Pourquoi l'AFD accompagne le développement urbain

La croissance des villes constitue un des faits majeurs de ce début de millénaire. On compte près d'un million d'habitants en milieu urbain de plus par semaine. A l'horizon 2030, la population mondiale sera de 8 milliards, dont 5 milliards d'urbains. Cette croissance  concernera avant tout les pays relevant de l'aide au développement, dont les villes devront accueillir deux milliards d'habitants de plus en 25 ans.

La ville est un facteur de développement économique et culturel. Elle est consubstantielle du développement des secteurs secondaires et tertiaires. L’emploi en milieu urbain se caractérise par une productivité jusqu’à cinq fois supérieure à celle des campagnes. La ville est aussi l’espace privilégié de la transmission des informations et du savoir, de l’enseignement, de la recherche, des arts et de la vie politique.

En contrepoint de ces vertus économiques et culturelles, les villes peuvent afficher des bilans très négatifs sur le plan de l’organisation physique et de l’équité sociale. La pauvreté urbaine reste largement sous-estimée : plus d’un milliard de personnes vivent actuellement dans des quartiers précaires ou insalubres et ce   chiffre continue à augmenter.

Par ailleurs, la ville accroit les tensions environnementales : la croissance urbaine entraîne des augmentations de la production de déchets, de la consommation d’eau et d'énergie, des pollutions liquides et atmosphériques.   Ces dégradations affectent à leur tour la santé et la qualité de vie des populations urbaines. Ces dysfonctionnements sont le plus souvent évitables : dans certaines villes jusqu’à 60% de l’eau potable sont perdus à cause des fuites et des raccordements illégaux.

La croissance urbaine est donc devenue l’un des défis de la planète pour les prochaines décennies.

Les axes de la stratégie

Mise à jour en janvier 2011

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus