Enfants sur le chemin de l'école
L'AFD s'engage pour le développement en Haïti

 Active en Haïti depuis près de 40 ans, l'AFD finance sous forme de dons des projets mis en oeuvre par l'Etat et les institutions publiques du pays.

► En savoir plus

L'AFD en Haïti
Travailleurs sur le chantier de l'Hopital
Reconstruire en mieux

 Depuis le séisme qui a frappé Haïti le 12 janvier 2010, l’AFD a mis en oeuvre plus de 160M€ pour la reconstruction du pays.

A ce jour 90M€ ont été utilisé par les autorités haïtiennes.

  ► En savoir plus

5 ans après le séisme

À la une

Que finance le CEPF pour la protection de la biodiversité en Haïti ?

09/11/2015

Pays riche d'une biodiversité particulièrement menacée, Haïti est l'un des pays prioritaires du Fonds de partenariat pour les écosystèmes critiques (CEPF). La première phase du programme 2010-2015 du CEPF vient de s’achever. L'occasion pour l’équipe régionale du CEPF de présenter, les 9 et 10 novembre, les premières évaluations des projets de protection des écosystèmes en Haïti. 

 

Douze projets d'ONG financés pour la protection des hotspots

Les 9 et 10 novembre 2015 à l’hôtel KINAM, le Fonds de partenariat pour les écosystèmes critiques (CEPF) organise un atelier d’évaluation finale de ses investissements en Haïti. A cette occasion, l’équipe régionale de mise en œuvre présente le programme CEPF pour les Caraïbes, ainsi que les premières évaluations des projets de protection des écosystèmes en Haïti.

Le CEPF accorde des subventions à des organisations de la société civile afin de contribuer à la protection des hotspots de la biodiversité, les zones les plus riches de la Terre sur le plan de la biodiversité, mais aussi les plus menacées.

Le Fonds est une initiative conjointe public/privé regroupant l’ONG internationale «Conservation International », des bailleurs de fonds (Agence Française de Développement, Fonds pour l’Environnement Mondial, Banque Mondiale et le gouvernement du Japon) et la Fondation MacArthur. 

Haïti abrite des zones clés de biodiversité parmi les plus importantes de la région

La première phase du programme 2010-2015 du CEPF pour les Caraïbes, de 6,9 millions de dollars US, vient de s’achever. Haiti est l’un des pays prioritaires de la stratégie d’investissement du CEPF pour les Caraïbes. Le pays abrite en effet certaines des zones clés de biodiversité parmi les plus importantes de la région.

Depuis 2010, le CEPF a financé 12 projets de conservation pour environ 1,7 million d’euros à travers tout le pays et sur des thématiques de conservation et de reforestation.

Voici une présentation de la Fondation de Protection de la Biodiversité Marine en Haïti, un des projets financé par le CEPF, et qui a gagné le prix Goldman pour l'environnement en 2015 : http://www.cepf.net/fr/informations/multimedia/Pages/Beneficiaire-du-CEPF-et-2015-Vainqueur-Goldman-Environmental-Prize.aspx



L'exposition #60solutions face au changement climatique en Haïti

19/10/2015

Le vernissage de l’exposition « 60 solutions face au changement climatique » a eu lieu à Port-au-Prince, à l’occasion de l’ouverture du cycle « changement climatique et transformations des sociétés : exemplarités haïtiennes » organisé par l’Institut Français d’Haïti et la Fondation Connaissance et Liberté. Au cours des prochaines semaines, l’exposition voyagera en province dans le réseau des Alliances françaises d’Haïti.

Cette exposition photographique de l'AFD, en partenariat avec Yann Arthus-Bertrand et la Fondation GoodPlanet, met en valeur des solutions concrètes dans la lutte contre le changement climatique et en faveur d’un modèle de croissance sobre en carbone. Des projets financés par l’AFD figurent parmi ces solutions.


L'exposition fait partie de l’agenda des solutions lancé par les Nations Unies pour la réussite des négociations de la COP21, conférence internationale qui aura lieu à Paris en décembre 2015.

L’AFD se mobilise pour concilier climat et développement. En effet, si la lutte contre le changement climatique est indispensable elle porte également des opportunités majeures en termes de croissance, d’emploi et de qualité de vie.

Pour en savoir plus sur l'action de l'AFD en faveur du climat en Haïti, consultez la fiche Action Climat  ici .



Bilan post-séisme, nouvelle dynamique dans l’éducation

18/09/2015

Au cours de sa mission en Haïti en septembre dernier, le directeur Amérique latine et Caraïbes Régis Marodon a pu effectuer une revue des projets de l’AFD en Haïti dans les secteurs prioritaires définis après le séisme, tant en province qu’à Port-au-Prince. Cette visite a par ailleurs marqué une nouvelle étape du « Plan Education » qui concrétise les annonces et engagements du président Hollande lors de sa visite en Haïti le 12 mai dernier.

Dans le cadre du projet d’appui à la production agricole et à la sécurité alimentaire , cofinancé avec l’Union européenne, 20km de canaux d’irrigation réhabilités ont été inaugurés en présence du ministre de l’Agriculture. Ces travaux permettent d’améliorer la disponibilité de l’eau, améliorant la sécurité alimentaire et la situation économique de près de 800 producteurs de la plaine des Cayes.

En matière de reconstruction et de restructuration urbaine post-séisme, une cérémonie de remise à la mairie de Port-au-Prince de l’une des premières réalisations physiques du projet « Aménagement des Quartiers Informels de Port-au-Prince » (également cofinancé avec l’Union européenne), a été organisée. Il s’agit de places publiques et de voiries dans le quartier de Martissant, améliorant sensiblement la circulation et la qualité de vie dans le quartier.

D’autres rencontres et visites de projets ont permis de constater que l’AFD est durablement engagée en Haïti en faveur du développement du pays, auprès des autorités (ponts et travaux de lutte contre les inondations à Jacmel , réhabilitation de maternités ) tout comme en partenariat avec les ONG (dialogue social en éducation avec Solidarité Laïque, formation de personnel de réadaptation et orthoprothésistes avec Handicap International), et en coopération avec l’ensemble des partenaires techniques et financiers d’Haïti.

Au total, sur les 5 ans qui ont suivi le séisme, l’AFD a participé à la mise en œuvre de 160 M € de dons dont 90 M € ont déjà été décaissés. Au fur et à mesure de l’avancement des projets, les autorités haïtiennes utiliseront les 70 M € restant.

 

      

 

Un nouveau projet d’appui à la Santé maternelle et infantile sera présenté à l’approbation du conseil d’administration d’ici quelques semaines.

En matière d’environnement et de climat, l’agence dialogue avec les autorités d’un projet de filières de production durable sur le café, le cacao et le vétiver avec l’ambition de contribuer au reboisement tout en créant des revenus pour les agriculteurs, permettant ainsi la consolidation de bassins versants avec des impacts positifs sur la lutte contre le dérèglement climatique.

 

 

En réponse à l’engagement du président de la République, l’AFD concentrera ses moyens dans les prochaines années sur le secteur de l’éducation.

D’ores et déjà, l’Institut national de formation professionnelle a démarré la mise en œuvre du projet  "Compétences pour l’emploi des jeunes" qui créera une filière de formation aux métiers de l’eau et mettra à niveau le Centre pilote situé à Varreux dont les bâtiments et équipements sont aujourd’hui dégradés.

Un atelier sur la formation professionnelle et son lien avec le secteur privé et l’emploi est prévu pour novembre 2015. Une expertise française sera prochainement mobilisée en appui au ministère de l’Education et permettra de préciser les contours du programme d’appui au secteur qui devrait se dérouler jusqu’en 2020.

 



Réhabilitée, la Place de l’Unité, située à Dantès-Déluy est remise à la Mairie de Port-au-Prince

17/09/2015

La Place de l’Unité, située dans le sous-quartier de Dantès-Déluy à Martissant, a été remise à la Mairie de Port-au-Prince, jeudi 17 septembre. La cérémonie s'est déroulée en présence du Directeur exécutif de l’Unité de Construction des Logements et des Bâtiments Publics (UCLBP), Clément Bélizaire, du Maire de Port-au-Prince, Gérald Pierre Cadet, et du directeur Amérique latine et Caraïbes de l’AFD, Régis Marodon.

Ce projet, mis en œuvre par l’UCLBP et cofinancé par l’AFD et l’Union européenne a permis la réhabilitation du maillage de la voie publique et la création d’un nouvel espace public au cœur du quartier de Martissant allant ainsi au-delà de l’amélioration de la circulation : les nouveaux espaces publics vont participer à la convivialité du quartier à toute heure de la journée et de la soirée en toute sécurité.

La réalisation de ce projet a permis d’impliquer la population du quartier dès la planification de l’intervention puis dans les travaux.

 

La réhabilitation du sous-quartier de Dantès-Déluy avait été identifiée comme une action structurante prioritaire par le schéma d’aménagement de Martissant, réalisé dans le cadre du programme AIQIP en 2012. D’autres actions sont en cours : au total, 4,4 km de voirie urbaine et 5 km d’allées piétonnes seront réhabilités, 10 ravines aménagées et l’appui à la reconstruction permettra le renforcement de 400 maisons.

 



Sécurité Alimentaire - Réhabilitation des canaux d'irrigation d'Avezac

16/09/2015

Cofinancée par l'AFD et l'Union Européenne dans le cadre du projet « Sécurité Alimentaire dans le Sud », une importante structure d’irrigation, le canal d’Avezac construit initialement en 1759 dans le département du Sud à Camp Perrin, a pu être réhabilitée et inaugurée à l'occasion de la visite en Haïti du Directeur Régional Amérique Latine et Caraïbes, Régis Marodon en présence de l'Ambassadeur de France et du Ministre de l’Agriculture. Il permettra d’améliorer la disponibilité de l’eau dans l’une des plaines les plus fertiles d’Haïti (3000 ha).

Permettant de multiplier par 2 les surfaces irriguées, la rénovation de 20km de canaux primaires du système d’irrigation d’Avezac devrait contribuer de manière significative à améliorer la productivité agricole dans le département du Sud.  Ces résultats seront étendus au cours d'une deuxième phase de travaux dans les prochains mois sur les canaux secondaires.

La réhabilitation des infrastructures d’irrigation du pays est un axe historique d'appui à l'agriculture en Haïti. Dès 1985, un projet de périmètres irrigués a été réalisé de la plaine de l’Arcahaie.  Au milieu des années 90, toujours en partenariat avec le ministère de l’Agriculture haïtien et avec l’appui de l’Union européenne, l’AFD a ensuite étendu ses actions au périmètre de Montrouis.
 
Depuis 2013, l’AFD est engagée dans un programme de Sécurité Alimentaire dans la plaine des Cayes (SECAL) pour un montant de 16 millions d’euros, dont 5 millions délégués par l’Union européenne. D’une part, ce projet intervient au niveau du soutien aux producteurs (conseil, accès aux technologies, octroi de subventions et renforcement des organisations professionnelles agricoles). D’autre part, ce projet a pour objectif d’améliorer globalement la chaîne de valeur ajoutée (réflexions sur le stockage, commercialisation et valorisation des denrées) tout en s’appuyant sur la réhabilitation des structures d’irrigation.
 
 
Pour en savoir plus sur le projet SECAL, cliquez ic i .


Santé - Inauguration de la Maternité de Trou du Nord

15/09/2015

Mardi dernier a été inauguré la maternité de Trou du Nord (commune de située dans le département du Nord). Cette cérémonie s’est déroulée en présence de la Première Dame de la République d’Haiti, Mme Sophia Martelly accompagnée de la Ministre de la Santé Publique et de la Population, Dr. Florence D. Guillaume.

La maternité de Trou du Nord, structure sanitaire d’environ trente-cinq (35) lits, construite selon des normes parasismiques et para-cycloniques dans l'enceinte de l’Hôpital Communautaire de Référence (HCR) de Trou du Nord sur une superficie de 490 m2, comporte cinq salles de consultation, une salle de travail pré-partum, une salle d'accouchement, une salle de post-partum, une salle de pathologie (obstétricales et gynécologiques) et un espace technique. D’un coût proche de 400 000 EUR, cette maternité va permettre d’accueillir environ 2000 grossesses par an.

La construction de ces deux infrastructures dont le MSPP est le maître d'ouvrage s'inscrit dans le cadre du projet d'appui à la réduction de la mortalité maternelle et néonatale précoce financée par l'Agence Française de Développement et exécutée par la Fondation des Architectes de l'Urgence pour le volet construction/réhabilitation.
 



 
   
1  2  3  4 
5 
 ... 
 
 
Archives

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus