• logo linkedin
  • logo email
Pour permettre d’améliorer l’électrification en zone rurale, l’AFD soutient le programme des autorités kényanes visant l’intégration d’électricité d’origine éolienne/solaire dans les mini-réseaux électriques publics
Context

Conséquence d’un territoire vaste à l’habitat dispersé, le taux national d’accès à l’électricité du Kenya est particulièrement bas. Le gouvernement du Kenya souhaite ainsi développer le recours à des sources d’énergie solaire ou éolienne en complément des générateurs diesels. Fort d’une expérience réussie d’hybridation solaire de cinq centres secondaires financée sur budget de l’État, le gouvernement du Kenya a sollicité un financement de l’AFD pour permettre l’hybridation solaire et éolienne de vingt-trois centres secondaires. Parmi eux, douze sont déjà exploités par Kenya Power et onze sont en cours de construction.

Description

Le projet s’articule autour d’une composante d’investissement pour hybrider la production thermique de vingt-trois centres secondaires et d’une composante de renforcement des capacités de Kenya Power. Pour chaque centre, il est prévu d’installer un système hybride diesel-éolien et/ou solaire constitué d’équipements de production et stockage d’électricité et d’un onduleur multifonctionnel. La composante de renforcement de capacité de Kenya Power souhaite apporter les moyens nécessaires pour gérer les systèmes mis en place de manière efficace et durable.

Impacts

Le projet aura pour principaux effets de :

  • Réduire le coût moyen de production d’électricité des centres secondaires de 20 % en moyenne.
  • Contribuer à l’amélioration de la sécurité énergétique du Kenya.
  • Améliorer le tissu économique local en fiabilisant le service d’électricité.
  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre associées à la combustion du diesel.
15/03/2016
Project start date
Kenya
Location
33 000 000
EUR
Financing amount
République du Kenya
Kenya Power
Beneficiaries