• logo linkedin
  • logo email
Le projet suivant consiste à appuyer la professionnalisation de jeunes et des entreprises de la filière transport-logistique-portuaire.
Context

Situé au débouché de la Mer Rouge et sur la deuxième route maritime la plus fréquentée du monde, le port de Djibouti est un des leaders des activités portuaires dans la région. Il représente à lui seul le quart de l'économie du pays.

Depuis 2000, des investissements dans les infrastructures et des partenariats stratégiques ont été réalisés, consolidant la rôle de Djibouti comme le point d'entrée en Afrique de l'Est. Le gouvernement a cherché à favoriser l'interconnexion des transports et le développement d’un cadre de régulation des professions issues de la filière transport-logistique-portuaire. Constituée d’environ 200 entreprises, elle génère aujourd’hui environ 15 000 emplois directs et indirects (soit 10% de la population active occupée). Le gouvernement a pour priorité d'intégrer les jeunes - 60 % des moins de 30 ans sont au chômage, en les formant selon les standards du secteur fort du pays.

Ce projet est issu d’un partenariat franco-djiboutien entre d’une part, la Chambre de Commerce de Djibouti (CCD) et le Port de Djibouti (PDSA), et d’autre part, l’Association pour le développement de la formation professionnelle Transport et Logistique (AFT) et l’Union des entreprises de Transport et de Logistique de France (TLF). La France partage notamment son expertise concernant l'articulation public-privé.

Description

Le projet se divise en trois facettes :

  • la construction d'un centre de ressources et de compétences assurant la promotion des métiers de la filière, des formations en continue et qualifiantes et un appui-conseil ;
  • la formation et la professionnalisation des acteurs de la filière (mobilisation d’une assistance technique portant sur  la formation des personnels du centre, sur la formation des associations professionnelles et l'appui à la CCD pour la gestion du projet ainsi que l'animation d’un comité regroupant l’ensemble des acteurs de la filière) ;
  • la gestion du projet (suivi-évaluation, audits, communication).
Impacts

À l'issu de ce projet, sont attendus:

  • un centre de ressources et de compétences de la filière transport-logistique-portuaire opérationnel ;
  • des acteurs de la filière formés : les associations professionnelles seront renforcées, des instances de dialogue public-privé opérationnelles, des jeunes formés et insérés, des salariés et des chefs d’entreprises qui ont reçu une formation en continu. On estime que 4 800 jeunes et professionnels seront formés au cours du projet ;
  • une capacité de coordination et de planification de la CCD renforcée.
20/01/2017
Project start date
20/01/2022
Project end date
5 ans
Duration of funding
Financing tool
11 140 000
EUR
Financing amount
Chambre de Commerce de Djibouti (CCD)
Beneficiaries