Etude d’impact de programmes de développement agricole en Guinée

© Photo J. Delarue

I - Contexte

La hausse de la productivité dans l’agriculture est l’un des défis majeurs pour assurer la sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté dans les pays en voie de développement. La Guinée est un pays encore majoritairement rural, avec 80 % de sa population vivant de l’agriculture. Après de longues années de fermeture politique, la libéralisation économique entamée dans les années 1980 a permis le développement des marchés agricoles nationaux.

Les bailleurs de fonds se sont engagés en Guinée dans des projets visant à promouvoir tant le développement des productions vivrières pour le marché local (riz, huile de palme, …) que les exportations (café, caoutchouc, …) pour apporter des devises au pays.

II - Question(s) Evaluative(s)

L’évaluation d’impact porte sur deux types de projets emblématiques du développement agricole en Guinée. Le premier concerne la SOGUIPAH, une agro-industrie productrice d’huile de palme et de caoutchouc à laquelle l’Etat guinéen a également confié une mission de développement local et de protection de l’environnement. Le second concerne les aménagements de bas-fonds réalisés avec l’appui de nombreux bailleurs de fonds pour développer la production locale de riz.

Cette évaluation a été menée en Guinée forestière par l’AGROPARISTECH, en partenariat avec le CIRAD et l’Institut de Recherche Agronomique de Guinée (IRAG).

III - Méthode

Cette évaluation traite de l’impact à long terme des projets sur le revenu des agriculteurs. Elle permet de comprendre dans quelle mesure certains agriculteurs ont pu saisir les opportunités liées aux projets, et pourquoi certains en ont été exclus. Elle aborde les effets indirects du projet sur les agriculteurs non bénéficiaires, les marchés locaux et l’environnement.

L’analyse repose sur une méthode d’évaluation d’impact originale, basée sur l’application des outils méthodologiques développés par la chaire d’agriculture comparée de l’AGROPARISTECH. L’analyse approfondie des dynamiques agraires et de la différenciation des systèmes de production permet de mettre en évidence les différents impacts des projets. Une analyse économique des trajectoires des exploitations agricoles – avec et sans projet – permet de quantifier ces impacts.

Les résultats de l’évaluation, menée de 2003 à 2006, sont disponibles.

Documents liés à l’étude et liens utiles

Mise à jour en mai 2011

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus