• logo linkedin
  • logo email
Soutenu conjointement par la municipalité de Lille et l’AFD, ce projet a permis d’améliorer l’accès à l’eau potable du village de Bkassine dans le Sud-Liban.
Context

Le réseau d’adduction en eau potable de la municipalité de Bkassine (sud du Liban) a été fortement dégradé pendant la guerre civile (1975-1990). En 2004, un partenariat entre ce village et la municipalité de Lille a été conclu pour appuyer la gestion des eaux d’un quartier de Bkassine. En 2006, Lille et l’association libanaise Tadamoun wa Tanmia se sont engagées dans la réalisation d’un projet de réhabilitation de tunnels d’adduction en eau potable à Bkassine, d’un montant total de 1,5 million d’euros. En 2007, l’AFD a apporté un cofinancement à ce projet à hauteur de 500 000 euros en subvention.

Description

L’objectif du projet était d’assurer l’alimentation en eau potable de 900 habitations de la municipalité, soit une population d’environ 5 000 personnes. La réhabilitation de 18 tunnels de captage, datant du début du XXe siècle, a consisté à consolider des parois maçonnées et installer un plafond drainant en planches de béton armé. Les tunnels mesurent entre 15 et 35 mètres de long. À la sortie de chaque tunnel, l’eau traverse un bac de dessablage avant d’être reprise par le réseau de collecte.

Impacts

Ce projet a contribué à l’amélioration de la qualité de vie des habitants en facilitant leur accès à une ressource en eau sécurisée (430 mètres cubes d’eau potable par jour). Il a ainsi favorisé des effets directs bénéfiques en termes de santé publique.

28/08/2007
Project start date
01/01/2008
Project end date
Bkassine
Location
Financing tool
500 000
EUR
Financing amount
Municipalité de Bkassine
Beneficiaries
la municipalité de Lille
Co-financiers