magnum Photos sera lancée le 21 mai prochain à Bordeaux et se déplacera durant l’année dans les grandes villes de France. Une occasion de sensibiliser les visiteurs aux enjeux Nord-Sud, de rappeler pourquoi la France s’engage en faveur du développement et de mieux faire connaître les résultats du développement.

 



L’AFD en 2015: contribuer à la croissance économique et à la lutte contre le changement climatique dans le Monde et en Tanzanie

L’Agence Française de Développement (AFD) et l’Ambassade de France en Tanzanie organisait conjointement le Jeudi 2 Juin 2016 une conférence de presse. S.E. Mme Malika Berak, Ambassadrice de France en Tanzanie, M. Yves Boudot, actuel Directeur régional de l’AFD, son successeur M. Bruno Deprince ainsi que M. Emmanuel Baudran, Responsable du Bureau de Dar Es Salaam ont présenté l’action de l’AFD dans le Monde et en Tanzanie en 2015.



Renforcement des capacités du secteur de l’eau en Tanzanie

Visite d’une délégation tanzanienne en France du 12 au 16 décembre 2016

 
 

Afin de définir au mieux les besoins du secteur le Ministère de l’eau et de l’irrigation Tanzanien a décidé de faire appel à l’expertise de l’Office International de l’Eau (OIEau).

Une première visite, ayant pour but d’appréhender les problématiques du secteur en Tanzanie, a été organisée par M. Lermiterie, expert de l’OIEau, du 18 au 23 Août 2016 à Dar es Salaam.
Dans un deuxième temps, une délégation composée de membres du Ministère de l’eau (M. Emmanuel Nhaguka Masasi Kalobelo, Deputy Permanent Secretary, M. William Kazenga Christian, coordinateur des programmes financés par l’AFD), d’un membre du Water Institute (M. Pantaleo Tumbo Kyissima, Formateur) et d’un membre d’ATAWAS (Mme. Martha Barnabas Kabuzya, Task Manager) sont venus en France, du 12 au 16 décembre 2016, afin de visiter les installations d’OIEau et d’envisager les différentes possibilités d’établir une structure similaire en Tanzanie.
Cette mission s’est conclue par une visite de la délégation dans les bureaux de l’AFD à Paris, où ils ont été reçus par M. Laurent Amar, directeur adjoint du département Afrique et les responsables de la Division « Eau et Assainissement » de l’AFD.
Suite à ces visites, un rapport va être remis au Ministère de l’eau et de l’irrigation afin d’établir les termes de références d’une consultation qui aura pour but d’établir un schéma directeur de formation à court, moyen et long termes pour le renforcement des capacités du secteur de l’eau en Tanzanie. Ce plan sera financé par l’Agence Française de Développement dans le cadre de son appui au secteur de l’eau et de l’assainissement en Tanzanie.
 


 
   
 ...  6  7  8  9 
10 
 
Archives

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus