• logo linkedin
  • logo email
Le système de santé maternelle et néonatale de la Mauritanie est fragile et bénéficie à une faible part de la population. L’AFD contribue à consolider et à élargir l’offre de soins, à l’échelle nationale et régionale.
Context

L’accès à des soins de santé maternelle et néonatale de qualité est difficile en Mauritanie. Les régions pauvres et rurales sont particulièrement touchées.

De nombreuses mauritaniennes accouchent à domicile et ne bénéficient d’aucun suivi pré ou postnatal. Lorsqu’elles sont prises en charge, la qualité des soins est souvent insuffisante : manque de personnel, faibles capacités de réanimation et de transfusion sanguine… La mortalité maternelle était de 602 pour 100 000 naissances vivantes en 2015. La mortalité infantile était quant à elle de 114 pour 1 000.

Malgré les efforts de l’État, la marge de progression reste importante. En 1998, le gouvernement a créé un forfait obstétrical. Ce dispositif d’assurance volontaire permet aux femmes de bénéficier, pour 15 à 17 euros, d’un suivi de grossesse, d’un accouchement dans un centre de santé public et d’une consultation postnatale.

Mais la population a peu recours à ce dispositif : il ne couvre pas tout le territoire et les centres de santé manquent toujours de moyens humains et matériels.

Description

Le projet d’amélioration de la santé maternelle et néonatale « Kechwa Assaba » vise à renforcer l’offre de soins en Mauritanie, en particulier dans l’Assaba, l’une des régions les plus pauvres du pays.

L’AFD soutient ce programme via une subvention de 7 millions d'euros. L’État mauritanien participe à son financement à hauteur de 500 000 euros.

L’objectif du programme est triple : 

  • Au niveau central, élargir l’accès au forfait obstétrical à l’échelle nationale en le mettant en place dans de nouveaux centres de santé et en formant leurs personnels, avec un accent particulier sur l’est du pays ;
  • Au niveau régional, tester de nouveaux dispositifs en Assaba pour améliorer le recours et la qualité des soins : création de gîtes pour héberger les femmes isolées, réhabilitation de formations sanitaires, formation continues en faveur du personnel paramédical ;
  • Un appui institutionnel global sur le secteur de la santé mauritanien doit également permettre d’accompagner le ministère dans sa gestion des ressources humaines ainsi que dans la poursuite de ses efforts pour une déconcentration plus effective de ses services en région. Pour ce volet d’appui institutionnel, un montant de 2 millions d’euros est délégué à l’Union européenne qui soutient un programme plus global d’appui sectoriel en santé.
Impacts
  • Accès des ménages les plus pauvres à des soins de qualité
  • Amélioration de l’autonomie des femmes dans le recours au soin
  • Réduction des inégalités géographiques entre villes et zones rurales
  • Contribution à une réforme durable du système de santé mauritanien
01/06/2017
Project start date
Mauritanie + Wilaya de l’Assaba
Location
7 500 000
EUR
Financing amount
En cours
Status
Ministère de la Santé
Beneficiaries
Union européenne
Co-financiers

The content of this project information sheet falls under the sole responsibility of the AFD and does not necessarily reflect the opinions of the European Union.