• logo linkedin
  • logo email
Pour répondre aux enjeux de mobilité des villes d'Accra et de Kumasi, l'AFD cofinance ce projet qui permettra d’améliorer et de fluidifier la circulation et prévoit un appui institutionnel pour la gestion du transport urbain.
Context

Avec une croissance de la population urbaine estimée à 3,1 % en moyenne par an, la réponse aux besoins urbains, en particulier ceux liés au transport, est devenue l'un des défis majeurs du pays, en particulier dans un contexte d'étalement urbain et d'explosion démographique. 

Actuellement au Ghana, 95 % des transports de passagers et de marchandises sont effectués par voie routière. Dans les zones urbaines, les "tro- tros" (minibus collectifs), les taxis et les voitures individuelles sont les principaux moyens de transport utilisés. L’absence d’infrastructures de transport adaptées (dimension et entretien) est à l’origine de congestion majeure et de pollution environnementale. Un phénomène qui augmente avec le temps.
 

Description

Le projet entend améliorer la circulation routière dans les villes d'Accra et de Kumasi via une combinaison de travaux physiques, d'appui institutionnel pour la gestion du transport urbain et le financement du réseau Bus Rapid Transit (BRT) en site propre. Autre objectif : la promotion de modes de transport durables.

Le projet comprend différents volets : 

  • L'appui institutionnel pour structurer la gestion globale du transport de passagers, en soutenant les acteurs publics et privés dans l'élaboration de politiques de planification et de cadres règlementaires. L’AFD finance ainsi la création d’Urban Passenger Transport Units (UPTUs), dans chacun des districts d'Accra, ainsi que la création d'une structure de coordination (Greater Accra Passenger Transport Executive, GAPTE). Ceux-ci seront responsables de la planification, de la gestion et du suivi du transport urbain dans leur juridiction.
  • Les travaux d'amélioration de la circulation : travaux sur les principaux axes routiers et carrefours afin d’améliorer et de fluidifier la circulation. L’installation de feux de signalisation, l’aménagement d’échangeurs routiers, la construction d'arrêts de bus et le recouvrement des systèmes de drainage font également partie des travaux entrepris sous ce volet.

Les autres axes sont financés par la Banque mondiale : construction d'un système de BRT, planification urbaine, travaux d'intégration et d'évaluation.

Impacts

La construction d'infrastructures routières supplémentaires (système de BRT, échangeurs routiers, système de contrôle des feux de circulation, etc.) réduira la congestion du trafic et ses impacts environnementaux négatifs. Ils permettront également de promouvoir des moyens de transport plus durables.

Ces investissements devraient permettre de réduire la durée des déplacements à Accra et Kumasi et ainsi augmenter la productivité économique en général.

04/03/2008
Project start date
04/03/2017
Project end date
9 ans
Duration of funding
20 000 000
EUR
Financing amount
Achevé
Status
République du Ghana
Ministère des Finances et de la Planification économique
Beneficiaries