Mobilité et intégration sociale à Medellin

Télécharger la fiche projet

En Colombie, où l’échelon municipal dispose désormais d’un pouvoir et d’une légitimité considérables, de grandes municipalités ont, ces dernières années, su tirer parti de leur autonomie politique et financière pour mener des politiques novatrices et initier des changements en profondeur.

© Bénédicte Gazon, AFD
© Bénédicte Gazon, AFD

Il en va ainsi de Medellin qui, après s’être illustrée par des taux de criminalité rarement atteints, semble être passée, depuis 2004, « de la peur à l’espérance» (selon le slogan de campagne du maire Sergio Fajardo). A cette date, une nouvelle équipe municipale, convaincue que la violence plongeait ses racines dans des inégalités sociales profondes, a promu « l’urbanisme social », une approche urbaine ciblée sur les quartiers les plus défavorisés, afin de les réintégrer dans la dynamique urbaine.

L’outil privilégié d’intervention est le « Projet Urbain Intégral » (PUI), conceptualisé et mis en œuvre par l’Entreprise de Développement Urbain de Medellin, qui dispose à la fois de ressources importantes et de l’ensemble des leviers de l’action publique, pouvant ainsi mener des interventions urbaines cohérentes et de grande ampleur. Fin 2011, quatre PUI auront été réalisés, transformant radicalement les conditions de vie de plus de un million d’habitants parmi les plus pauvres.
 

Objectifs

Ce projet contribue au financement du PUI centro-oriental, zone composée de deux communes, où vivent près de 400 000 personnes, en majorité pauvres. Il a pour finalité d’améliorer durablement les conditions de vie des populations en contribuant à la construction d’une ville durable, à la fois socialement inclusive, économiquement dynamique et verte.

Descriptif du projet

Ce volet « transport », dont le coût total s’élève à 250 millions de dollars, a pour objet de financer un « couloir vert », système de « transports propres et aimables avec l’environnement et la communauté », composé d’un tramway, qui desservira, sur une distance de 4 kilomètres, le vallon d’Ayacucho, et de deux lignes de métro câble, pour désenclaver deux quartiers sur les collines. L’ensemble des activités habituellement réalisées dans ce type de projet seront financées : animation communautaire, achat de foncier, travaux d’infrastructures (déplacements des réseaux, génie civil et équipements fixes, tels que plateforme, rail, câble, stations, équipements électromécaniques…) ; équipements (tramway, cabines, fournitures électromécaniques pour les câbles), etc.

Impact

En soutenant un PUI et son « couloir vert », ce projet contribue au développement des villes durables (« ciudades amables ») en Colombie, objectif majeur du plan de développement du pays. Ses principaux effets attendus sont d’ordre économique (contribution à la croissance économique par un appui aux investissements et à l’attractivité de la ville), sociaux (lutte contre la violence, contre l’exclusion sociale et amélioration durable des conditions de vie des populations pauvres), environnementaux (soutien au développement d’infrastructures « propres »).

Date et montant

Il s'agit d'un prêt direct de 250 millions de dollars à la municipalité de Medellin, sans garantie de l’Etat. Approuvé en juillet 2010 et signé le 10 mai 2011, ce concours financier est en cours de décaissement (environ 40% restant à verser).

Women's forum, le miracle de Medellin par Sarah Marniesse



 
Mise à jour en juillet 2014

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus