À la une

Document de travail n° 133 | Les politiques d’efficacité énergétique en Chine, Inde, Indonésie, Thaïlande et Vietnam

04/04/2013

Loïc Chappoz et Bernard Laponche, Global Chance
Contact AFD : Nils Devernois (devernoisn@afd.fr)

La plupart des rapports traitant des politiques d’efficacité énergétique se concentrent sur les mesures mises en place par les pays de l’OCDE; ceci pourrait laisser penser que seuls les pays « riches » font des efforts en la matière.  Bien au contraire : les pays émergents, tout comme les pays en développement les plus pauvres, ont compris que l’efficacité énergétique est un prérequis à leur développement économique et à un développement respectueux de l’environnement. Parmi ces pays, la Chine, l’Inde, l’Indonésie, la Thaïlande et le Vietnam ont développé - parfois depuis plusieurs décennies - des politiques particulièrement intéressantes. L'AFD y est particulièrement active.
 

Ce rapport décrit la demande actuelle en énergie finale dans ces pays ainsi que ses tendances récentes. Il détaille aussi les politiques et mesures qui y sont mises en place en matière d’efficacité énergétique au niveau de la demande finale.



Rencontre avec les entreprises françaises du secteur ferroviaire

23/01/2013
Le gouvernement thaïlandais va solliciter le concours des institutions financières internationales pour le financement d’un programme de modernisation du chemin de fer d’environ 6 milliards d’USD sur 5 ans.

Lors de sa visite en France en juillet 2012, le premier ministre thaïlandais avait invité la France à renforcer son partenariat avec la Thaïlande dans les futurs grands projets d’infrastructures. Le ministre du commerce, membre de la délégation, avait également confirmé que son pays était prêt à soutenir les projets de coopération avec la France dans le domaine des infrastructures ferroviaires.

Précédent le déplacement du Premier Ministre français à Bangkok le 5 février 2013, une mission de l’AFD s’est rendue à Bangkok pour rencontrer la SRT (State Railways of Thailand) et le PDMO (Public Debt Management Office, Ministère des Finances) pour leur confirmer sa disponibilité à mobiliser des financements importants dès 2013. Elle a également rencontré les grandes entreprises françaises du secteur ferroviaire présentes en Thaïlande qui ont confirmé leur mobilisation sur les deux volets du programme (réhabilitation et grande vitesse) et leur souhait de voir l’AFD participer à son financement.



19ème réunion du Conseil de la Commission du Mékong

16/01/2013

L’AFD était présente à la 19° réunion du conseil de la Commission du Mékong où siégeait le groupe consultatif des donneurs. L’AFD et le FFEM y financent notamment le projet Mékong Hycos, projet en voie d’achèvement.

Ce projet a permis la mise en place d’un réseau de 49 stations hydro-météorologiques qui alimentent les bases de données partagées du secrétariat de la commission du Mékong et les différents modèles qui permettent de mieux connaitre et anticiper les évolutions du bassin.

Ce projet est considéré par la Commission du Mékong comme un premier pas réussi vers la décentralisation de certaines des fonctions de base sous la responsabilité des commissions et des services techniques nationaux. Les quatre pays membres de la commission ont en effet signé des accords avec le secrétariat du Mékong pour assurer le suivi et la maintenance des stations installées dans le cadre du projet lors de cérémonies de transfert organisées en mars 2012 au Vietnam, juin 2012 en Thaïlande et novembre 2012 au Laos et au Cambodge.

L’AFD contribue également au programme environnement de la commission du Mékong aux côtés d’autres bailleurs. Enfin, le FFEM participe au financement du programme de gestion de la connaissance de la MRC en ciblant en particulier l’étude de la dynamique des sédiments le long du fleuve.


Plus de 60 % de croissance pour l'activité de l'AFD en Asie en 2012

18/12/2012

L'année 2012 s'achève sur une forte croissance de l'activité de l'AFD sur le continent asiatique (+ 60%). Une croissance marquée par le renforcement des actions de lutte contre le changement climatique. L’identification de projets dans de nouvelles géographies devrait augurer de nouvelles opérations en Asie centrale et dans le Caucase.

 

Priorité aux questions climatiques

  • Une croissance globale des activités qui met en évidence la priorité donnée par l'AFD aux questions climatiques (plus de 70 % de son activité), notamment en Chine et en Inde où ses interventions se font désormais sans coût pour l'État, au service des biens publics mondiaux et de l'influence française.
  • L'enregistrement des premières opérations dans de nouveaux pays d’intervention tels que le Bangladesh et la Birmanie.
  • Une intense activité d’identification de projets en Asie Centrale et dans le Caucase.
  • L'approfondissement des partenariats traditionnels de l'AFD en Asie (Banque asiatique de Développement, JICA) et le démarrage de nouveaux partenariats confortant la présence de l'AFD dans la zone, qu’il s’agisse de premiers échanges avec les coopérations coréenne et australienne, ou des premières mobilisations de financements européens dans le cadre des facilités d’investissement.
     
  • La forte portée sociale, économique et environnementale des programmes de développement mis en oeuvre, notamment en Chine, dans la reconstruction de la province du Sichuan, avec un accent particulier mis sur le développement des infrastructures, l'assainissement et les énergies renouvelables (le biogaz à travers le développement des biodigesteurs en Chine et en Inde).

 

Nouveaux objectifs, nouveaux territoires en 2013

  • Mise en oeuvre de la nouvelle stratégie d’intervention de l’AFD en Asie pour la période 2013-2015, axée sur le soutien du développement durable et de la diplomatie économique, qui sera ensuite déclinée au travers de stratégies pays (Indonésie, Vietnam, Chine, Inde dans un premier temps).
  • Une nouvelle croissance de l’activité attendue, avec notamment de premières opérations en Asie Centrale et dans le Caucase.
  • La célébration du 20è anniversaire de la présence de l’AFD en Asie, qui avait démarré ses interventions au Vietnam, au Cambodge et au Laos en 1993.

 

Que retenir de l'année 2012 pour l'AFD en Amérique latine ?

En Afrique sub-saharienne ?

Dans la zone Méditerranée ?

Dans les Outre-mer français ?



A Savoir n° 14 | Creating Access to Agricultural Finance - Based on a horizontal study of Cambodia, Mali, Senegal, Tanzania, Thailand and Tunisia

19/09/2012

Reuben JESSOP, Boubacar DIALLO, Marjan DUURSMA, Abdallah MALLEK, Job HARMS et Bert van MANEN
Contacts AFD: Mathilde GASPERI et Camille SEVERAC


Le financement inadapté du secteur agricole, contrainte majeure dans beaucoup de pays en développement, freine les possibilités de développement de la production agricole, de la transformation des produits, ainsi que les ventes pour les acteurs du monde agricole. Cette étude étudie des éléments clés pour un financement innovant du secteur: la réduction des coûts de livraison, l'adaptation aux modèles de croissance et aux flux de trésorerie de l'agriculture, et l'utilisation des chaines de valeurs pour le remboursement des prêts.
 

Pour ce faire, elle tire les grands enseignements de la participation des Etats et des bailleurs internationaux au finacement agricole dans de nombreux pays, et propose un diagnostique de la situation actuelle, en présentant les raisons  de l'inadéquation entre l'offre et la demande de services financiers du secteur et en analysant les différentes solutions déjà proposées. Enfin, les auteurs soumettent leurs propositions pour la création de produits financiers adaptés aux besoins et contraintes du monde agricole.

Télécharger le document



 
   
1 
2 
3 
 
 
Archives

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus