stratégie

La stratégie de l'AFD dans les Territoires Palestiniens vise à renforcer le cadre institutionnel pour favoriser un développement pérenne, et préserver la cohésion et la paix sociale.

En savoir plus

Stratégie

À la une

Visite du Premier ministre Manuel Valls sur le chantier d’eau potable de Bethléem

24/05/2016

Afin d’améliorer les services d’eau et d’assainissement de Bethléem, l’AFD finance un projet du réseau d’eau potable du district. Lors de sa visite dans les Territoires palestiniens le 23 mai, le Premier ministre a pu découvrir la réalité du terrain.

Objectif : un meilleur accès à l’eau pour 110 000 habitants 

Financé conjointement par la France via l’AFD et les Pays-Bas, dans une région où cette ressource est rare, le projet d’amélioration du réseau d’eau potable du district de Bethléem permettra d’assurer une continuité du service d’alimentation en eau de la population. Ce sont 110 000 personnes qui bénéficieront d’un meilleur accès à l’eau potable. 

Grâce à la réhabilitation du réseau d’eau potable, plus de 56km de conduites seront remplacées afin d’augmenter la consommation moyenne / l’accès à d’eau potable de près de 20%.   

A l’occasion de sa visite dans les Territoires palestiniens, le Premier ministre français s’est rendu sur l’un des sites réhabilités où il a pu constater l’avancement des travaux et s’entretenir avec les équipes du projet, en présence du ministre de l’Eau palestinien Mazen Ghunaim et des maires des trois villes bénéficiant directement du projet (Bethléem, Beit Jala et Beit Sahour).

Les travaux en cours sont réalisés par un groupement d’entreprise régionales jordano-palestiniennes. Le bureau d’étude français BRLi, qui a assuré la phase d’étude, supervise les travaux.

Financement : 17,5 M€ de l’AFD, augmentés d’une délégation de fonds des Pays-Bas.

 


Inauguration de la Pharmacie centrale palestinienne

27/04/2016

Située à Naplouse, la pharmacie centrale est la clé de voûte du dispositif palestinien de rationalisation de la chaîne d’approvisionnement de médicaments. Fonctionnelle depuis 2015, elle a été inaugurée le 2 avril dernier par le Dr. Rami Hamdallah, Premier Ministre palestinien, et Marisol Touraine, ministre français des Affaires sociales et de la Santé.

Clé de voute d’une stratégie d’approvisionnement en médicaments
La construction d’une pharmacie centrale, et plus globalement la mise en place d’une politique du médicament, sont des priorités du ministère palestinien de la santé.
En effet, dans un contexte de rareté des ressources fiscales et d’imprévisibilité de l’aide extérieure, la politique du médicament constitue un enjeu majeur pour le gouvernement palestinien, tant en termes de santé publique que de finances publiques. Elle représente un levier important de diminution des dépenses de santé et d’amélioration de la qualité des soins.

Optimisant la disponibilité et le coût des médicaments, la pharmacie centrale, située à Naplouse, est l’élément central de cette stratégie de rationalisation de la chaine d’approvisionnement  du ministère de la Santé.

 

L’expertise locale mise à contribution

Pour cette rationalisation, l’expertise locale a été mise à contribution, notamment à travers une collaboration avec l’Université de Naplouse qui a actualisé un grand nombre de protocoles médicamenteux.
Ainsi, le financement de 5,8 M€ de l’AFD a permis au secteur palestinien de la santé de disposer d’un système pérenne et efficace d’achat, de gestion et de distribution des médicaments.

Le secteur de la santé représente (en 2008) 10% du PIB palestinien et les dépenses liées au médicament totalisent près de 100 millions de dollars par an.

La nouvelle pharmacie centrale, d’une surface de 8 500 m² et fonctionnelle depuis début 2015, a été inaugurée le 2 avril 2016 par le Dr. Rami Hamdallah, Premier Ministre et Marisol Touraine, ministre français des Affaires sociales et de la Santé.



Des infrastructures d'eau potable en construction à Tubas, Aqqaba et Tayasir

05/04/2016

L'AFD soutient la construction des infrastructures d'eau potable à Tubas, Aqqaba et Tayasir à hauteur de 2.7 millions d'euros. Au terme du projet, les habitants de Tayasir auront accès à l'eau potable. Un nouveau réseau d'eau ainsi que l'amélioration des réseaux d'eau potable de Tubas et Aqqaba sont également prévus.

L'Autorité Palestinienne de l'Eau (PWA) a signé un contrat avec Arab Brothers Ltd le 5 avril 2016 pour la construction de ces infrastructures d'eau. Les travaux devraient être achevés dans les prochains 10 mois et permettront notamment au Syndicat Intercommunal (JSC) de fournir des compteurs prépayés eau à tous leurs clients.

Le JSC couvre les communes de Tubas, Aqqaba, Tammoun et Tayasir. Opérationnel depuis 2012, il est reconnu pour son expérience dans la gestion de compteurs d'eau prépayés. Il travaille étroitement avec un autre conseil conjoint de service dans la région : le Maythaloun JSC. Les deux JSC ont été créés avec le soutien de l'Autorité palestinienne de l'eau et  l'AFD. Une canalisation relie les deux JSC dans l'objectif de couvrir les besoins en cas de défaillance des installations de production chez le voisin.

Dans la continuité du projet eau à Tubas

Le financement de l'AFD fait suite à une première phase d’investissements de 9,5 millions d'euros pour améliorer les infrastructures d’eau potable et la gestion de l’eau dans le gouvernorat de Tubas.  Durant la première phase du projet, des nouveaux puits ont été créés dans Tubas et Tammoun, un nouveau réseau d'eau mis en place ainsi que de nouveaux compteurs d'eau prépayés installés dans le village de Tammoun.

 

 



 
   
1 
2 
3  4  5   ... 
 
 
Archives

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus