Le Mali est un pays en sortie de crise. Il souffre de nombreuses fragilités qui menacent sa stabilisation durable. Il a vu le développement sur son territoire de groupes terroristes, ce qui a conduit à l’intervention militaire française Serval de janvier 2013, relayée, depuis août 2014, par l’opération Barkhane et par la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma). Les négociations inter-maliennes ont abouti à la signature d’un accord de paix par toutes les parties prenantes du processus. Ces éléments laissent espérer une stabilisation politique durable. La mise en œuvre du cadre d’intervention pays se situera donc à un moment important et devra faire preuve de flexibilité, afin de pouvoir répondre aux attentes vis-à-vis de l’Agence, en lien avec les dynamiques politiques à l’œuvre au Mali et dans l’ensemble de la zone sahélienne.

Les secteurs privilégiés sont :
• l’hydraulique urbaine
• l’énergie
• l’éducation, en particulier au nord du pays, et la formation technique et professionnelle
• l’agriculture et le pastoralisme
• les appuis directs aux acteurs économiques privés
pdf : 1.61 Mo
pays / région : Mali
pages :
28
disponible aussi en : fr