AFD au Vietnam

À la une

« Demain », un film qui ouvre le débat sur le changement climatique au Vietnam

02/08/2016

La projection du film "Demain", César du meilleur documentaire en 2016, a permis la tenue d’un débat consacré à l’adaptation au changement climatique du Vietnam. Retour sur l’évènement et sur les problématiques vietnamiennes.

Comment faire face au changement climatique ?

Le film "Demain" a été projeté à l’Institut français de Hanoi devant près de 200 personnes le 13 juillet 2016 : un grand succès et des applaudissements nourris d’un public très varié. 

Avant cette projection, un débat sur le thème « Quelles initiatives pour faire face au changement climatique ? » a été conduit par Tuan Le Ngoc, directeur général adjoint de la Coopération internationale du ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles et par Rémi Genevey, directeur de l’AFD au Vietnam. 

Lors du débat avec la salle, les questions ont principalement porté sur la cohérence des objectifs économiques, sociaux et environnementaux dans le processus de développement du Vietnam et sur l’action de l’agence dans le domaine de la lutte contre le changement climatique.

 

Concilier développement économique rapide et adaptation au changement climatique

Le Vietnam, l’un des pays les plus vulnérables aux conséquences du changement climatique, doit concilier les effets et exigences d’un développement économique rapide avec ceux de l’adaptation au changement climatique et avec l’engagement pris par le Vietnam, lors de la COP 21, de modérer sa tendance à l’émission de gaz à effet de serre. 

L’AFD accompagne le Vietnam dans cet effort :

  • par ses concours qui portent sur le volet « atténuation » (transports urbains, énergie, …) ;
  • par des investissements d’adaptation (protection contre la montée des eaux dans les terres basses des deltas, lutte contre l’érosion côtière, …) ;
  • par la modernisation des politiques publiques de croissance verte via des financements budgétaires dont bénéficie le ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles.

 

Le complexe dilemme de l’économie vietnamienne 

Rémi Genevey a rappelé le dilemme complexe de cette économie en croissance rapide, encore faiblement émettrice de gaz à effet de serre mais dont l’intensité énergétique du développement est excessive. 

Comment décliner des politiques climatiques vertueuses alors que la demande d’électricité croit à un rythme moyen (12 %) double de celui de la croissance du PIB (6 %) et que le pays a mis en valeur l’essentiel de son potentiel hydroélectrique ?

 


 Tuan  Le Ngoc  et Rémi Genevey lors du débat 
« Quelles initiatives pour faire face au changement climatique ? »

 

Rendre l’agriculture moins émissive de CO2?

L’énergie n’est par ailleurs pas l’unique responsable du réchauffement et le Vietnam doit aussi rendre son agriculture moins émissive : celle-ci concourt pour une part élevée à la masse des émissions de CO2, selon l’inventaire effectué en 2010 pour préparer la contribution prévue déterminée au niveau national (CPDN) vietnamienne soumise à la COP 21.

Tuan Le Ngoc a rappelé le rôle de son ministère dans la promotion de meilleures pratiques dans le domaine de la construction (construction de maisons adaptées aux régions inondables) et de l’utilisation des énergies primaires renouvelables pour la production d’électricité. 

Il a enfin souligné la fonction motrice du ministère dans l’application de la « stratégie vietnamienne de croissance verte ».

 


Le film « Demain » s’invite au Vietnam !

04/07/2016

« Demain », César du meilleur documentaire en 2016, arrive enfin au Vietnam ! L’AFD organise le 13 juillet prochain une projection du film suivie d’un débat axé sur les initiatives nécessaires pour lutter contre le changement climatique.

Demain : un tour du monde des solutions

De la France à l'île de la Réunion, en passant par l’Inde, les Etats-Unis, le Danemark, la Finlande, la Belgique, la Suisse, la Suède et l'Islande, l’équipe du film a rencontré les pionniers qui réinventent l’agriculture, l’énergie, l’économie, la démocratie et l’éducation. 

En mettant bout à bout ces initiatives positives et concrètes qui fonctionnent déjà, ils nous donnent à voir ce que pourrait être le monde de demain. Un film résolument positif, qui invite à réinventer nos façons d’entreprendre et de vivre ensemble !

 

Comment concilier environnement et développement au Vietnam ? 

Un débat viendra compléter la projection du film Demain sur le thème : "Quelles initiatives pour faire face au changement climatique ?". Ce débat porté par M. Le Ngoc Tuan, directeur général ajdoint de la coopération internationale du ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement et Rémi Genevey, directeur de l’AFD Vietnam, permettra d’aborder les propositions pour la conciliation des objectifs économiques, sociaux et environnementaux dans le développement du Vietnam.

La première projection du film « Demain » au Vietnam aura lieu le 13 juillet 2016 à 17h00 à l’auditorium de l’Institut français de Hanoi – l’Espace, 24 Trang Tien, Hanoi

Les inscriptions sont ouvertes à l’Espace, 24 Trang Tien à Hanoi, ou par e-mail à l’adresse suivante : trinhtqt@afd.fr.

 

 



Vers une économie verte au Vietnam : une perspective de long terme

01/07/2016

L’un des plus grands évènements régionaux du secteur de l’électricité, le 3ème sommet annuel « GMS Power Week 2016 », s’est tenu à Hanoi du 15 au 17 juin. L’un des sujets abordés : l’économie verte au Vietnam, au cœur de la stratégie locale de l’AFD.

 

Comment développer le secteur de l’électricité au Vietnam ?

Cet événement a réuni des experts venant d’une vingtaine de pays pour discuter du développement du secteur de l’électricité et du système de l’énergie de la sous-région du delta du Mékong.

La sous-région du Grand Mékong est constituée de six pays (Vietnam, Laos, Cambodge, Myanmar, Thaïlande, Yunnan- une province de la Chine) liés ensemble par le fleuve Mékong.

 

Privilégier des sources d’énergie propres et durables

L’AFD Vietnam, représentée par Fabio Grazi, responsable du pôle Infrastructures, a participé activement à ces débats à travers une intervention intitulée : "Vers une économie verte au Vietnam : une perspective de long terme".

 . 

 


L’AFD et les organisations de la société civile au Vietnam : quel bilan en 2015 ?

30/06/2016

Lors d’une rencontre avec les ONG organisée à Ho Chi Minh-Ville le 3 juin dernier, l’AFD a présenté le bilan 2015 de ses activités en partenariat avec les organisations civiles au Vietnam.

Soutenir les initiatives de la société civile

Cette rencontre, réunissant 36 représentants venant de 21 ONG françaises, s’est organisée dans le cadre d’un format annuel de l’AFD dans le but de renforcer le lien entre d’un côté, le dispositif français d’appui à la société civile représenté par l’ambassade de France et l’AFD et de l’autre côté, les ONG françaises.

Le Vietnam, l’un des tous premiers partenaires de l’AFD

Actuellement, 11 projets sous cofinancement de l’AFD concernant le Vietnam sont en cours dont cinq projets mono pays (un engagement de 2,5 millions d’euros) et six projets multi-pays (un engagement total AFD de 12,1 millions d’euros). 

 Ces projets se concentrent dans les secteurs suivants :  

  • développement rural : projet agro-écologie (AVSF) ; 
  • environnement : projet de gestion de déchets (GRET) ;
  • biodiversité : projet WWF ; 
  • gestion des risques naturels (CRF) ;
  • accompagnement social des populations les plus défavorisées (E&D et IECD) ; 
  • genre (ENDA), 
  • insertion socio-économique des femmes (Batik International) ; 
  • microfinance (Entrepreneurs du Monde) ;
  • santé (Médecins du Monde) ;
  • gouvernance et défense des droits (Reporters sans frontière). 

Promouvoir le partenariat AFD/ONG

Les procédures de mise en œuvre des projets ONG ont été simplifiées en 2016, permettant de promouvoir d’une part le partenariat entre l’AFD et les ONG et d’autre part les initiatives des ONG.

A cette occasion, un atelier sur le thème « Pourquoi des interactions ONG et secteur privé, en particulier dans le domaine de la formation professionnelle ? » a eu lieu, réunissant une dizaine d’ONG travaillant dans ce domaine et certaines entreprises privées.

 


Atelier sur la formation professionnelle à Ho Chi Minh Ville, le 3 juin 2016

Pour de plus amples informations, cliquez sur le lien suivant sur le site de l’AFD Vietnam :
-    Bilan d’activités 2015 des relations entre l’AFD et les organisations de la société civile
-   
Compte rendu de la rencontre ONG
-   
Compte rendu de l’atelier sur la formation professionnelle



La dépollution industrielle sans peser sur l’endettement public

22/06/2016

Face aux enjeux de santé publique et de préservation de l’environnement, l’AFD apporte aux entreprises publiques vietnamiennes son savoir-faire en matière de dépollution industrielle et leur propose une solution de financement de long terme qui ne pèse pas sur l’endettement public.

Des premières expériences positives

Tenant compte des besoins d’investissements importants et de la contrainte d’endettement public, avec une dette publique proche du seuil de 65 % fixé par l’assemblée nationale, l’AFD propose des instruments de financements adaptés à ces contraintes : le financement en prêts non souverains.

L’AFD est la seule banque de développement à pouvoir offrir de telles possibilités de financement qui ne pèsent ne pesant pas sur la dette publique, puisque ces emprunts ne bénéficient pas de la garantie de l’Etat.

Le premier prêt non-souverain de l’AFD a été accordé en 2008 à l’opérateur public Electricité du Vietnam (EVN) pour un montant de 100 millions de dollars.

Au regard de cette expérience positive, et alors que les besoins en dépollution industrielle sont importants, l’AFD a initiéengagé, conjointement avec le ministère du Plan et des Finances, un dialogue avec les entreprises publiques vietnamiennes pour identifier les besoins. Le domaine d’application privilégié pressenti pour des financements non souverains avec ces entreprises est principalement celui de l’environnement et de la dépollution industrielle.


Hanoi, capitale du Vietnam. © Laurent Weyl / Collectif Argos

Une formation où anciens et nouveaux partagent leur expérience

Une vingtaine de cadres dirigeants de huit grandes entreprises publiques ont participé à un atelier sur l’offre de financements non souverains : celles qui ont déjà bénéficié d’un prêt non souverain (énergie), celles avec lesquelles le dialogue est engagé (mines, eau, transport aérien, gestion de zones industrielles) et d’autres avec lesquelles la relation est plus récente (textile, acier).

Les entreprises suivantes étaient représentées : Vinacomin (exploitation minière), Vinatex (textile), VN Steel (acier), VN Airlines (transport aérien), Huewaco (eau), Sawaco (eau), Sonadezi (zones industrielles), EVN (électricité).
Des entretiens bilatéraux ont été organisés à l’issue du séminaire pour affiner les perspectives possibles d’entrée en relation avec chaque entreprise.
La participation active des cadres conviés à cet atelier a illustré leur intérêt pour ce produit de crédit et cette formation, qui leur a permis de mieux connaître l’AFD et son offre tout en leur donnant les instruments du dialogue en vue d’un éventuel partenariat de long-terme.



[Appel à contributions] 12ème conférence internationale de l’AFD sur le développement - Communs et Développement

26/05/2016

La 12ème conférence internationale de l’AFD sur le développement se tiendra les 1er et 2 décembre 2016 à l’AFD, à Paris. À cette occasion, le comité scientifique sollicite vos contributions.

La date limite de réception des propositions de contributions a été repoussée au mercredi 1er juillet 2016

Le comité fera connaître les communications retenues avant le 31 juillet 2016. Les textes définitifs devront être envoyés au plus tard le 31 octobre 2016.

L’objectif de cette conférence est de rassembler et faire dialoguer les recherches menées sur l’articulation Communs et dynamiques de développement, à l’échelle internationale, en faisant appel à une pluralité de grilles d’analyse et de disciplines. Que nous enseignent les communs locaux en termes d’impact sur le développement des pays du Sud ? Comment appréhender les communs en termes d’acteurs, de modèles juridiques et d’indicateurs ? Comment caractériser les communs en termes d’interactions avec les sphères publique, marchande et politique ? Qu’est-ce que les communs apportent dans la réflexion sur les biens publics mondiaux ?

La conférence est organisée en partenariat avec la Fondation pour les Études et Recherches sur le Développement International (FERDI), le Centre de coopération International en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD), le Centre de Recherches Insulaires et Observatoire de l’Environnement (CRIOBE) et l'Institut de recherche pour le développement (IRD).

Elle sera introduite par Gaël Giraud, chef économiste de l'AFD. Les Keynote speakers confirmés sont :

  • Jean-Michel Severino, président d’Investisseurs & Partenaires, directeur général de l’AFD de 2001 à 2010, ancien membre du Panel de haut niveau des Nations Unies sur l'agenda post-2015, président de la plateforme de réflexion Convergences
  • Ravi Kanbur, professeur d’Economie à l’Université de Cornell, ancien directeur du World Development Report et ancien chef économiste pour l’Afrique à la Banque mondiale
  • Amy Dahan, directrice de recherche émérite au CNRS et membre émérite du Centre Alexandre Koyré (CNRS-EHESS)
  • Eduardo S. Brondizio, professeur d’Anthropologie à l’Université d’Indiana, co-directeur de l’Anthropological Center for Training and Research on Global Environmental Change (ACT) et membre de l’Advisory Board of the Ostrom Workshop in Political Theory and Policy Analysis à l’Université d’Indiana
  • Chimère Diaw, directeur général du Réseau Africain des Forêts Modèles et membre du Réseau International des Forêts Modèles



 
 
1 
2  3  4  5   ... 
 
 
Archives

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus