L'AFD: un acteur majeur et innovant du financement climat

L'AFD au Brésil

Brasil 
                                                      Photo © Guillaume Chiron 

Avec un peu plus de 200 millions d'habitants et une superficie de 8,5 millions de km², le Brésil compte parmi les puissances émergentes et est devenu un acteur incontournable dans les négociations internationales.  Le pays est cependant confronté à de nombreux défis économiques, sociaux et environnementaux pour parvenir à un développement soutenable et inclusif.

Pour accroître sa compétitivité, le Brésil doit former une main d'œuvre qualifiée, améliorer sa productivité et développer ses infrastructures. Malgré des politiques sociales ambitieuses, plus d'un quart des habitants des agglomérations de Rio de Janeiro et São Paulo vivent dans des favelas et le Brésil fait encore partie des pays les plus inégaux au monde. Enfin, la préservation des ressources naturelles, exceptionnellement riches, demeure un enjeu majeur.

 

À la une

La santé dépasse les frontières

28/09/2015

Dans des régions particulièrement interdépendantes, intégrer une dimension transfrontalière aux interventions dans le secteur de la santé prend tout son sens. C’est le cas en Guyane, où ces sujets sont abordés en lien avec les voisins brésiliens et surinamais.

Des problématiques identiques

1250. C’est le nombre de kilomètres de frontière que la Guyane, petit bout de France en Amérique latine, partage avec le Suriname et le Brésil. Dans ces régions frontalières - lieux d’échange et d’interdépendance, aux mouvements de population continus - les problématiques communes liées à la santé sont quotidiennes. Les mêmes patients sont pris en charge de part et d’autre des frontières. Ils rencontrent les mêmes situations sanitaires, qui concernent autant des maladies transmissibles que des maladies chroniques, et qui sont souvent très différentes des réalités métropolitaines.

Renforcer la collaboration entre acteurs de santé

Ainsi, collaborer entre acteurs de santé des différents territoires pour la prise en charge des patients, à travers notamment l’échange d’informations, l’harmonisation des prescriptions et une complémentarité des structures de santé, s’avère essentiel. Il s’agit aussi d’assurer la cohérence des programmes de lutte contre les maladies et de mettre en place des études et des systèmes d’information conjoints entre zones frontalières.

Au Suriname, l’AFD finance un projet de coopération sanitaire avec la Guyane, en accompagnement d’importants projets d’infrastructures des deux côtés de la frontière. Des groupes de travail ont pu être structurés entre les deux territoires, et des études conjointes ont été réalisées afin de développer des plans d’action harmonisés. Enfin, dans la perspective d’une plus grande coopération avec l’Institut Pasteur guyanais, le Laboratoire national surinamais a vu ses capacités renforcées.

Une démarche partagée

Le dynamisme de nombreuses initiatives récentes au niveau guyanais confirme l’enjeu stratégique de cette coopération pour les acteurs guyanais autant que pour les Etats étrangers. Par exemple, l’hôpital de Cayenne cherche à développer une plateforme régionale de recherche et de formation sur la santé en Amazonie, tandis que l’hôpital de Saint-Laurent du Maroni a mis en place en 2013 un pôle de santé publique dont l’un des axes est la coopération transfrontalière. Il en va de même, plus largement, pour les Départements Français d’Amérique (DFA), comme en témoignent s le financement par la France d’une assistance technique au siège de l’Organisation Panaméricaine de la Santé, ainsi que son implication dans la gouvernance de la Caribean Public Health Agency, ou encore le choix de la thématique « Coopération internationale dans la zone des DFA » pour le congrès 2015 de la Fédération Hospitalière Française Antilles/Guyane.



La mobilité urbaine au coeur d'un cycle de conférences au Brésil

25/09/2015

Quelles stratégies pour favoriser des villes sobres en carbone et plus durables ? C'était la problématique commune du Congrès « Cidades & Transportes » et du séminaire « Organisation institutionnelle des transports urbains : une expérience française » auxquels l’AFD a participé au Brésil du entre le 31 août et le 14 septembre 2015.

 

 

Congrès « Cidades & Transportes »

 

Le  Congrès « Cidades & Transportes »


Organisé par l’ONG Embarq et pour la Corporation Andine de Développement  (CAF), le congrès a rassemblé les décideurs politiques brésiliens autour de la définition de stratégies de renforcement des systèmes de transports en commun, pour des villes plus sobres en carbone et plus inclusives.  L’AFD est intervenue au sein d’un panel d’élus, de professionnels du secteur et de bailleurs internationaux (CAF et KfW). La discussion a mis en lumière les enjeux de la mobilité pour les villes brésiliennes, ainsi que l’importance pour ces dernières de renforcer les partenariats avec les organismes internationaux. L’exemple de la coopération entre la CAF et l’AFD, qui permet notamment de financer des études grâce à l’utilisation de ressources européennes (outil du Latin American Investment Facility - LAIF), a été présenté comme un point extrêmement positif de la collaboration entre bailleurs. L'événement s'est tenu du 9 au 11 septembre à Rio de Janeiro.

Séminaire « Organisation institutionnelle des transports urbains : une expérience française »

Oganisé par le gouvernement du District Fédéral et le bureau d’études Egis, le séminaire s'est déroulé à Brasilia le 31 aout. Les interventions du Sytral (Lyon) et de Rennes Métropole ont mis en avant l’expérience des acteurs publics français et l’importance d’une coopération institutionnelle franco-brésilienne sur le thème de la gouvernance du transport urbain.

Ce cycle de conférence s’est achevé à São Paulo le 14 septembre où l’AFD, à l’invitation de Business France, a participé au colloque « Mobilité Intelligente » et notamment à une dizaine de rencontres BtoB organisées avec des entreprises françaises désireuses d’exporter leur savoir-faire. Ces entretiens ont permis d’échanger sur les synergies à rechercher avec les entreprises, de la PME au grand groupe international, déjà actives ou en prospection sur le marché brésilien.



Les déchets, un enjeu majeur au Brésil

10/09/2015

L’AFD a été partenaire du séminaire sur la Gestion des déchets solides urbains organisé le 27 août à Brasilia par l’Institut Ekos. L’occasion de discuter d’un diagnostic préoccupant : aujourd’hui, plus de la moitié des municipalités brésiliennes n’ont pas de centre d’enfouissement aux normes et la quantité de déchets urbains produits ne cesse d’augmenter.

Les représentants de l’Etat fédéral, de collectivités locales, d’entreprises, de centres de recherche et d’institutions financières ont pu discuter de questions comme la logistique inverse, les filières de recyclage, les technologies de traitement et le financement des investissements. La Banque de Développement du Minas Gerais (BDMG), que l’AFD soutient par un prêt de 50 millions d’euros accompagné d’un programme de coopération technique, a ainsi partagé son expérience de financement des projets des municipalités.

Les présentations du séminaire sont disponibles en ligne sur le site de l'Ekos Brasil.

Séminaire gestion des déchets solides urbains



60 Solutions face au changement climatique: une exposition à travers le Brésil

14/08/2015

L’exposition « 60 Solutions face au changement climatique »   est l’une des initiatives de l’AFD liées à la préparation de la COP 21 qui aura lieu à Paris fin 2015. Elle présente diverses actions de lutte contre les changements climatiques dans plusieurs régions du monde, illustrées par des photographies de Yann Arthus-Bertrand extraites de sa célèbre série « La terre vue du ciel » (Fondation GoodPlanet).

 

Depuis avril, les 21 photographies composant l’exposition ont été présentées dans plusieurs Etats brésiliens, dans le cadre du cycle d’événements « Caravane du climat au Brésil : en route vers la COP21 à Paris ! ». Après une première halte début avril à la 3e rencontre des villes brésiliennes et du développement durable, qui a rassemblé plus de 9 000 inscrits à Brasilia, l’exposition a poursuivi sa route dans le Minas Gerais.  Installés fin mai à l’Université Catholique Pontificale de la ville de Contagem, les panneaux (bilingues français/portugais) ont dans la foulée pu être découverts par les 17 000 employés de la Cité administrative, siège du gouvernement de l’Etat.

L’exposition poursuit maintenant son parcours dans le Nordeste. Recife sera la première ville de la région à recevoir l’exposition, qui sera présentée pendant tout le mois d’août au Musée de la Ville. Les photographies partiront ensuite à Salvador et seront exposées à l’Alliance Française. Elles seront aussi présentées à  São Paulo (parc technologique CienTec) et à Rio de Janeiro avant de retourner à Brasília. Le but principal de cette exposition est de promouvoir une réflexion sur les enjeux du climat et les solutions pouvant être mises en place dans les villes brésiliennes, ou encore dans les secteurs de l’agriculture et de la production d’énergie.

 

 





La seconde vie du matériel informatique de l’agence

10/07/2015

Dans le cadre de sa démarche de Responsabilité Social et Environnementale (RSE), l'agence de Brasilia a procédé à la donation de matériel informatique reconditionné (ordinateurs, écrans et serveur).

Barcas das Letras et FUNCARTEMM, les deux associations brésiliennes qui en ont bénéficié, offrent aux populations défavorisées de la région amazonienne un accès à la culture. Barcas das Letras recueille des livres pour les enfants et les adolescents des zones fluviales de l’Etat de l’Amapá; la FUNCARTEMM s’occupe quant-à-elle plus particulièrement des habitants de la périphérie de la ville d’Ourém, dans l’Etat du Pará.

Grâce à cette donation, l’association a installé un réseau d’ordinateurs et initie les jeunes de la périphérie d’Ourém à l’informatique en leur fournissant un accès gratuit à internet.



 
   
 ... 
6 
7  8  9  10   ... 
 
 
Archives

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus