Le Fonds Français pour l'Environnement Mondial

ffem
L’objectif global du Fonds Français pour l’Environnement Mondial (dont le secrétariat est assuré par l’AFD) est d’inciter les pays en développement et à économie en transition à adopter et mettre en oeuvre des stratégies, des programmes et des projets de développement durable et responsable, compatibles avec la préservation de l’équilibre écologique à long terme de notre planète. L’objectif spécifique du Fonds est de contribuer au financement, sous forme de subventions, de projets de développement ayant un impact significatif et durable sur l’un ou l’autre des grands domaines de l’environnement mondial (biodiversité, effet de serre, eaux internationales, couche d’ozone, dégradation des sols incluant la désertification et le déboisement, polluants organiques persistants).
Site du FFEM

Projets soutenus par le FFEM en Chine

  • Les projets « MDP » et « Carbone rural »

     

    L’AFD et le FFEM ont soutenu de 2006 à 2009 un projet MDP (Mécanismes de Développement Propres) dans quatre provinces du sud-ouest de la Chine. Suite à cette première coopération fructueuse, un projet de « carbone rural » a été mis en œuvre de 2010 à 2013 dans les provinces du Yunnan et du Sichuan. Le milieu rural offre un important potentiel de réduction d’émission et la lutte contre le changement climatique peut se combiner avec une améliorations des conditions de vie.  

    Le projet FFEM est basé sur une approche «learning by doing ». Les projets financés par l’AFD dans les provinces du Yunnan et du Sichuan ont permis de développer des outils et des méthodologies qui peuvent être répliqués ailleurs en Chine et aussi dans d’autres pays en développement. 


    Les réalisations du projet sont les suivantes :
    - Développement d’un projet biogaz avec « Gold Standard »1 sur le marché volontaire ;
    - Elaboration d’une méthodologie pour la plantation de bambous ;
    - Développement de l’un des projets pilote pour le « Panda Standard »2 ;
    - Développement d’un projet biogaz de grande ampleur basé sur une approche de MDP programmatique.

    Les outils développés dans ce projet ont été ensuite diffusés en Chine et à l’international (en Afrique et en Asie du Sud-Est en particulier lors de la COP17 à Durban en 2011 et lors d’un séminaire international sur les crédits carbone au Cambodge en 2012).


    Le projet a été géré par l’ACCA21 (Administrative Center of China’s Agenda 21), en relation avec les Centres MDP du Yunnan et du Sichuan, et avec l’appui des autorités chinoises : NDRC (National Development and Reform Commission), MOST (Ministry of Science and Technology), SFA (State Forestry Administration). Une assistance technique nationale et internationale a été également mobilisée : l’ONG française Initiative Développement pour le biogaz, et l’ONG internationale The Nature Conservancy (TNC) pour le bambou, et la société de consultation française Carbonium pour le développement de méthodologie et le renforcement de capacité des partenaires provinciaux et nationaux.

     

    Pour plus d'informations: 
    Carbone rural dans le Yunnan 
    Réalisations principales des projets MDP et carbone rural dans les provinces du Yunnan et du Sichuan (en anglais) 
     
    D'autres projets:
    Efficacité énergétique et développement durable dans la construction
    Siteweb ADEME 



    1.  The Gold Standard is a standard for creating high-quality emission reductions projects in the Clean Development Mechanism (CDM) Joint Implementation (JI) and Voluntary Carbon Market. It was designed to ensure that carbon credits are not only real and verifiable but that they make measurable contributions to sustainable development worldwide. Its objective is to add branding, a label to existing and new Carbon Credits generated by projects which can then be bought and traded by countries that have a binding legal commitment according to the Kyoto Protocol.


    2. The Panda Standard was the first Chinese domestic voluntary carbon standard (created by China Beijing Environment Exchange and BlueNext), designed to provide transparency and credibility in the nascent Chinese carbon market and to advance the People’s Republic of China Government’s poverty alleviation objectives by encouraging investments in China’s rural economy. The Panda Standard effort will support the commitment of the PRC Government to reducing the greenhouse gas emissions intensity of its economy, help develop national capacity in domestic voluntary carbon markets, and, as a first focus, promote Agriculture, Forestry and Other Land Use GHG offset projects with significant poverty alleviation benefit.

Mise à jour en juillet 2015

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus