Contact Presse

Communiqués

logo

L’IRD et l’AFD renforcent leur coopération en faveur de la recherche pour le développement

15/12/2015

Anne Paugam, directrice générale de l'AFD, et Jean-Paul Moatti, président-directeur général de l’Institut de recherche pour le développement (IRD), ont signé ce jour un accord-cadre de partenariat. Cet accord vient renforcer la coopération entre les deux institutions, ceci permettant de mieux répondre aux enjeux du développement durable, inscrits à l’agenda 2030 des Nations Unies.
 

L’accord-cadre, signé pour une durée de trois ans, confirme l’intérêt commun de l’IRD et de l’AFD de renforcer le positionnement de la recherche pour le développement en France, en Europe et à l’international, et de contribuer, par ce biais, aux Objectifs du développement durable (ODD) adoptés par les Nations Unies en septembre 2015.

Signature de l’accord-cadre de partenariat IRD/AFD, par Anne Paugam et Jean-Paul Moatti, en présence de Jean-Marc Châtaigner, directeur général délégué de l’IRD.
crédit : AFD/ Dominique Fradin

Il favorise la mise en place d’actions conjointes dans différents domaines : recherche, formation et renforcement des compétences, innovation et valorisation des résultats de recherche, communication et diffusion de la culture scientifique et technique.

Ces actions seront conduites dans des thématiques prioritaires, qui s’inscrivent dans le cadre des ODD : sécurité alimentaire, santé, ressources en eau, villes durables, changement climatique, océans et ressources marines, désertification, biodiversité. L’accord encourage également la réalisation de projets conjoints dans les thématiques transversales, comme l’énergie, la gouvernance, les dynamiques sociodémographiques et migratoires.

Initiée en 2005, le partenariat entre l’IRD et l’AFD s’est renforcé depuis 2012, avec la réalisation de nombreuses actions de recherche et de formation* :

  • le programme Sud expert plantes développement durable (SEPDD)  qui doit permettre l’amélioration des politiques publiques et les pratiques du secteur privé pour la protection des plantes. dans les pays du Sud,
  • le programme GeoForAfri , qui a pour objectif de renforcer les capacités de recherche et l’accès aux données satellitaires pour le suivi des forêts en Afrique de l’Ouest et centrale.
     

*en collaboration avec le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM)

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus