Côte d'Ivoire

Première puissance régionale d’Afrique de l'Ouest, la Côte d’Ivoire entend devenir un pays émergent en 2020. Elle doit pour cela réduire la pauvreté et les inégalités qui touchent sa population et tout mettre en œuvre pour favoriser l’emploi des jeunes. Partenaire historique du pays, l’AFD l’accompagne dans la réalisation des transitions déterminantes pour son avenir : démographique, sociale, énergétique…
Un jeune homme depuis le balcon regarde la rue animée, Côte d'Ivoire
L’AFD et la Côte d’Ivoire : favoriser l’insertion professionnelle des jeunes et rendre la croissance inclusive
Un jeune homme depuis le balcon regarde la rue animée, Côte d'Ivoire

Promouvoir l’emploi des jeunes

Côte d'Ivoire éducation enfant tableau élève

Promouvoir l’emploi des jeunes

Dans un pays où 42 % des habitants ont moins de 15 ans, l’éducation et la formation représentent des enjeux cruciaux. Et le chômage est l’une des plus grandes inquiétudes des jeunes Ivoiriens. 

L’AFD soutient le système éducatif ivoirien dans son ensemble et agit à tous les niveaux. Nous poursuivons 5 objectifs : 

Améliorer l’offre et la qualité des soins

Côte d'Ivoire santé maternité femmes accouchement

Améliorer l’offre et la qualité des soins

La Côte d’Ivoire est encore marquée par une mortalité maternelle et infantile élevée. En cause : la qualité insuffisante des soins de santé, une pénurie de personnel qualifié et d’équipements, et le manque d’accessibilité des services, notamment en milieu rural. 

A travers le C2D, l’AFD soutient le système de santé ivoirien pour améliorer la santé des populations les plus vulnérables. Notre appui vise à :

Développer les infrastructures

Côte d'Ivoire rue animée

Développer les infrastructures

Une circulation améliorée
Les infrastructures de transport ivoiriennes, certes importantes, ont été construites au cours des années 60 et 70. Leur modernisation est une priorité du Plan national de développement de l’État. 
L’AFD s’engage en finançant, entre autres, la réhabilitation de « La route du Nord » sur 230 km, celle du Pont Houphouët Boigny à Abidjan et la construction de 14 ponts métalliques sur des axes ruraux. 
Nous renforçons aussi les capacités des principaux acteurs du secteur, comme l’AGEROUTE et le Fonds d’entretien routier.

De l’eau potable pour tous
L’AFD renforce l’accès à l’eau potable en Côte d’Ivoire. Près d'un million de personnes ont ainsi bénéficié de programmes d’urgence. À Abidjan, les efforts ont porté sur la production et les réseaux de distribution, et le branchement de 23 000 ménages. Nous accompagnons également le pays dans la gestion intégrée des ressources. Et nous avons financé l’installation d’un réseau piézométrique pour surveiller la nappe d’Abidjan.

Des campagnes électrifiées
L’accès à l’électricité en milieu rural est une priorité. L’objectif du gouvernement : raccorder l’ensemble des localités de plus de 500 habitants. 
L’AFD finance le raccordement de 350 localités et une campagne de branchements sociaux de 130 000 ménages. En outre, nous accompagnons la réhabilitation du barrage de Buyo pour une plus grande capacité de production.

Vers une Côte d’Ivoire « connectée » 
Afin d’améliorer l’accès des Ivoiriens à Internet, l’AFD travaille en partenariat avec l’Agence Nationale du Service Universel des Télécommunications (ANSUT) pour déployer un réseau de 5 000 km de fibre optique sur l’ensemble du territoire.
 

Dynamiser une agriculture durable

Côte d'Ivoire agriculture homme

Dynamiser une agriculture durable

Le secteur agricole joue un rôle clé dans l’économie du pays (28 % du PIB).

Des ressources naturelles conservées
Le développement agricole s’est souvent fait au détriment de la préservation des ressources naturelles. Parmi les premiers touchés, le domaine forestier et le réseau d’aires protégées qui connaissent une dégradation alarmante. 
L’AFD accompagne l’Office Ivoirien des Parcs et Réserves et la Fondation des Parcs et Réserves de Côte d'Ivoire afin de renforcer les capacités de suivi, de gestion et de préservation de trois parcs nationaux et réserves forestières. Nous appuyons le mécanisme REDD+ et le suivi spatial des terres pour lutter contre la déforestation. Nous travaillons en plus avec la SODEFOR sur la gestion durable de 92 forêts classées.

Des filières agricoles durables
La Côte d’Ivoire n’échappe pas au changement climatique. Ses effets menacent la sécurité alimentaire de la population et l’activité d’exportation de produits agricoles. 
Par des actions dans le domaine de l’irrigation, du foncier, du conseil en gestion et de la sécurité sanitaire, l’AFD promeut des changements de pratique agricole et de gestion des ressources, avec des impacts positifs sur la population.
Pour renforcer les filières et les cultures d’exportation, nous avons réhabilité plus de 5 000 km de pistes rurales et fourni 10 000 paires de bœufs et matériels d’attelage pour la filière coton.

Améliorer la gouvernance

Tribunal d'instance de Yopougon, Côte d'Ivoire

Améliorer la gouvernance

Le mandat de l’AFD en matière de gouvernance se décline autour de 3 axes : la gouvernance économique et financière, institutionnelle et citoyenne, et territoriale. Nos interventions portent sur trois domaines : 

  • État de droit et justice : dans le cadre du C2D, l’AFD finance 2 projets pour renforcer le système judiciaire et pénitentiaire, et promouvoir les droits de l’Homme. Au programme : la construction d'infrastructures (tribunaux, cours d'appel, prisons), des actions de formation, de promotion des droits de l'Homme et de soutien au tribunal de commerce d'Abidjan. 
  • Réforme de l’État et appui institutionnel afin de préparer la décentralisation et de renforcer le système d'état civil. 
  • Gestion des finances publiques : l’AFD favorise le dialogue sur les aspects de gestion de finances publiques (au moyen des appuis budgétaires du C2D). Elle apporte aussi son aide au système statistique ivoirien. 
     

Soutenir le secteur privé

Côte d'Ivoire homme boutique microcrédit

Soutenir le secteur privé

L’AFD soutient le dynamisme des entreprises ivoiriennes et entend veiller à la viabilité du secteur de la microfinance. Elle favorise ainsi l’accès au financement des PME et des institutions de microfinance (IMF) grâce à la garantie de partage de risque ARIZ. Les résultats sont là : depuis 2008, 550 PME ont bénéficié de prêts pour un total de 350 millions d’euros. 

En 2011, l’AFD a appuyé les IMF MicroCred CI et Advans CI pour satisfaire la demande de crédits des artisans et des TPE informelles en milieu urbain. Pour renforcer les capacités de supervision du secteur, elle accompagne le ministère de l’Économie. 

Nous participons également à la mise en place d’un fonds d’investissement local pour l’accompagnement des PME via notre appui à l’institution "Investisseurs & Partenaires en Côte d'Ivoire".

Pour promouvoir les projets « verts » ou à impact social, l’AFD agit aussi via des prêts aux entreprises privées. Nous avons en outre mis en place en 2015 une ligne de crédit avec la SGBCI pour financer des projets d'énergie renouvelable et d'efficacité énergétique. 

Proparco, notre filiale secteur privé, est également présent à Abidjan et a financé depuis 2008 une douzaine de projets dans l’énergie, la banque/assurance, l’agro-industriel et les infrastructures
 

2,6
milliards d'euros engagés sur la période 2011-2017
110 000
enfants scolarisés chaque année grâce au C2D Éducation-Formation-Emploi
48 000
jeunes accompagnés vers l’emploi, le stage ou l’entrepreunariat

Avec 23 millions d’habitants et une croissance économique de 8 % par an depuis 2012, la Côte d’Ivoire est la première puissance régionale d’Afrique de l'Ouest.  

La croissance ivoirienne est de retour et le pays dispose de solides atouts : une population jeune, un secteur agricole puissant et diversifié (1er producteur mondial de cacao et parmi les premiers producteurs de café, coton, caoutchouc), une façade maritime de 520 km et un grand potentiel de ressources minières. Sans oublier des infrastructures importantes parmi lesquelles un vaste réseau routier et le port d’Abidjan, 2e port d’Afrique subsaharienne. 

Mais plusieurs défis de taille sont à relever. À commencer par ceux posés par le chômage des jeunes, la pauvreté qui touche plus de 46 % des Ivoiriens ou les fortes inégalités d’accès aux services sociaux (éducation et santé). 

Le gouvernement veut donner une nouvelle ambition au pays : il mène ainsi plusieurs grandes réformes dans le cadre du programme national de développement (PND) 2016-2020. L’objectif : stimuler la croissance et transformer structurellement l’économie pour accéder au statut de pays émergent en 2020.

Partenaire du pays depuis 1954, l'AFD accompagne les transitions de la Côte d’Ivoire et les programmes mis en œuvre par l’État ivoirien pour une croissance pérenne et inclusive. Depuis 2012, son soutien s’inscrit principalement dans le cadre de deux contrats de désendettement et de développement (C2D) pour un montant total d’1,7 milliard d’euros. D’autres outils sont déployés : subventions, prêts aux secteurs public et privé, garanties aux banques, assistance technique et dialogue stratégique. Actions auxquelles s’ajoute celle de Proparco, filiale secteur privé de l’AFD

Au total, nous avons engagé près de 2,6 milliards d'euros depuis 2011. 
 

Carte interactive
Thématiques
Type de financement
Antennes
Filtres

Thématiques

  • Eau et assainissement
  • Emploi et prospérité partagée
  • Faim et alimentation
  • Forêts et biodiversité
  • Infrastructures
  • Paix et justice
  • Réduire les inégalités
  • Santé
  • Villes durables
  • Éducation

Type de financement

  • Contrat de désendettement et de développement (C2D)
  • Subvention

Antennes

Display local antennas

Filtres

Lancer la recherche
Voir la carte de tous les projets

Côte d'Ivoire : Justice pour tous

En Côte d’Ivoire, le gouvernement s’est engagé en 2012 dans un ambitieux programme de refonte du système judiciaire. Infrastructures, formation des magistrats, accès à la justice pour tous, justice des mineurs, conditions de vie des détenus... : tout est fait pour renforcer l’État de droit sur l'ensemble du territoire et répondre aux attentes de la population.
En Côte d’Ivoire, le gouvernement s’est engagé en 2012 dans un ambitieux programme de refonte du système judiciaire. Infrastructures, formation des magistrats, accès à la justice pour tous, justice des mineurs, conditions de vie des détenus... : tout est fait pour renforcer l’État de droit sur l'ensemble du territoire et répondre aux attentes de la population.
En savoir plus

Téléchargement

Document de recherche

Cocoa farmers’ agricultural practices and livelihoods in Côte d’Ivoire

Cocoa production in Côte d‘Ivoire has more than doubled over the last four decades, from 565 thousand tons in 1984 to approximatively 1.5 million tons in recent years. This increase has ...
Dec 2016
Publication institutionnelle

Profil Genre Afrique

Les « Profils Genre Pays » ont pour objectif d’appuyer les équipes (siège et agences) à développer un dialogue et faciliter la mise en réseau avec nos partenaires dans ...
Dec 2016