Archipel de 1 628 km² situé dans l’arc antillais, la Guadeloupe est composée de deux îles principales séparées par la Rivière Salée : la Basse-Terre, qui comprend le chef-lieu administratif, et la Grande-Terre, où se trouve l’agglomération de Pointe-à-Pitre au centre de l’activité économique du territoire. L’archipel compte également trois dépendances, les « îles du Sud » : Marie-Galante, l’archipel des Saintes et la Désirade. Au total, au 1er janvier 2014, le territoire regroupe une population de 403 750 habitants. Auparavant rattachées administrativement à la Guadeloupe, les « îles du Nord », Saint-Martin et Saint-Barthélemy, ont choisi de changer de statut en 2007, devenant des collectivités d’outre-mer (COM).

À l’instar des autres départements et régions d’outre-mer (DROM), la Guadeloupe est régie, conformément à l’article 73 de la Constitution, par le principe de l’identité législative. Toutefois, suite aux réformes constitutionnelles de 2003 et 2008, des adaptations aux lois et aux règlements sont possibles lorsqu’elles sont motivées par « les caractéristiques et contraintes de ces collectivités ». Par ailleurs, les DROM, à l’exception de La Réunion, peuvent être habilités à fixer eux-mêmes les règles applicables sur leur territoire dans un nombre limité de matières relevant du domaine de la loi, en dehors des matières régaliennes. La Guadeloupe présente par exemple la spécificité de disposer d’une habilitation permettant à la région de délibérer dans le domaine de l’énergie.
pdf : 1.92 Mo
pays / région : Guadeloupe
pages :
40
disponible aussi en : fr