Projets : Les secteurs d'intervention en Tunisie

Les projets financés par l'AFD répondent à un processus de sept étapes essentielles : la phase d’identification, l’étude de faisabilité, l’évaluation et le plan de financement, la décision de financement, la convention de prêt ou de subvention, la phase de suivi et de supervision et le rapport d’achèvement (interne) et l’évaluation (externe)

► Découvrez en détail le cycle du projet

Transparence et Redevabilité

► En savoir plus sur l'ensemble de nos projets en Tunisie

► Développement urbain [+]

Plus des deux tiers de la population tunisienne vit actuellement en ville. Ce phénomène de concentration urbaine génère des enjeux de développement urbain très fort, notamment en direction des populations les plus vulnérables. L’AFD, dont le financement du développement urbain est l’un des cœurs de métiers, accompagne depuis près de vingt ans les politiques du gouvernement tunisien dans ce domaine. Elle a notamment concentré son action sur le financement d’opérations de réhabilitation de quartiers populaires en périphérie des grandes villes. Elle a noué un partenariat étroit avec les autorités dans ce domaine et promeut des approches nouvelles, comme des opérations de réhabilitation des medinas. Au total, grâce à un volume de financements cumulés jusqu’à présent de plus de 130 M€, l’AFD a contribué à la réhabilitation de près de mille quartiers touchant une population de deux millions de personnes. Elle finance aujourd’hui un nouveau programme aux côtés d’autres bailleurs européens qui se traduira par la réhabilitation d’environ cent vingt grands quartiers et un accompagnement des autorités dans la structuration de la politique de la ville.

Nos projets

   
       

 

► Transport [+]

Considérant les transports comme un pilier du développement durable des villes, l’AFD accompagne deux des plus importants projets en la matière en Tunisie qui contribuent à la structuration du Grand Tunis, principal pôle urbain en Tunisie et à l’amélioration des conditions de vies de la population par le développement d’un mode de transports propres mais aussi la desserte de quartiers défavorisés. L’AFD a attribué un financement de 40 M€ au Gouvernement tunisien pour un programme de modernisation du réseau de métro léger. L’extension de la ligne sud, qui est un des piliers de ce programme, concerne ainsi une population de cent vingt mille personnes. Elle finance également à hauteur de 50 M€ le projet de développement du Réseau Ferroviaire Rapide du Grand Tunis, aux côtés d’un pool de bailleurs européens dont elle est chef de file. Les lignes construites accueilleront à terme trois cent cinquante mille personnes par jour.

Nos projets

   
       

 

► Formation professionnelle et enseignement supérieur [+]

Depuis de nombreuses années, le chômage des jeunes constitue l’un des principaux enjeux de développement du pays. Afin de promouvoir une bonne adéquation entre les besoins de l’économie et l’offre de travail, l'AFD accompagne le dispositif de formation professionnelle. Ainsi, grâce à des financements cumulés atteignant désormais 90 M€ elle a accompagné environ vingt cinq centres pour une population d’environ treize mille apprenants. Au-delà des investissements de construction et de réhabilitation des structures, l’AFD accompagne également l’ingénierie nécessaire à la formation des formateurs. Elle a également mis en place des financements visant à renforcer le partenariat être le dispositif public de formation et les branches professionnelles. Actuellement elle accompagne des secteurs divers comme le BTP ou la soudure et la construction métallique, mais aussi des secteurs à très forte valeur ajoutée comme l’aéronautique.

Nos projets

     
       

 

► Développement rural et agricole [+]

Plus d’un tiers de la population tunisienne est rurale et se concentre dans des gouvernorats où l’agriculture constitue une part essentielle de l’activité économique et où l’accès aux services et moyens de production de bases (eau potable et irrigation) sont les plus faibles. Par ailleurs, la Tunisie fait partie des pays les moins dotés en eau douce de la planète et l’agriculture qui consomme 80% de la production d’eau douce du pays est confrontée aux premiers effets du changement climatique.

Dans ce contexte, l’AFD s’emploie à contribuer, à travers ses financements, à :

i) une gestion intégrée des ressources naturelles et une gestion efficace de l’eau agricole;

ii) à améliorer l’accès aux services de bases, eau potable en particulier, en zone rurale;

iii) à promouvoir la création de valeur ajoutée et d’emplois agricoles.

Nos projets

       

 

► Eau et Assainnissement [+]

La Tunisie est de façon structurelle un pays en situation de stress hydrique critique. Avec un quota par habitant des ressources hydrauliques renouvelables actuellement de l’ordre de 400 m3/hab/an, la Tunisie appartient au groupe des pays les moins dotés en eau douce de la planète. En outre, la pression sur la ressource s’accroit liée à la croissance démographique (13 millions d’habitants attendus pour 2030), au développement de l’activité économique et au changement climatique.

L’AFD accompagne les acteurs du secteur de l’eau et de l’assainissement  pour sécuriser et renforcer l’approvisionnement en eau potable du pays, et pour développer la couverture et les capacités d’assainissement.

Nos projets

       

 

► Environnement [+]

Nos projets

       

 

► Secteur privé [+]

Le Groupe AFD intervient en faveur du secteur privé en Tunisie depuis 1992, et se décline à travers les financements de PROPARCO et de l’AFD en faveur des PME et d’une façon générale de toutes les initiatives œuvrant à la création d’emplois et de valeur ajoutée. Concrètement, le Groupe appuie la Tunisie avec différents types d’instruments :

(i) l’intervention en capital (en direct ou via des fonds d’investissement) afin de répondre aux besoins en fonds propres des entreprises ;

(ii) les mécanismes de garantie (ARIZ) pour pallier aux difficultés d’accès des PME au financement bancaire ;

(iii) l’apport de ressources longues, à des conditions plus ou moins bonifiées, pour encourager par exemple la mise en œuvre de politiques publiques (efficacité énergétique, tourisme, microfinance…) ;

(iv) les services non financiers aux entreprises (clusters, pôles de compétitivité, appui à la création d’entreprises, soutien à l’entreprenariat,…).


Nos projets

       

 

Mise à jour en décembre 2013

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus