• Accès à l'eau potable et à l'assainissement aux populations en milieu urbain et rural

  • Programme d'urgence d'appui à la société Togolaise des Eaux

    Le projet d'amélioration de l'alimentation en eau potable de la ville de Lomé vise à améliorer le taux d'accès à l'eau potable dans les quartiers nord et est de la capitale, à travers la mise en oeuvre d'une série de travaux d'hydraulique urbaine (forages, canaisation, réhabilitation des réservoirs, installations électriques, renouvellement des branchements et compteurs).

    Voir le projet
  • Projet d'amélioration des conditions sanitaires en milieu scolaire et rural dans la région des Savanes

    Ce projet d'hydraulique villageoise dans la région des Savanes inscrit en complémentarité des interventions menées par l'AFD pour l'accès à l'eau potable et à l'assainissement en milieu rural. Il permettra notamment de fournir à une centaine de villages et d'institutions scolaires du primaire des forages équipés de pompes à motricité humaines et des latrines ECOSAN.

    Voir le projet
  • Assainissement à grande échelle dans les zones urbaines

  • Caniveau bouché par des ordures

    Programme d'aménagement urbain au Togo

    Elaborer par le gouvernement togolais et financé à près de 41,841 millions d'euros par l' Union européenne, le projet vise l’assainissement global des quartiers est de Lomé. 
     
    Grâce à la construction d'un quatrième lac, il contribuera à l'amélioration de l'environnement et permettra d'éviter les inondations qui affectent à chaque saison des pluies les quelques 300 000 riverains du système lagunaire et les activités industrielles et commerciales autour de la zone portuaire.
     
  • L'AFD a aussi financé

    Le projet pour l’alimentation de 8 forages à Lomé : 400 000 euros
    Il a permis le financement en urgence d’un groupe électrogène à destination de la société Togolaise des Eaux (TdE).  Projet achevé début 2009.
     
    Ce projet a compris :
    • un volet institutionnel ayant permis la réalisation d’une base de données informatisée des points d’eau de tout le territoire (Base PROGRES) et l’élaboration d’un document de politique nationale de l’eau potable et de l’assainissement en milieu rural et semi-urbain, adopté par le gouvernement togolais en juillet 2006 ;
    • et un volet opérationnel ayant permis la réalisation de 305 points d’eau (forages, mini-adductions d’eau, aménagement de sources). Projet achevé en juin 2011 . (voir fiche projet)

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus