• logo linkedin
  • logo email
L’agroécologie paysanne, clé de voûte d’une gouvernance démocratique des ressources locales et de systèmes agricoles et alimentaires durables, porteurs d’un développement inclusif et harmonieux des territoires.
Descriptive

Les systèmes agricoles et alimentaires actuels ont des conséquences sociales (vulnérabilité économique, insécurité alimentaire), écologiques (diminution de la biodiversité, perte de fertilité) et politiques (violation des droits) de plus en plus violentes. Il est nécessaire de repenser les modes de production et de consommation ainsi que les modes de gouvernance des territoires et de proposer des alternatives plus durables humainement et écologiquement. 

L’objectif général du TAPSA est de contribuer à la souveraineté alimentaire au sein des territoires, en appuyant une dynamique de mobilisation et de renforcement des paysans, paysannes et des acteurs de la société civile engagées pour une transition vers l’agroécologie. Le programme vise donc à :

  • soutenir, développer ces alternatives, basées sur l’adoption et la promotion de l’agroécologie paysanne et  une gouvernance démocratique des ressources locales
  • de démontrer leur efficacité économique et leurs co-bénéfices environnementaux, politiques et sociaux (dimension suivi-évaluation et capitalisation)
  • de les diffuser/partager auprès d’un grand nombre d’acteurs issus de la société civile, institutionnels, citoyens, politiques (dimension plaidoyer, sensibilisation, communication, mise en réseau), et d’appuyer ainsi les conditions nécessaires à leur mise en œuvre à une plus large échelle.
ONG

Le CCFD Terre solidaire, créé en 1961, soutient 753 projets de développement avec 550 partenaires de 63 pays du Sud et de l’Est autour de 5 thématiques : sécurité et souveraineté alimentaire, économie sociale et solidaire, renforcement des sociétés civiles, approche internationale des migrations, instauration d’une paix durable au service du développement et 2 axes transversaux : viabilité écologique-justice environnementale et égalité femmes-hommes.

Partners

Ce programme soutient directement 29 partenaires locaux dans leurs initiatives :

  • onze au Sahel (Mali, Niger, Burkina, Sénégal, Mauritanie), cinq dans les Grands Lacs (Burundi, Rwanda, RDC)
  • six dans les Pays Andins (Colombie, Pérou, Bolivie, Équateur)
  • cinq au Timor Oriental
  • et deux en Afrique du Nord /Moyen Orient (Égypte, Liban).

Ce sont des organisations paysannes, des coopératives, des ONG d’appui au monde paysan, ainsi que des collectifs d’acteurs.

Une quinzaine d’autres organisations participent aux actions de renforcement de capacités, de partage d’expérience et de mise en réseau pour renforcer et alimenter la dynamique collective du programme.

Aimed results
  • Des initiatives qui s’inscrivent dans la transition vers un système alimentaire durable et territorialisé se développent et se multiplient au sein des territoires ;
  • Les autorités et l’opinion publiques sont interpelées, sensibilisées, mobilisées ;
  • Les parties prenantes au programme voient leurs compétences et capacités organisationnelles renforcées ;
  • Elles contribuent à la production de connaissances et co-animent une communauté d’apprentissages sur la transition vers l’agroécologie paysanne ;
  • La mise en réseau et le partage d’expériences favorisent la structuration de réseaux et la mobilisation d’acteurs engagés dans une transition vers l’agroécologie paysanne ;
  • Un dispositif de suivi-évaluation permet de rendre compte des effets et de l’impact de ces pratiques agroécologiques et de la démarche d’accompagnement à cette transition.
Mali, Niger, Burkina, Sénégal, Mauritanie, Burundi, Rwanda, République démocratique du Congo, Colombie, Pérou, Bolivie, Équateur, Égypte, Liban
Location
7 200 000 Euros
Amount of AFD financing
11 761 750 Euros
Total amount of the project
Financing tool
April 2018
Date of the project
4 ans
Project duration
En cours
Status