Le groupe AFD a été autorisé à intervenir au Liban au premier semestre 1999, à la suite de l’intégration du pays dans la Zone de Solidarité Prioritaire de la France (zone géographique dans laquelle la France a mis en place une coopération étroite). L’AFD est représenté localement par l'agence ouverte à Beyrouth en juin 1999.

À la une

Appel à projets : Réfugiés syriens et communautés d’accueil

03/07/2015

L’AFD lance un appel à projets ciblant les ONG portant sur l’amélioration des conditions de vie des populations vulnérables (réfugiés syriens et communautés d’accueil) et le renforcement des organisations locales et institutions.

Télécharger le document d’appel à projets



Evaluer des projets eau et assainissement dans un contexte de crise

22/06/2015

Plus de 80 personnes ont participé, le 3 juin 2015 à Beyrouth, à l’atelier de restitution de l’évaluation rétrospective de deux projets financés par l’AFD : un projet d’assainissement (Liban Nord) et un projet d’adduction en eau potable (Liban sud).

La préparation et l’exécution de ces opérations se sont déroulées au cours d’une période tourmentée pour le pays du Cèdre (retrait israélien du Sud en 2000, retrait syrien suite à l’assassinat du premier ministre Hariri en 2005, guerre de 2006 avec Israël, polarisation politique en deux coalitions, crise syrienne). Le contexte régional ne constitue cependant pas l’unique explication de l’ensemble des blocages rencontrés.
 
Les projets ont été mis en œuvre sur des durées particulièrement longues, environ une dizaine d’années pour chacun, et ont rencontré de nombreuses difficultés qui ont pesé négativement sur leur pertinence, leur efficience et leur durabilité. Des défis récurrents sont en effet venus complexifier ces projets : oppositions locales, faible capacité des établissements des eaux, discontinuité entre maitrise d’ouvrage des travaux et de l’exploitation des infrastructures, absence de « leadership » politique, flou juridique, etc.


 
Améliorer nos opérations futures

L’atelier a permis de confronter les points de vue et recueillir les avis sur les jugements portés par les consultants sur les performances des projets. Il a également initié un débat sur deux des questions clés du secteur de l’eau et de l’assainissement qui ressortent de l’évaluation : la pérennité des investissements et l’accès au service pour les usagers.
 
Le succès de cet atelier et les retours positifs des participants de différents horizons confirment l’importance d’examiner sans complaisance avec les parties prenantes les forces et faiblesses de nos interventions, de façon à renforcer notre partenariat et améliorer nos opérations futures.



#60solutions au Liban

09/06/2015

L’exposition a été inaugurée vendredi 5 juin à l’Institut français du Liban par l’Ambassadeur Climat, Stéphane Gompertz, en présence de l’Ambassadeur de France au Liban, Patrice Paoli. Le Directeur Général de l’association libanaise « arcenciel », Pierre Issa, est également intervenu pour présenter le projet que l’AFD finance en matière de tri et recyclage des déchets et qui illustre concrètement l’une des 60 solutions présentées dans l’exposition : « Valoriser les déchets » !

Liban - Jordanie : Soutenir les projets ONG qui visent à améliorer les conditions de vie des réfugiées et de leurs communautés d’accueil.

05/05/2015

Le conflit syrien a des répercussions considérables au-delà des frontières du pays. Depuis le début du conflit, le Liban et la Jordanie font face à une vague de réfugiés qui constitue un défi politique, économique et social.

Pour aider les autorités locales à faire face aux répercussions de cet afflux de populations majoritairement pauvres, l’AFD a lancé fin 2013 un appel à propositions ONG pour la réalisation de projets d’amélioration des conditions de vie des populations réfugiées et de leurs communautés d’accueil.

D’un montant de 4 M€ en subvention, cette facilité régionale Liban/Jordanie a permis le financement de 4 projets au Liban et 1 en Jordanie. Ils impliquent 27 municipalités et 12 ONG libanaises, jordaniennes et françaises. Ils visent en priorité le renforcement des équipements et des infrastructures de base et l’accompagnement des institutions publiques locales confrontées au quotidien à la difficile prise en charge des réfugiés, tout en intégrant une approche psychosociale. Ils contribuent à réduire les tensions entre réfugiées et populations hôtes.

 



Résultats 2014 de l’Agence Française de Développement : Plus de 8 milliards en faveur d’un monde plus juste et plus durable

17/03/2015

Anne Paugam, Directrice générale de l’AFD, a présenté ce jour les chiffres clés de l’activité 2014 de l’acteur pivot de l’aide publique française au développement. Avec 8,1 milliards d’euros d’engagements, en hausse de +4%,  l’AFD réalise une nouvelle année historique en faveur d’un monde plus juste et plus durable.

"La mission de l’AFD est au cœur de l’enjeu des années à venir, qui est de faire émerger de nouveaux modèles de développement qui permettent à la fois d’assurer la prospérité de l’ensemble de la population mondiale et de préserver la planète. Nous y contribuons en adaptant nos actions aux besoins des pays partenaires", a précisé Anne Paugam, Directrice générale de l’AFD.

Institution publique qui met en œuvre la politique de la France en matière de financement du développement, l’AFD, présente sur quatre continents, dans plus de 90 pays et dans les Outre-mer français, agit au quotidien pour répondre aux demandes de ses partenaires. A la clef, des investissements dans le capital humain, le soutien au secteur privé, le financement de projets de transports collectifs, l’accompagnement de politiques publiques des Etats mais aussi des collectivités territoriales, afin de favoriser des trajectoires de développement plus justes et plus durables.

Face aux défis du dérèglement climatique, dont les impacts concernent l’ensemble de la planète, l’AFD apporte au quotidien la démonstration qu’il existe des solutions concrètes qui concilient climat et développement. En 2014, 53 % des financements de l’AFD en faveur du développement dans les pays en développement ont généré des impacts positifs dans la lutte contre le dérèglement climatique et 30% pour sa filiale Proparco en faveur du secteur privé.
 

Des impacts concrets

Les actions de l’AFD sont porteuses d’impacts concrets. Entre 2012 et 2014, les projets en cours ont permis :

  • la scolarisation de 2 millions d’enfants au primaire et au collège ;
  • l’amélioration de l’habitat pour 2,3 millions de personnes ;
  • l’accès de 2,75 millions de personnes à une source pérenne d’eau potable ;
  • l’appui au développement de 246 000 petites entreprises ;
  • le soutien à 771 000 exploitations agricoles familiales ;
  • la conservation et la gestion durable de 32 millions d’hectares d’espaces naturels permettant la préservation de la biodiversité.

 

infographie secteurs
 

 

Une année historique en faveur du climat : 53 % des financements

En 2014, 53 % des financements de l’AFD en faveur du développement dans les pays en développement et près de 30% de ceux de sa filiale Proparco en faveur du secteur privé ont aussi eu des impacts positifs dans la lutte contre le dérèglement climatique en application d’une stratégie climat parmi les plus ambitieuses des institutions financières internationales de développement, mise en place à la demande du gouvernement français. Cela a représenté en 2014 plus de 2,8 Md€ d’engagements financiers dont 2,53 Md€ pour l’AFD. Depuis 2005, 18 milliards d’euros ont été consacrés par l’AFD à des projets qui concilient développement et climat.
 

infographie climat

 

 

 

 

Premières obligations climat de l’AFD

L’AFD a émis pour la première fois des « obligations climat » ("climate bonds") d’une maturité de 10 ans, qui financeront des projets contribuant au développement, mais aussi à la lutte contre le dérèglement climatique.
Cette émission obligataire « climat », d’un montant d’un milliard d’euros, est la première du genre réalisée par une agence publique française. Elle marque un tournant dans la conception des instruments financiers en faveur de la transition vers une économie sobre en carbone. Par sa méthodologie rigoureuse et innovante, reposant sur une évaluation systématique de l’empreinte carbone des projets financés, l’AFD cherche à démontrer  aux financeurs qu’il est possible d’orienter une partie de la finance internationale vers des actifs « climat ».


 


Afrique Subsaharienne : des engagements records

En 2014, les financements en Afrique subsaharienne atteignent le volume record de 2,95 milliards d’euros, soit 36,5% des financements totaux du groupe AFD (45 % des financements dans les Etats étrangers). A travers ce fort engagement, qui s’inscrit dans l’objectif fixé par le Président de la République d’apporter 20 milliards d’euros de financements au continent d’ici à 2018, l’AFD vise à accompagner l’émergence de l’Afrique dans ses trajectoires de croissance. Les projets soutenus par l’AFD ouvrent l’accès aux services essentiels, permettent l’essor de villes durables, de l‘agriculture familiale, la préservation des ressources naturelles, le développement des infrastructures et d’entreprises créatrices d’emplois.


 

inforgraphie

 

 

 

 

Crises : des modes d’intervention et des outils spécifiques

Au Mali, en République Centrafricaine, en Guinée… dans des pays en conflit armé ou récemment sortis de conflits, l'AFD a adapté ses modes d’intervention et ses outils à la spécificité de ces contextes, afin de gagner en réactivité et de mieux collaborer avec les différents partenaires et acteurs de l’urgence et du développement. Parmi les projets marquant de 2014 on peut citer :

  • Ebola : un nouveau centre de traitement en Guinée forestière a pu être mis en place grâce à  une subvention de 5 M€ via un contrat de développement et de désendettement
  • Fonds Bêkou : crée à l’initiative de l’AFD, ce fonds doté fin 2014 de 64M€ permet aux bailleurs européens de mutualiser leurs financements pour accompagner le processus de gestion puis de sortie de crise en RCA. Il a pour objectif de recréer les services essentiels, de contribuer au développement économique et de favoriser la stabilité du pays et de la sous-région.
     

 

 

 

► Synthèse du bilan de l’activité 2014

 

► En savoir plus sur l'AFD en 2014



L’AFD finance la modernisation du Conservatoire National des Arts et des métiers au Liban

16/12/2014

Fruit d’un partenariat entre le CNAM Paris et l’Université libanaise, le CNAM Liban a su développer, depuis sa création en 1968, une offre de formation professionnalisante de qualité dans des filières techniques et de gestion, à un coût accessible au plus grand nombre et en lien avec les besoins des entreprises libanaises.

 

Pour appuyer la modernisation de l’Institut Supérieur des Sciences Appliquées et Economiques (ISSAE)/Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM), deux conventions de financement ont été signées mardi 16 décembre 2014. Le premier porte sur un prêt de 21 millions d'euros et un don de 0,7 million d'euros. 

Ces financements permettront :

  •  de construire et équiper un nouveau bâtiment à Beyrouth afin d’accueillir près de 6000 étudiants à l’horizon 2018, ce qui doublera le nombre actuel de diplômés;
  • d’accompagner la stratégie de consolidation de la gouvernance administrative et financière de l’ISSAE/CNAM, ainsi que le développement de son offre académique avec l’appui du CNAM français.


Auditeurs de l’ISSAE/CNAM Liban © Benjamin Petit

En participant à la mise en adéquation de ressources humaines aux besoins du marché de l’emploi, le projet favorisera la compétitivité et le développement des entreprises, en particulier sur des domaines à potentiel de création d’emplois. D’un point de vue social, il apportera une réponse à une forte demande de formation technique supérieure et contribuera ainsi à la politique de lutte contre le chômage menée par le gouvernement. 

La signature s'est déroulée entre le président du Conseil du Développement et de la Reconstruction et le directeur de l’agence de Beyrouth, en présence de l’ambassadeur de France au Liban et du ministre de l’Éducation.

 

Photo du titre : Professeur et auditeurs de l’ISSAE/CNAM Liban © Benjamin Petit



 
   
1  2 
3 
4  5   ... 
 
 
Archives

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus