Mayotte est la quatrième île de l’archipel des Comores, située à l’entrée du canal du Mozambique, à mi-chemin entre le continent africain et Madagascar. Elle est devenue française suite à sa colonisation au XIXe siècle mais s’est désolidarisée de la marche vers l’indépendance de l’archipel. Par la consultation de 1974, confirmée par le référendum de 1976, la population mahoraise s’est prononcée en faveur du maintien dans la République française. Mayotte est depuis revendiquée par l’Union des Comores voisine qui se réfère à la norme coutumière consacrant le principe selon lequel une décolonisation doit s’effectuer dans le cadre des anciennes frontières coloniales en préservant l’intégrité du territoire. À l’inverse, la décision française s’appuie sur le principe du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Ce différend franco-comorien ne peut faire oublier les profonds liens historiques, ethniques et culturels existant entre les quatre îles comoriennes. Ceux-ci et les différences d’attractivité entre les îles expliquent les importants flux migratoires, souvent illégaux, vers Mayotte.

C’est donc dans un contexte à la fois complexe, changeant, porteur d’espoirs et de défis que l’Agence propose d’adopter un cadre d’intervention pour la période 2016-2020, dont l’axe majeur est d’accompagner et de faciliter les mutations en cours sur le territoire.
pdf : 1.77 Mo
pays / région : Mayotte
pages :
36
disponible aussi en : fr