A travers son appui à la Ville de Lomé, l'AFD envisage concilier croissance urbaine et climat par l'assainissement de l'environnement de vie des populations et l'amélioration de la gestion des services urbains essentiels.
Contexte

Dans un contexte de sortie de crise, la restauration des capacités des maîtrises d’ouvrage est balbutiante et l’accompagnement de la coopération internationale (AFD, UE, BOAD, Banque Mondiale,…) progressif. La Mairie de Lomé connaît une première reconstitution de ses services et de ses équipes, grâce notamment aux actions mises en place dans le cadre du premier Programme d'environnement urbain de Lomé (PEUL), mais dispose encore à ce stade de peu de moyens pour faire face aux urgences des investissements nécessaires à un développement urbain maîtrisé. L’accès aux services essentiels des habitants est une priorité pour la ville. Le mandat de l’exécutif municipal nommé en octobre 2009 est clair : donner un nouveau visage à Lomé en renouant avec un système d’assainissement solide efficace. La Mairie fournit aujourd’hui un premier effort de planification et de programmation de ses activités pour penser la ville de demain, mais ces nouveaux modes opératoires demeurent timides et il est impératif de les renforcer afin de les viabiliser dans le temps.

Descriptif

Au même titre que le premier programme PEUL, le projet vise à améliorer durablement les conditions de vie des habitants de Lomé à travers l’assainissement de l’environnement urbain et l’accès aux services essentiels à la population. Le PEUL II s’oriente ainsi vers quatre objectifs : amélioration durable de la gestion et du stockage des déchets solides urbains ; structuration et la modernisation de la gestion municipale ; optimisation des ressources financières locales ; amélioration de la planification urbaine et de la gestion des services urbains. Gestion des déchets solides urbains de la ville de Lomé : les actions viendront consolider la filière de gestion des déchets solides urbain mise en place dans le cadre du PEUL I à travers : la construction d’un centre d’enfouissement technique avec mise en place d’un mécanisme de développement propre un appui aux structures de précollecte et collecte des déchets à travers la mécanisation et la professionnalisation du secteur le développement d’activités de valorisation et de recyclage des déchets solides (plastiques, papiers, ferrailles…) le renforcement de la sensibilisation des habitants aux bonnes pratiques en matière d’hygiène et de salubrité publiques. Appui au financement des investissements de la municipalité : le PEUL II viendra renforcer les trois axes d’interventions du PEUL I, à savoir : l’amélioration de la mobilisation et de la gestion des ressources financières locales : consolidation de l’opération d’adressage de la ville de Lomé, mise en place d’un partenariat opérationnel avec la Direction générale des impôts ; la restauration des capacités de maîtrise d’ouvrage de la municipalité avec un soutien ciblé à la Direction des services techniques ; la mise en place d’une politique municipale de planification urbaine et de gestion des services urbains. Une assistance technique internationale et locale, résidente et ponctuelle, sera placée au sein du projet pour épauler la municipalité dans la conduite des activités.

Impacts

Avec pour priorité l’accès aux services essentiels des habitants de Lomé, le projet permettra d’améliorer sensiblement les conditions sanitaires et sociales des habitants de Lomé en misant notamment sur la maîtrise de l’assainissement solide selon les normes internationales et la sensibilisation des populations aux bonnes pratiques environnementales.

04/08/2011
Date de début du projet
31/12/2016
Date de fin du projet
5 ans
Durée du financement
Ville de Lomé
Localisation
Outils de financement
Délégation spéciale de la ville de Lomé
Bénéficiaires