L’implication de l’AFD en Egypte s’est concrétisée, dès février 2007, par l’ouverture de l’agence du Caire, qui a permis d’accélérer l’identification et l’instruction des projets et d’établir un dialogue suivi avec l’administration égyptienne et les partenaires potentiels de l’AFD dans les secteurs public et privé. Photo © Ed Yourdon

À la une

Pour une responsabilité sociale des entreprises au service de la lutte contre la pauvreté

05/05/2016

La deuxième conférence sur le thème de la responsabilité sociale des entreprises dans la lutte contre la pauvreté, qui s'est tenue début mai au caire, a permis de présenter des actions de terrain en Égypte ainsi que différentes activités de la société civile et des organisations internationales dans le domaine.

Une rénovation urbaine à haute intensité de main-d’œuvre

Ce séminaire portait sur les demandes des Organisations Internationales de développement à mettre en place des stratégies efficaces et a présenté quelques actions de terrain en Égypte dans le domaine  de la responsabilité sociales des entreprises et les différentes activités de la société civile et des organisations internationales pour illustrer d’autres expériences internationales dans le domaine. L’AFD a profité de ce rassemblement pour présenter sa stratégie et ses différentes activités en Egypte.

La majorité des échanges a mis l’accent sur les projets de développement urbain et notamment les projets de soutien à l’emploi et à l’amélioration des conditions de vie des populations des quartiers urbains défavorisés d’Égypte.

Ce type de projet contribuerait à l’amélioration des conditions de vie des populations des quartiers informels. Par ailleurs, le financement de travaux de mise à niveau et de rénovation urbaine à haute intensité de main-d’œuvre, contribuera à l’investissement, à la création d’emplois, à la formalisation du secteur informel et donc à la croissance.

L’impact direct sur la réduction du niveau de pauvreté
Sur le plan social, le représentant de l’AFD à cette conférence a rappelé l’impact direct sur la réduction du niveau de pauvreté et l’amélioration des conditions de vie des populations défavorisées, via l’accès aux infrastructures de base dans les quartiers informels, ainsi que la création d’emplois grâce aux travaux à haute intensité de main-d’œuvre et aux appuis aux activités économiques de base.
L’implication des gouvernorats dans le projet contribuerait aussi au processus de déconcentration promu par le gouvernement pour améliorer la proximité et la qualité des services publics.
Le représentant de l’agence a également expliqué que la démarche adoptée par l’AFD dans ce type de projet, est une démarche participative (dans l’identification des besoins des populations) ce qui permet également l’amélioration des processus de concertation avec les populations.
Ce séminaire a permis des échanges fructueux entre les différentes organisations internationales de développement , la société civile travaillant dans différents secteurs et les représentants des ministères égyptiens.


Focus sur l'expertise française en matière de "villes durables"

04/04/2016

L’AFD a participé le 22 mars 2016 à la conférence organisée par l'ambassade de France en Égypte, dans l'objectif de partager l'expérience et l’expertise française en matière de villes durables. La conférence a eu lieu à l’Institut Français d’Égypte (IFE)

Chargé de projets de "développement urbain" à l'agence du Caire, Ahmad Badr a présenté lors de la conférence les activités de l’AFD en Égypte et dans le bassin méditerranéen. Parmi les projets présentés figurent la réhabilitation de quatre quartiers informels du Grand Caire et l’Initiative pour le financement de projets urbains (UPFI). Pour le public, la conférence était aussi l'occasion de découvrir la diversité des outils de financement de l’AFD ainsi que les différents acteurs locaux avec lesquels elle travaille. Plusieurs entreprises françaises ont également partagé leur savoir-faire dans différents secteurs de la construction urbaine.

La conférence a été inaugurée par le ministre égyptien de l’Habitat, Moustafa Madbouli, et l'ambassadeur de France en Égypte, André Parant. Le public visé était essentiellement composé d’officiels égyptiens.



Inclusion sociale : 1er séminaire du Samu social international au sujet des enfants des rues

14/03/2016

En appui à l’action du Samu Social International (SSI) en Egypte, l’Ambassade de France et l’AFD ont participé à l'organisation du 1er séminaire pour la sensibilisation et la concertation des acteurs sociaux publics égyptiens travaillant auprès des enfants des rues.

Des opérations de terrain en Égypte et au Maroc ont été présentées durant le séminaire pour donner un panorama des expériences internationales. Le séminaire a permis des échanges fructueux entre les professionnels égyptiens, travailleurs sociaux des secteur de la santé et de la jeunesse, et les membres du Samu social international (SSI). Le document de référence du séminaire, travail de collaboration entre l’AFD et le SSI, a été distribué à l’ensemble des participants pour servir de base aux discussions sur les grands principes du travail avec les enfants des rues au Caire.

Ce premier séminaire devrait ouvrir la voie à de nouvelles rencontres et à des concertations régulières afin de traiter la problématique des enfants des rues et de l’exclusion sociale de manière transversale, pour encourager une approche conjointe des institutions et services publics concernés.

L'organisation du séminaire s'est faite en collaboration avec le ministère de la Solidarité sociale. Xavier Emmanuelli, fondateur du SSI, de l’ONG Médecins sans frontières et ancien ministre français, a présidé le séminaire en présence de l’ambassadeur de France, André Parant et de la ministre de la Solidarité Sociale, Ghada Waly, plusieurs parlementaires ainsi que la vice-ministre de la Santé et de la Population



L'action de l'AFD en Égypte contre le changement climatique

09/03/2016

La station radio égyptienne Radio Hits (www.radiohits.co) a consacré le 9 décembre 2015 une séquence de deux heures sur le changement climatique et la COP21 dans le cadre de son émission en arabe « El-Zahma Ahla » (« Tous ensemble »). Invité de l'émission,  Ahmad Badr, chargé de projets AFD en Égypte, est intervenu lors de cette émission pour présenter un panorama des activités de l’AFD dans le domaine de la luttre contre le dérèglement climatique.

L’AFD a actuellement un portefeuille de projets dépassant déjà 1 milliard d’euros, bien qu'ayant démarré ses activités de coopération en Égypte en 2007. L'émission était l'occasion d'expliquer la contribution de l'AFD aux efforts climat :  il n’y a pas de projets climat en tant que tels mais des projets de développement dans différents secteurs avec un impact positif sur l’atténuation du changement climatique.

Entre 2009 et 2015 précisément, l'AFD a ainsi financé 5 projets d’un montant total de 570 millions d’euros, qui permettront de mener à une diminution des émissions carbones cumulées de 1 million de tonnes de CO2 par an. La stratégie d’atténuation du changement climatique doit se focaliser sur les secteurs les plus émissifs en CO2, et c’est pourquoi l’AFD se concentre sur l’énergie, qui constitue le secteur le plus émissif en Égypte et qui est responsable d’un tiers des émissions de CO2 du pays, et les transports, troisième secteur le plus émissif avec 18% des émissions totales de CO2. Dans le domaine de l’énergie, l’AFD finance ainsi la construction d’une centrale solaire à Kom Ombo près d’Assouan, ainsi qu’une ferme éolienne dans le Golfe de Suez. Dans le domaine des transports, l’AFD finance notamment les deuxième et troisième phases de la ligne 3 du métro du Caire.



L’AFD au 47ème Salon du Livre en Egypte, du 27 Janvier au 10 Février 2016

04/02/2016

 

Après le succès de sa participation au 46ème Salon international du livre au Caire en 2015, l’AFD a réitéré cette contribution en 2016.

La participation de l’AFD à cette foire, tenue du 27 Janvier au 10 Février 2016 mettra en valeur les actions de l’AFD en Méditerranée et augmentera considérablement la visibilité sur nos projets et nos actions sociales dans le pays.

 

Le Salon du livre, une des plus grandes manifestations dans la région, est également très populaire en Egypte et visité par les grands personnages dans tous les domaines.
Ont été exposées, dans cette foire, des publications AFD en anglais et en français sur les thèmes de l’agriculture, le développement urbain et l’enseignement visant un grand public non spécialisé.
 
La France est significativement présente dans ce Salon par le biais d’un Stand France conçu sous l’égide de l’Institut Français d’Egypte, dans le but non seulement de promouvoir le livre français mais également de présenter un ensemble d’ouvrages répondant aux intérêts du lectorat francophile et francophone égyptien, et dialoguer avec les partenaires égyptiens des enjeux et de l’avenir de la coopération dans le secteur du livre, de l’écrit et de la traduction.


22 millions d’euros de l'Union européenne pour soutenir les PME agricoles

16/12/2015

Dans l'objectif d' accroitre le revenu des petits exploitants et transformateurs du secteur agricole en leur facilitant l’accès au crédit et en les intégrant d’avantage aux filières agricoles, l'Union européenne a délégué la gestion d'une subvention de 22 millions d'euros à l'AFD.

 

La subvention de l’Union Européenne est essentielle pour renforcer les capacités des différents acteurs des filières agricoles, notamment celles du lait et de l’aquaculture marine. Elle permettra aussi la mise en place d’un mécanisme de garantie innovant, le premier entièrement dédié au secteur agricole en Egypte. La Commercial International Bank (CIB) et la Credit Guarantee Company (CGC) seront des acteurs centraux de la mise en œuvre de la ligne de crédit et du schéma de garanti, aux côtés du Aux côtés du ministère égyptien de l’Agriculture. 

Objectif :  400 PME

La combinaison de la ligne de crédit et du don devrait permettre à plus de 400 PMEs agricoles de bénéficier de ce projet et de participer à la création de 20 000 emplois directement et indirectement liés au secteur agricole. Le fond de garantie de la ligne de crédit, devrait atteindre, sur 7 ans, plus de 16 000 bénéficiaires.
La France et l’Union Européenne, confirment leur engagement vis-à-vis des autorités égyptiennes dans le secteur agricole, à travers la signature de cet accord de financement, dernière étape avant la mise en oeuvre du projet. La signature s'est déroulée au Caire  le 6 décembre 2015 entre la directrice de l'agence du Caire Stéphanie Lanfranchi et le ministre de la Coopération Internationale égyptienne Dr. Sahar Nasr, en présence de l’ambassadeur français en Egypte, André Parent, du ministre de l’Agriculture égyptien Dr. Essam Fayed, et du Chef des Operations à la Délégation de l’Union Européenne en Egypte, Diego Escalona-Paturel.
 



 
   
1  2 
3 
4  5   ... 
 
 
Archives

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus