L'AFD, partenaire pour un développement durable


                                                                 Siège de l'Agence à Lomé © AFD 2011 Noêl Améblé
 
Etablissement public au coeur du dispositif français de coopération, l' Agence Française de Développement (AFD) est présente au Togo depuis 1957. Représentée par son agence de Lomé, elle lutte pour   combattre la pauvreté et favoriser le développement économique et social  grâce aux différents  outils de financement dont elle dispose.

Stratégie et secteurs d'intervention [+]

L' AFD  finance et accompagne, au moyen de subventions prêts fonds de garantie ou  contrats de désendettement et de développement , les projets qui améliorent les conditions de vie de la population togolaise et soutiennent la croissance économique : accès à l'eau potable et aux meilleurs soins de santé, scolarisation des enfants, lutte contre les inondations en milieu urbain et appuis aux collectivités locales, formation professionnelle pour le secteur privé, appuis au secteur bancaire et de la microfinance,  renforcement des capacités de l'État togolais...

► En savoir plus

Les engagements du Groupe AFD [+]

Depuis plus de 50 ans, le Groupe AFD accompagne le Togo par le financement de projets de développement, visant à répondre aux nouveaux enjeux mondiaux : efficacité de l'aide, responsabilité sociale et environnementale et atteinte des Objectifs du Millenaire pour le Développement (OMD) .

► En savoir plus

Perspectives d'actions 2012-2016 [+]

Depuis juillet 2011 et l’assouplissement du Cadre de Viabilité de la Dette (CVD) du Togo par les institutions de Bretton Woods, l’ AFD peut de nouveau intervenir en prêt souverain concessionnel auprès de l’Etat togolais ou des entreprises publiques et parapubliques. Les secteurs de l’agriculture, du développement des infrastructures urbaines dans les villes secondaires, mais également de l’énergie ou des transports maritimes, pourraient représenter de nouveaux axes intéressants, dans le respect des priorités inscrites au DSRP II .

Par ailleurs, dans les prochaines années, les secteurs de l’éducation, de la santé et de l’hydraulique urbaine et rurale continueront de bénéficier des aides de l’ AFD sous forme de subventions.

Enfin, les appuis aux secteurs bancaire et financier se poursuivront également à destination des institutions de microfinance, des banques locales et régionales, en ciblant le développement des produits financiers jugés prioritaires.

► En savoir plus

Mise à jour en juin 2015

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus