COP22 : Le temps de l'action

 

La 22ème session de la Conférence des Parties de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP22) se tiendra à Marrakech du 7 au 18 novembre 2016.

Cet événement se tient suite à la signature historique d’un premier accord universel sur le climat lors de la COP21 de décembre 2015 : l'Accord de Paris adopté par 195 pays.

Cet accord vise à limiter la hausse de la température de la planète "bien en deçà de 2°C". Pour ce faire, les Etats se sont fixés l’objectif de réduire leurs émissions de CO2 de 50% d’ici à 2050, et de 100% d’ici à 2100.

Présente à la COP22, l’AFD confirme son implication en faisant connaître des solutions concrètes conciliant climat et développement et en proposant des actions de sensibilisation à ces questions.

 

Contes, concours de dessins, festival de films documentaires, conférences : tout un programme de sensibilisation à découvrir pendant la COP 22 !

Découvrir le programme

 

« A l’avenir, le monde sera plus vert » : entretien avec Pierre Forestier, responsable de la division Climat, sur la dynamique enclenchée depuis la COP 21.

 ► Lire l'entretien 


Concilier climat et développement, c'est possible

La grande diversité des outils financiers de l’AFD permet de soutenir des projets innovants et de répondre à la variété des situations rencontrées dans la lutte contre le changement climatique. L’AFD s’engage pour des solutions efficaces associant lutte contre le dérèglement climatique et développement durable.

 

 

Les solutions de l'AFD pour le climat

 

Soutenir le développement des énergies renouvelables [+]

Construire une centrale solaire et réduire la dépendance aux énergies fossiles

La consommation énergétique du Maroc connaît une croissance rapide (7% par an), et le pays souffre d’une dépendance considérable (97 % de l’électricité est importée). Le gouvernement a lancé en 2009 le plan solaire marocain, avec l’objectif de produire 2 000 MW d’électricité solaire d’ici 2020.

L’AFD soutient la construction, près de Ouarzazate, de la première centrale solaire (Noor) à concentration thermodynamique. Ce projet réduira signifi cativement l’impact négatif des importations d’énergies fossiles sur le budget de l’État et sur sa balance commerciale, ainsi que les émissions de gaz à effet de serre.

► La plus grande centrale solaire du monde

Financer les démarches de développement durable des villes [+]

Adapter le réseau de transport public urbain et renforcer la cohésion sociale

Chaque jour, plus 650 000 personnes franchissent la vallée du Bouregreg, au Maroc, qui marque la limite entre les communes de Rabat et de Salé. La dégradation des modes de transport en commun et la forte croissance des transports individuels occasionnent des embouteillages, des pollutions atmosphériques et sonores, et nuisent au développement économique et à la cohésion sociale de l’agglomération.

L’AFD a financé un réseau de tramway reliant les deux communes pour reconquérir l’espace urbain, tout en respectant l’environnement. Le doublement prévu du réseau actuel (20 km) desservira de nouvelles zones urbaines.

► Le tramway à Rabat

Soutenir les investissements privés climat [+]

Moderniser les hammams et diminuer leur impact environnemental
 

Le hammam, élément incontournable de la culture marocaine, est un gros consommateur de boisénergie et d’eau. Dans un contexte de raréfaction de ces ressources au Maroc et d’augmentation de leur prix, la modernisation énergétique des hammams devient une nécessité à la fois environnementale et économique, dont dépend leur pérennité.

Le FFEM finance un programme d’introduction de technologies et de pratiques propres et économes dans 40 établissements. Ce projet réduit la pression sur les forêts marocaines, la consommation d’eau et les émissions de gaz à effet de serre. Il contribue également au développement de la culture de l’investissement durable.

► En savoir plus sur le programme Hammams durables du Maroc

L’AFD : un acteur majeur du financement climat [+]

Avec l’engagement de près de 2,9 milliards d’euros de financements climat pour la seule année 2015, l’AFD est l’un des principaux financeurs publics internationaux de la lutte contre le changement
climatique.

Les outils de financement climat de l’AFD [+]

L’AFD finance une grande diversité d’actions et démontre l’existence de solutions positives et réalistes dans la lutte contre le dérèglement climatique. Elle dispose d’une large palette d’outils financiers (prêts d’investissement, aides budgétaires, garanties, investissements en capital ou en dons et assistance technique), et mobilise également des ressources en provenance de mandats européens et internationaux. Elle valorise fortement les cofinancements avec d’autres bailleurs nationaux et internationaux.

Mise à jour en novembre 2016

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus