Le développement face au changement climatique

L’AFD accréditée par le Fonds vert

09/07/2015

L’AFD vient d’être accréditée comme intermédiaire financier pour la mise en œuvre des financements du Fonds vert pour le climat (GCF) à l’occasion de la 10e réunion du Conseil d’administration du Fonds vert, qui se tient du 6 au 10 juillet 2015 à Songdo en Corée du Sud. Aux côtés de 12 autres entités, dont la Banque mondiale et la Banque européenne de reconstruction et de développement, l’AFD rejoint ce 9 juillet 2015 les sept premières entités accréditées en mars 2015.

 

Lors du sommet climat organisé par le Secrétariat général des Nations-Unies le 23 septembre 2014, le Président de la République française, Monsieur François Hollande, a déclaré que la France contribuerait à hauteur de 1 milliard de dollars pour 4 ans au Fonds vert pour le climat, un des instruments majeurs du financement de la lutte contre le dérèglement climatique et de l’adaptation à ses effets dans les pays en développement.

"Je me réjouis de l’accréditation de l’AFD au Fonds vert qui permettra à l’agence de mettre l’expérience qu’elle a accumulée depuis 10 ans dans la finance climat au service du Fonds vert. Cette accréditation va ainsi permettre de démultiplier les efforts financiers de la France au bénéfice des pays en développement dans le cadre de nouveaux modèles de développement plus résilients aux effets du changement climatique, plus sobres en carbone et donc ... durables. C’est aussi la reconnaissance de la prise en compte par l’AFD des meilleurs standards internationaux" déclare Anne Paugam, directrice générale de l’AFD.
 
"Nous souhaitons que l’expertise de l’AFD puisse être rapidement mobilisée par le Fonds vert pour financer des projets qui auront des effets structurels et de long terme dans la lutte contre le dérèglement climatique. L’AFD souhaite favoriser les interventions dans les pays les plus vulnérables. Elle privilégiera les projets ou programmes qui aident à rediriger les flux de finance non climat vers la finance climat et travailler le plus souvent possible avec les institutions financières locales et régionales. C’est un prolongement et une amplification des actions qu’elle mène depuis plusieurs années" précise André Pouillès-Duplaix, Directeur du département des appuis transversaux à l’AFD.
 
Depuis 2005, le Groupe AFD a engagé quelque 17 milliards d’euros, dont 2,9 milliards pour la seule année 2014, pour le financement de projets de développement à co-bénéfices climat, ce qui témoigne de l’importance grandissante des enjeux climat dans ses activités. L’engagement de l’AFD repose en effet sur trois piliers :

  • Un engagement financier pérenne et ambitieux en faveur du climat représentant 50% des octrois de l’AFD dans les pays en développement et 30% des octrois de sa filiale PROPARCO en faveur du secteur privé ;
  • Une mesure systématique de l’empreinte carbone des projets financés selon une méthodologie robuste et transparente ;
  • Une politique de sélectivité des projets au regard de leur impact sur le climat, tenant compte du niveau de développement des pays concernés.

 

A propos du Fonds vert pour le climat (Green Climate Fund ou GCF)
 
Créé lors de la conférence climat de Cancun en 2010 (COP17), le Fonds vert pour le climat est destiné à devenir un des instruments majeurs du financement de la lutte contre le dérèglement climatique et de l’adaptation à ses effets dans les pays en développement.

Les 24 membres du Conseil d’Administration du Fonds vert pour le climat, qui représentent un nombre égal de de pays en développement et de pays développés, s’efforcent de rendre ce Fonds opérationnel depuis leur première réunion en août 2012.

Le Fonds vert ne mettra pas en œuvre les fonds directement mais travaillera via des intermédiaires financiers et agences de mise en œuvre qui doivent être accréditées. Le processus d’accréditation, formellement ouvert mi-novembre 2014,  doit statuer sur la conformité des procédures et pratiques des entités candidates aux standards du Fonds vert pour le climat.

En 2014, le Fonds vert pour le climat a adopté les politiques et cadres essentiels pour recevoir, gérer, programmer et décaisser des financements ainsi que mesurer et comptabiliser ses résultats et impacts. Le processus de capitalisation, initié en juin 2014, a abouti en décembre 2014 à des promesses de contribution à hauteur de 10,2 milliards USD.
 

Voir les publications des études d'impact environnemental et social des projets Fonds vert



"Inde, entre climat et développement", Totem d'argent aux Deauville Green Awards

16/06/2015

L’AFD et le FFEM ont recueilli le 11 juin 5 récompenses aux Deauville Green Awards qui priment les meilleures productions audiovisuelles pour l’environnement et le développement durable. Plus de 300 films étaient en lice. "Inde, entre climat et développement" a été récompensé d'un Totem d'argent dans la catégorie "Transition énergétique".

En Inde, décongestionner les villes constitue un axe important pour concilier climat et développement. Rien qu'à Bangalore, la population pourrait atteindre 10 millions de personnes en 2020.

 

 

Les Deauville Green Awards, c'est 300 films en compétition provenant de 30 pays dans le monde ! En plus de récompenser des films dans les domaines du développement durable et de l’environnement, cet événement propose de nombreuses actions à destination des festivaliers et du grand public, afin de les sensibiliser aux enjeux du développement durable.

