• logo linkedin
  • logo email
Le projet CaPFish Aquaculture vise à répondre aux contraintes du secteur de l'aquaculture cambodgien afin d’assurer une croissance plus durable, résiliente au changement climatique et inclusive. Il entend également contribuer à la diversification et l’amélioration de la sécurité alimentaire des populations rurales.
Context

La filière halieutique est d’une importance capitale au Cambodge. Elle contribue de façon significative au PIB national (entre 10 et 18 %) et joue un rôle majeur dans la sécurité alimentaire. Les poissons contribuent à 76 % des apports en protéines animales des ménages. Près de 3 millions de personnes (soit 20 % de la population) sont engagées dans des activités de pêche et d'aquaculture, soit à temps plein soit de manière occasionnelle.
 
La production aquacole est en pleine croissance et majoritairement dominée par des petits producteurs. Son développement actuel soulève un certain nombre de préoccupations environnementales, sociales et économiques. L'aquaculture entre en concurrence directe avec la pêche et la sécurité alimentaire : capture des juvéniles utilisés en tant qu’alevins ou de très grandes quantités d'espèces de faible valeur utilisées comme base d’aliment pour poisson. Le secteur est également confronté à une forte concurrence des pays voisins.
 

Description

Le projet CaPFish est entièrement aligné sur la Stratégie nationale de développement de l'aquaculture et le cadre de planification sectorielle des pêches. Il adopte une politique de soutien qui englobe toutes les composantes de la chaîne de valeur de l'aquaculture en appuyant à la fois sur les secteurs public et privé : écloseries, systèmes d’élevage, production d’aliments, sécurité alimentaire, nutrition.

Il soutiendra la diffusion de pratiques plus durables et adaptées au changement climatique, que ce soit au sein des systèmes extensifs et semi-extensifs (pisciculture en étang, élevage en cage/enclos, polyculture en systèmes intégrés) ou sur des systèmes aquacoles commerciaux sur des espèces de poissons à forte valeur ajoutée, destinées à l’exportation et nécessitant un fort niveau d’intrants (réduction notamment de leur dépendance à l'utilisation de « trash fish »). L’objectif : contribuer à la diversification des revenus et à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages ruraux.

Impacts
  • Création d’une masse de connaissances et de compétences entre les secteurs public et privé, intégration de tous les acteurs, y compris les ménages les moins favorisés et les femmes.
  • Rétablissement des stocks de géniteurs et donc fourniture de juvéniles de qualité aux privés, encadrement et augmentation de la fabrication d’aliment et amélioration des performances de tous les opérateurs.
  • Augmentation de la production et de la valeur ajoutée restant sur le territoire national, accroissement de la compétitivité du Cambodge dans le club des grands pays aquacoles d’Asie du Sud-Est.
     
01/01/2018
Project start date
6 ans
Duration of funding
Provinces autour du Tonle Sap et du Mékong
Location
25 000 000
EUR
Financing amount
En cours
Status
Administration des pêches cambodgienne
Beneficiaries
European Union
Co-financiers

The content of this project information sheet falls under the sole responsibility of the AFD and does not necessarily reflect the opinions of the European Union.