 



"L'énergie des îles, de La Réunion à Maurice", Totem d'argent aux Deauville Green Awards

16/06/2015

L’AFD et le FFEM ont recueilli le 11 juin 5 récompenses aux Deauville Green Awards qui priment les meilleures productions audiovisuelles pour l’environnement et le développement durable. Plus de 300 films étaient en lice. "L'énergie des îles, de La Réunion à Maurice", film réalisé par NMC production autour d'un projet à l'initiative de l'AFD, a été récompensé d'un Totem d'argent dans la catégorie "Habitat et éco-innovation".

Au sud-est de l’Océan indien, la Réunion et l’île Maurice vivent sous l’influence du climat tropical et subissent régulièrement le passage de cyclones qui peuvent être dévastateurs. Les effets du changement climatique risquent d’augmenter la fragilité des habitants de ces territoires. Comment s’adapter ? Comment penser et construire autrement pour être plus résilient ? Quel est le rôle de l’être humain dans la planification de son avenir ?

 

 

Les Deauville Green Awards, c'est 300 films en compétition provenant de 30 pays dans le monde ! En plus de récompenser des films dans les domaines du développement durable et de l’environnement, cet événement propose de nombreuses actions à destination des festivaliers et du grand public, afin de les sensibiliser aux enjeux du développement durable.

 



L’AFD partenaire du Forum Méditerranéen sur le Climat (MEDCOP21)

15/06/2015

L’AFD était partenaire de la MEDCOP21, le Forum Méditerranéen sur le Climat qui s’est tenu à Marseille les 4 et 5 juin à la Villa Méditerranée.

L’objectif de ce forum était de souligner les enjeux communs face au changement climatique dans une région particulièrement vulnérable, et de proposer un agenda des solutions méditerranéen en amont de la COP21. Organisé par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) et labellisé COP21, le Forum a été ouvert par le Président François Hollande et  clôturé par le Ministre Laurent Fabius. Les allocutions et des débats sont disponibles sur http://www.medcop21.com/

Le rôle des banques de développement  dans le financement  de projets de transition énergétique

Gaël Giraud, chef  economiste de l’AFD, est intervenu lors de la rable ronde « Développement et changement climatique : financement et ingénierie des projets méditerranéens » coordonnée par le Centre pour l’intégration en Méditerranée (CMI). Il a mis en évidence le rôle de l’AFD et des banques de développement  dans le financement  de projets de transition énergétique dans la région. Les savoir-faire existent, comme par exemple, les techniques de conception de bâtiments énergétiquement performants, il faut maintenant réorienter les financements pour soutenir la transition écologique. Gaël Giraud a souligné la nécessité de mobiliser les ressources des marchés financiers  et de réformer les règlementations bancaires pour financer l’émergence de projets d’infrastructures vertes requérant des retours sur investissement longs.

L’implication de l’Agence dans la région « MED » pour renforcer la résilience urbaine

Pierre-Arnaud Barthel, chef de projet à collectivité locales et développement urbain à l'AFD, est intervenu lors de l’atelier « Résilience face au changement climatique » organisé par le CMI. Il a dévoilé l’implication de l’Agence dans la région Méditerrannée pour préparer des projets urbains visant à renforcer la résilience urbaine dans le cadre de l’Initiative de financement pour les projets urbains (UPFI) soutenue par l’Union Européenne pour la Méditerranée. Dans cette région, la diffusion de pratiques liées à l’éco-urbanisme ou à l’écoconstruction est particulièrement recherchée avec les partenaires que ce soit sur l’Eco-cité Zénata au Maroc, ou encore dans le cadre des études en cours avec les opérateurs d’aménagement en Tunisie.

L’exposition "60 Solutions" était présentée dans la Villa Méditerranée.

L’AFD a également  favorisé la venue à la MEDCOP21 de participants des pays du Sud de la Méditerranée à travers le réseau des Agences AFD, le Département Méditerranée et Moyen-Orient, la Division Changement climatique, et  le CEFEB.

 



L'AFD et le FFEM reçoivent 5 prix dont l'or au Deauville Green Awards

12/06/2015

L'AFD a recueilli 5 récompenses hier soir pour les Deauville Green Awards qui priment les meilleures productions audiovisuelles pour l’environnement et le développement durable.
Plus de 300 films étaient en compétition et provenant de 30 pays dans le monde.

L'AFD a reçu, entre autre, le Totem d'OR pour le film institutionnel "Demain, une ville pour chacun produit" à l’occasion du FUM de Medellin.

 

 

Les autres récompenses sont :

  • Totem d’ARGENT pour : Kenya, Dans les pas de Nyokabi
  • Totem d’ARGENT pour : Inde, entre climat et développement
  • Totem d’ARGENT pour : De La Réunion à Maurice, l’énergie des îles
  • Totem d’ARGENT pour : Le dessus des cartes (production FFEM/AFD/IGN/IRD)

 

► Pour voir les autres vidéos



#60solutions au Liban

09/06/2015

L’exposition a été inaugurée vendredi 5 juin à l’Institut français du Liban par l’Ambassadeur Climat, Stéphane Gompertz, en présence de l’Ambassadeur de France au Liban, Patrice Paoli. Le Directeur Général de l’association libanaise « arcenciel », Pierre Issa, est également intervenu pour présenter le projet que l’AFD finance en matière de tri et recyclage des déchets et qui illustre concrètement l’une des 60 solutions présentées dans l’exposition : « Valoriser les déchets » !

 
   
1  2  3 
4 
5   ... 
 
 

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus